Experts Assistant

Retour à l'accueil d'Experts Assistant Mur d'images d'offres d'assistance et de petites annonces Accès réservé aux experts Foire Aux Questions Glossaire Base De Connaissance Contactez nous Ajoutez le site Experts Assistant dans vos favoris Partagez ce site sur Facebook Partagez ce site sur Twitter Partagez ce site sur Google Bookmarks Partagez ce site sur Delicious Partagez ce site sur Stumble Upon Partagez ce site sur Digg Partagez ce site sur Reddit Partagez ce site sur Wikio Partagez ce site sur Favoris Technorati Changer la langue

BESOIN D'AIDES?
DEPOSEZ GRATUITEMENT VOTRE DEMANDE D'ASSISTANCE AUX EXPERTS!
UNE OFFRE, UNE ANNONCE?
DEPOSEZ GRATUITEMENT VOTRE OFFRE D'ASSISTANCE OU VOTRE PETITE ANNONCE!

Mot de passe :

Glossaire


@ (Arobase) :
Caractère qui sépare le nom de l'utilisateur et la machine qui l'héberge. Par exemple : info@site.com

A TO C (Administration to Consumer):
Transaction électronique entre une administration et une personne privée.

AACC (Association des Agences Conseils en Communication):
Association qui représente et défend les intérêts de ses adhérents

AB :
Terme utilisé fréquemment par la presse pour nommer les C.S.P.+. Le terme AB+ est plus restrictif car il n'intègre pas les artisans et commerçants.

Abonné actif (Client actif) :
Personne ayant souscrit un abonnement à un magazine ou un club et qui est en cours ou un client qui achète régulièrement.

Abonné inactif (Client inactif):
Personne dont l'abonnement est arrivé à terme et qui ne l'a pas renouvelé. Client qui n'a pas commandé depuis 6 mois, 1 ou 2 ans. Cette notion dépend du type de produit (bien d'équipement durable, petites fournitures...).

Abonnement :
Souscription à un ensemble de services On Line (téléphone, fax, Internet...) ou Presse (magazine, lettre d'information...) pour une période de 6 mois, 1 an et plus...

Above the line:
Désigne les activités "traditionnelles" du marketing, dont on n'attend pas une réponse immédiate mais qui serve a maintenir l'attention sur un produit ou un service : par exemple, la presse, la télévision, l'affichage ou la radio,

Accélérateur (incitateur) :
Proposition commerciale ( cadeau, remise de prix avec date limite de validité, essai gratuit, paiement différé…) qui permet de réduire le délai de prise de décision.

Accès à distance:
Lors de la mise en oeuvre d'un Data Warehouse, deux types d'accès aux informations peuvent être envisagés : 1- Soit sous forme de postes de travail connectés : directement au serveur, et qui lanceront régulièrement des requêtes sur les bases de l'entrepôt de données, pour ensuite naviguer dans les résultats fournis. 2- Soit dans un environnement client - serveur, par des postes, fixes ou portables, connectés à distance par des moyens filaires, hertziens ou autres, qui lanceront ponctuellement leurs requêtes, récupéreront les informations, pour ensuite, une fois la connexion interrompue avec le serveur, mettre à la disposition de l'utilisateur local des outils de traitement et d'analyse des données récupérées. Cette même architecture permet par exemple d'analyser ses données sur un portable, sans être connecté physiquement au Data Warehouse de l'entreprise.

Accès direct (direct access, random access):
Mode d'écriture ou de lecture de données se faisant au moyen d'adresses qui repèrent leur emplacement. Le programme informatique va rechercher directement l'information demandée.

Accès séquentiel (serial access):
Mode d'écriture ou de lecture de données, effectuées en suivant un ordre préétabli de rangement. Le programme informatique va effectuer la sélections des données par des tris successifs.

Access Prime time :
Tranche horaire qui précède le prime time .Cf. tranche horaire

ACCROCHE :
1-Phrase courte placée au début d'une lettre, sur la première page d'un dépliant, pour attirer l'attention du lecteur. 2- Elément fort dans le message téléphonique chargé d'attirer l'attention de l'interlocuteur.

ACD (Automatic Call Distributor):
Distributeur automatique d'appels. Système affectant sur un autocommutateur les appels téléphoniques entrants, sortants ou internes sur différentes lignes selon un plan préprogrammé. (voir CTI).

Acheminement :
Ensemble des opérations effectuées entre le dépôt des messages au bureau de poste et la remise aux destinataires. En France, le Code Postal à 5 chiffres est un code d'acheminement.

ACS (Automatic Call Sequencer ou séquenceur d'appels automatique) :
Dispositif permettant de prendre un appel entrant quand l'agent d'accueil ou tout autre destinataire est déjà en ligne. Il diffuse un message, une musique d'attente, voire des jeux interactifs. Il alerte visuellement l'agent qu'un appel est en attente et l'informe du temps d'attente. L'ACS est une partie distincte des PABX.

ACTIFS :
Ensemble des personnes exerçant une activité professionnelle, y compris les chômeurs ayant déjà travaillé.

ActiveX:
Composant exécutable de Microsoft qui permet d'insérer dans les pages Web des fichiers multimédias ou des documents réalisés avec des applications bureautiques.

Ad request :
Lors d’une requête de page éditoriale, appel de chacun des objets publicitaires destinée à cette page.

Adhérent:
Membre d'un Club privé créé par une Cie Aérienne, un Vépéciste... pour fidéliser les clients ou d'une association sans but lucratif.

Adlib:
Modèle de cartes son pour micro-ordinateur. De nombreuses cartes son utilise la compatibilité Adlib.

Administrateur :
Responsable de la gestion de la base de données. Son travail consiste à effectuer les recherches de nouveaux fichiers, à vérifier les données importées ou saisies, effectuer les sélections d'adresses pour la logistique, analyser les résultats des opérations de M.D., préparer les tableaux de bord pour la direction générale, marketing, commerciale...

administrateur de site, administrateur de serveur (webmaster):
Personne chargée de la maintenance et du suivi d'un site ou d'un serveur sur le web

Adressage:
Ensemble de techniques qui permettent l'impression personnalisée de la lettre, du coupon-réponse, de l'enveloppe porteuse... (Impression en une ou plusieurs couleurs par jet d'encre ou laser).

adresse de courrier électronique (E-mail address, E-mail):
Désignation conventionnelle permettant l'identification d'un utilisateur du courrier électronique et l'acheminement des messages qui lui sont destinés. L'adresse de courrier électronique peut être constituée des éléments suivants. Dans l'ordre : le nom de l'utilisateur ; le symbole séparateur @, dit « a commercial » ; la désignation de l'ordinateur hôte ; le domaine et, éventuellement, un ou plusieurs sous-domaines (domaines et sous-domaines correspondent soit au pays, soit au type d'organisme).

Adresse IP (Internet Protocol):
Adresse affectée à chaque ordinateur connecté à l'Internet. Remarque : un ordinateur peut avoir une adresse différente à chaque connexion.

adresse réticulaire:
Voir : adresse universelle.

adresse universelle (uniform resource locator, universal resource locator, U.R.L.):
Dénomination unique à caractère universel qui permet de localiser une ressource ou un document sur l'internet, et qui indique la méthode pour y accéder, le nom du serveur et le chemin à l'intérieur du serveur. Synonyme : adresse réticulaire.

Adserver :
Anglicisme de " serveur de publicité " ou " outil de gestion de campagne ". L'adserver est un logiciel permettant dexploiter de manière professionnelle la commercialisation de son espace publicitaire en : gérant souplement l'espace publicitaire par les supports et régies, rapportant en temps réel les performances exhaustives, précises et détaillées de chaque emplacement. Les adservers sont utilisés comme preuve du bon affichage des objets publicitaires. Par là même, ils servent de preuve de vente donc de base de facturation.

ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line) :
C'est la technologie du téléphone de demain. Elle permet de transmettre des informations numérisées à grande vitesse. En théorie, ses débits sont plus de 100 fois supérieurs à ceux d'une ligne téléphonique classique

Advance Card:
Message personnalisé sur une carte (format carte de visite ou postale) qui est adressé à l'acheteur potentiel 48 à 72 heures avant l'arrivée du message principal, dans le but de renforcer son impact. (voir accélérateur)

Advance Message:
Lettre personnalisée ou fax qui est adressé à l'acheteur potentiel 48 à 72 heures avant l'arrivée du message principal. (voir accélérateur)

ADVERTAINEMENT:
Mélange d'advertising (publicité) et d'enternainment (divertissement), ce concept lié Internet, entend développer un marketing ludique. Il peut se décliner ainsi sur des sites de jeux interactifs, des sites communautaires, etc.

AEPM :
Audience et Etudes de la Presse Magazine. C'est l'enquête d'audience de la presse magazine, elle a remplacé celle du C.E.S.P. en 1993 (et dépend de l'A.P.P.M.).

Afficher (to display):
Faire apparaître des informations sur un écran.

AFFILIANT :
Site qui propose un programme d'affiliation.

AFFILIATION :
Cf programme d'affiliation : un système de distribution sur Internet qui permet de multiplier les opportunités pour l'internaute d'avoir accès à un site internet marchand essentiellement. Le site "affiliant" est présent sur le site de "l'affilié" par l'intermédiaire d'un lien ou d'une rubrique. Quand l'internaute s'y rend, il arrive sur les services de l'affiliant qui rémunère l'affilié via un système de commissions sur les ventes réalisées sur son site.

AFFILIÉ :
Site Internet qui héberge un service payant d'un autre site internet partenaire. Voir affiliation.

AFFIMETRIE :
G.I.E. regroupant à ce jour les afficheurs Avenir, Dauphin, Giraudy et Marignan. Il propose un outil de mesure d'audience des réseaux de ces mêmes afficheurs sur les agglomérations de plus de 100.000 habitants.

AFFINITE :
Indicateur permettant de mettre en évidence la proximité d'un support avec une cible (ou population utile). C'est le rapport entre la pénétration du support sur la cible et sa pénétration sur l'ensemble de la population. Elle s'exprime le plus communément sous forme d'indice. (voir également Audience utile). Indice d'affinité = pénétration sur cible / pénétration sur ensemble population x 100. Indice d'affinité = poids de la cible dans l'audience du support / poids de la cible dans la pop. x 100

Affipsos :
Bilans mémoriels annuels par secteur

Affiscopie :
Etude qualitative sur le terrain des panneaux affichage 4x3, agglomération > 100.000 habitants selon des critères de longueur d’approche, d’écart à l’axe, de position sur axe et de masque éventuel.

Affithèque :
Photothèque : création d’affiches portant sur 10 ans.

Affranchissement : :
Opération qui permet de s'acquitter de la taxe Postale qui couvre les frais de traitement et d'acheminement du message. L'affranchissement peut être payée en différé, après l'accord de La Poste, (Port Payé, machine à affranchir...).

AFV :
« Automatisation de la Force de Vente » : voir SFA

AGE (Tranches d', classes d'...) :
Dans une enquête, l'information sur l'âge est recueillie par l'année de naissance. On procède ensuite à des regroupement par tranches. Les limites de ces tranches d'âge sont donc par définition arbitraires. Les tranches d'âge les plus couramment utilisées sont : en classes de 5 ans, en 5 ou 6 classes (15-19 ans, 20-24 ans ou 15-24 ans, 25-34 ans, 35-49 ans, 50-64 ans, 65 ans et + ou 50-59 ans, 60 ans et +).

Agenda électronique:
Voir : Organiseur.

AGENT:
Selon le cas, téléopérateur, télévendeur, téléconseiller, téléacteur … Personne qui traite les appels au sein du centre d'appels.

AGENT COMMERCIAL:
Personne physique ou société qui,agissant comme mandataire indépendant et permanent, négocie voire conclue des contrats de vente, de location, etc. pour le compte de commerçants ou d'industriels.

Agents intelligents :
Les agents intelligents sont des programmes, dotés d'une capacité à se déplacer sur des réseaux, pour analyser et extraire de l'information. Il en existe deux catégories: · Les agents de recherche d'information seront capables, à partir d'une question posée par un utilisateur, dans un langage plus ou moins proche du langage naturel, de parcourir rapidement de très grandes quantités d'informations et de sélectionner celles qui correspondent à la question de l'utilisateur. Ils peuvent par exemple répondre à la question : " Quelles sont les agences de la région Ouest où la vente de placements financiers est supérieure à la moyenne française ? " · Les agents de traitement peuvent être programmés par l'utilisateur ou l'administrateur pour effectuer à intervalles réguliers des tâches de recherche, de mise à jour de bases, d'extraction ou de traitement. Par exemple : le lancement durant la nuit de requêtes personnalisées pour chaque responsable d'agence bancaire, l'alimentation d'un cube multidimensionnel de ces données et l'édition d'un tableau de bord quotidien sur l'imprimante de l'utilisateur

AGGLOMERATION :
Définition I.N.S.E.E. : ensemble de communes constituant une zone, bâtie de constructions séparées de moins de 200 mètres, comprenant plus de 2.000 habitants, et regroupant plus de la moitié de la population de chacune de ces communes (voir Habitat)

AGP (Accelerated Graphic Port):
Bus 32 bits sur lequel se connecte les cartes graphiques. Ce type de bus offre les meilleures performances pour l'affichage.

AGREGAT :
C'est le regroupement d'entités élémentaires en vue de constituer des unités plus vastes.

AGREMENT :
Indicateur de la mesure d'impact publicitaire. La publicité plaît ou ne plaît pas aux interviewés qui se souviennent l’avoir vue.

AIDA:
Théorie du processus d'une démarche commerciale. - Attirer l'Attention - Susciter l'Intérêt - Provoquer le Désir - Inciter à l'Acte (Commande directe, demande d'une documentation...)

AIRE URBAINE :
Ensemble de communes, d'un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle urbain, et par des communes rurales ou unités urbaines (couronne périurbaine) dont au moins 40% de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci.

Aléatoire (sélection aléatoire):
Le programme effectue une sélection des enregistrements (fiches clients ou prospects) selon un critère quantitatif. Par exemple, pour réaliser un pré-test de mailing, il est possible de demander au logiciel d'extraire de la base de données un enregistrement sur 2, 3, 5 ou 10... afin d'obtenir un nombre suffisant d'adresses.

Algorithme:
Un jeu de procédures bien défini qu'il faut suivre pour obtenir la solution d'un problème dans un nombre fini d'étapes.

Algorithmique (algorithmics):
Étude de la résolution de problèmes par la mise en oeuvre de suites d'opérations élémentaires selon un processus défini aboutissant à une solution.

Alt Text:
Texte apparaissant sous forme d'une info bulle jaune lors du positionnement du curseur sur une image.

Amorce (boot):
Programme nécessaire à la mise en marche d'un ordinateur, et exécuté à chaque mise sous tension ou réinitialisation.

Amorcer ( to boot):
Mettre en marche un ordinateur en provoquant l'exécution de l'amorce.

Analogique:
Le terme "analogique" désigne le mode de transmission dans lequel le signal électrique véhiculant la transmission est fonction de l'onde de propagation acoustique. Cette onde, provoquée par la voix de l'abonné, est transformée en signal électrique proportionnel par le microphone du combiné.

Ancre:
Dans le format HTML, les ancres déterminent le début et la fin des liens hypertextes.

Annonce-presse:
Annonce commerciale publiée dans un journal, un magazine... comprenant un bon de commande, de demande d'information..., que le prospect doit remplir, découper et retourner à l'annonceur. Le bon à découper se trouve généralement au bas de la page à droite ou à gauche.

Annonceur :
Entreprise, administration, association..., qui réalise une ou plusieurs campagnes de publicité, de marketing direct, de promotion des ventes...

ANNONCEUR CAPTIF :
Est considéré comme tel, un annonceur qui ne peut se passer d'un média précis pour toucher sa cible.

ANNUAIRE DE RECHERCHE :
Site référençant de nombreux sites en les classant par catégorie. Exemple : Yahoo.

annuaire des domaines:
Voir : système d'adressage par domaines.

ANSI (American National Standards Institute):
organisme de normalisation.

Antémémoire (cache memory, cache storage):
Mémoire très rapide destinée à accélérer l'accès aux données les plus fréquemment utilisées.

Anticrénelage (antialiasing):
Technique d'élimination du crénelage qui consiste à lisser les lignes et les contours d'une image. Voir aussi : crénelage.

AOL (América on-line):
Réseau privé de services en ligne Américain accessible par abonnement.

APM (Advanced Power Management):
Technologie de gestion d'économie d'énergie.

Appariement de formes (pattern matching):
Mise en correspondance de formes selon un ensemble prédéfini de règles ou de critères. Synonyme : filtrage, n. m.

APPEL ABANDONNE ou RACCROCHE:
en réception d'appels. Se dit d'un appel qui a été interrompu par l'appelant, après que la connexion a eu lieu, et avant que l'entretien n'ait commencé (pendant l'attente par exemple).

APPEL INEFFICACE :
appel pour lequel la communication n'a pas été établie, pour diverses raisons (occupé, ne répond pas …)

APPEL MYSTERE:
appel "test" émanant d'un faux client. Il sert en fait à évaluer la qualité de l'accueil réservé aux clients d'une entreprise.

APPEL PERDU :
appel qui n'a pu aboutir en raison de l'encombrement des lignes attribuées à un numéro.

APPEL UTILE:
appel qui correspond à la cible définie pour l'action en cours et qui a atteint son objectif… au contraire de l'appel hors cible.

Applet:
Programme écrit en langage Java qui s'exécute a partir d'un navigateur.

Application:
Ensemble d'un équipement informatique (ordinateur, logiciels, imprimante, modem, scanner) destiné à effectuer, avec la meilleure efficacité possible, des taches précises : * Gestion de l'activité marketing et commerciale, * Gestion bureautique, * Gestion comptable et financière, * Gestion de production, de stocks...

appliquette (applet):
Petite application indépendante du matériel et du logiciel utilisés, qui est téléchargée depuis un serveur de la toile mondiale et qui est exécutée localement au sein d'un logiciel de navigation. Note : Les appliquettes sont surtout employées dans le langage de programmation Java. Voir aussi : logiciel de navigation, toile d'araignée mondiale.

APPM:
Association pour la Promotion de la Presse Magazine. Association des éditeurs ayant pour objectif de promouvoir la presse magazine, notamment au travers de son étude d'audience. (voir A.E.P.M.).

Archie:
Application qui permet de localiser des fichiers accessibles par FTP anonyme.

Architecture Clients / Serveur :
Système informatique organisé de la manière suivante : Un ordinateur, équipé d'un progiciel "Serveur", exploite l'ensemble des informations marketing, commerciales, financières... provenant de la force de vente, agences commerciales, filiales... Ces données sont traitées et exploitées par le "Serveur". Ensuite les informations sont retransmises aux ordinateurs "Clients" qui peuvent les consulter, les mettre à jour, les supprimer, selon une procédure pré-définie par l'administrateur du système. Ainsi les informations sont fournies en temps réel par le "Serveur" à l'ensemble des personnes équipées d'un système "Clients". Les procédures d'utilisation Clients/Serveurs sont pratiquement identiques avec les sites Web du réseau Internet, hormis la possibilité de modifier ou de supprimer les données.

Ardoise électronique (notepad computer):
Ordinateur portatif sans clavier dans lequel les données sont entrées par saisie directe sur l'écran.

ARGUMENTAIRE:
Aussi appelé script ou scénario, il s'agit du texte sur lequel le téléacteur s'appuie pour mener à bien son entretien téléphonique. Il renseigne toutes les étapes de cet entretien, depuis la présentation du téléacteur jusqu'au remerciement final, en passant par le recensement des questions/objections éventuelles et des réponses à apporter.

ARPA (Advanced Research Project Agency) :
Département de la défense Américaine qui a créé le réseau ARPANET

ARPANET (Advanced Research Project Administration Network):
Réseau informatique hétérogène à vocation militaire utilisant la commutation par paquets. Créé en 1969 par l'ARPA, il et qui a donné naissance au réseau Internet.

Arrière-plan (d')(background):
Qualifie un traitement qui est exécuté lorsque les ressources ne sont pas affectées à un programme en temps réel ou à des programmes prioritaires.

ART (Autorité de Régulation des Télécommunications) :
Cette autorité administrative indépendante, créée dans le cadre de la Loi de Réglementation des Télécommunications du 26 juillet 1996, composée de cinq membres nommés par décret (trois sur proposition du gouvernement et deux sur proposition des présidents de l'Assemblée Nationale et du Sénat), est entrée en fonction dès le 1er janvier 1997. L'ART a pour mission d'assurer le développement et la supervision de l'ouverture à la concurrence du secteur des télécoms en France.

Article:
Groupe de données associées, constituant une unité élémentaire.

article de forum:
Document similaire à un message électronique, destiné à alimenter un ou plusieurs forums. Synonyme : contribution, n.f. Voir aussi : forum. Anglais : news item, news posting, news article.

ARTT :
Aménagement et Réduction du Temps de Travail. Synonyme de RTT.

ASA (Average Speed of Answer) :
délai moyen de réponse.

ASCII (American Standard Code for Information Interchange):
Norme internationale de codage des caractères. Jeu de caractères standard pour les programmes informatiques. Ce jeu est composé de 128 caractères de base pouvant être complétés par 128 autres caractères.

Asile colis :
Offre promotionnelle (dépliants, échantillons) jointes aux colis livrés par les sociétés de vente par correspondance à leurs clients.

ASP (Application Service Provider):
Fournisseur de services applicatifs. Un ASP administre les applications, les matériels et les services informatiques depuis un centre d'hébergement. Il délivre des logiciels sous forme de services en ligne à des usagers distants via internet ou un intranet privé. Disposer de logiciels en ligne est une solution économique au regard du coût de possession des équipements informatiques : pas d'investissement initial, pas de difficulté de mise en œuvre, pas de maintenance répétitive. Les utilisateurs sont facturés à la prestation ou à la durée.

ASR (Automated Speech Recognition) :
Reconnaissance vocale.

ASSERTIVITÉ OU AFFIRMATION DE SOI :
Ensemble de techniques, de comportements qui permettent à un individu de "s'affirmer" dans un certain nombre de situations professionnelles. Peut être considéré comme un équivalent à la capacité à convaincre, à faire passer ses points de vue.

ASSORTIMENT :
Terme spécifique lié à la grande distribution. Ensemble des articles détenus par un magasin et proposés à la vente.

Atapi (Advanced Technology Attachment Peripheral Interface):
Norme de connexion et de transfert de données. Concerne principalement les lecteurs de CD-ROM.

ATM (Asynchronous Transfert Mode) :
Technique d'acheminement de trafic à haut débit permettant le transport indifférencié de la voix et des données. Les informations sont découpées en petites cellules numérisées et transportées en vrac à grande vitesse.

ATTACHEMENT :
Il s’agit d’un fichier joint à un courrier électronique

ATTRACTIVITE :
Rapport , exprimé le plus souvent en indice, entre la part d'audience d'un programme , d'une tranche horaire ou d'une chaîne sur une cible (comme par exemple les enfants de 4 à 10 ans) et celle obtenue sur une cible de référence ( comme les 4 ans et +).Il met en évidence la capacité d'attraction d'un programme, d'une tranche horaire ou d'une chaîne, dans son contexte de concurrence, sur une cible, quelque soit l'audience réalisé par cette cible.Il ne faut pas confondre attractivité et affinité.

ATTRIBUTION :
Indicateur de la mesure d'impact publicitaire. Parmi les personnes ayant reconnu un message publicitaire caviardé (voir Reconnaissance), ce sont celles qui lui attribuent correctement le nom de la marque.

ATTRITION :
Churn : Perte de clients ou d’abonnés.

Attrition (taux d'):
Pourcentage d'abonnés qui résilient leur abonnement ou qui quittent d'eux mêmes un club... (attrition volontaire) ou bien, qui sont radiés parce qu'ils ne paient plus leurs factures, cotisations, (attrition involontaire).

AUDICABLE :
Enquête réalisée par Médiamétrie, ayant pour objectif de mesurer l'audience des chaînes diffusées sur le câble. Les informations sont recueillies sur un carnet d'écoute auprès de foyers abonnés au service de base (recevant au moins 15 chaînes).

AUDIENCE :
L'audience est la donnée essentielle du médiaplanning. C'est le potentiel de contacts entre un média ou un support et une population. Les audiences des médias sont recueillies par l'intermédiaire d'enquêtes

Audience 1/4 heure moyen :
Moyenne de l’audience des 1/4 heures qui composent une période horaire

AUDIENCE CUMULEE :
Indicateur d'audience utilisé pour la radio et la télévision. Il s'agit du nombre de personnes différentes ayant eu au moins 1 contact avec le média ou la chaîne/la station au cours d'une période (tranche horaire, journée, semaine, ...) indépendamment de leur durée d'écoute. Elle s'exprime en nombre d'auditeurs / téléspectateurs et/ou en pénétration.

Audience instantanée :
Ensemble des individus (en effectif ou en %) à l’écoute de la radio ou de la Tv à un moment identifié. Ce moment est en général le ¼ heure pour la radio, la minute pour la TV.

AUDIENCE MOYENNE ( ou quart d'heure moyen ) :
Indicateur d'audience de la radio et de la télévision. Pour un moment déterminé (spot, écran, émission, tranche horaire), c'est la moyenne arithmétique de l'audience des différents instants mesurés (selon l'unité de temps utilisée par l'enquête : seconde, minute, quart d'heure). Elle s'exprime en nombre d'auditeurs / téléspectateurs et/ou en pénétration. Le taux moyen d'audience (en télévision) et le quart d'heure moyen (en radio) sont des indicateurs d'audience moyenne.

Audience régulière :
Nombre de personnes déclarant regarder la télévision ou écouter la radio tous les jours ou presque, lire ou feuilleter au moins 2 fois par mois un hebdomadaire donné, ou au moins 4 fois par an un mensuel donné.

AUDIENCE UTILE :
Audience d'un support sur une population utile ou cible déterminée. Elle est exprimée en nombre de personnes et/ou en pénétration de cette cible déterminée.

AUDIMETRE :
Dispositif technique servant à l'audimétrie. Il permet d'enregistrer les différentes opérations effectuées sur un appareil audiovisuel (téléviseur, magnétoscope, ...) et pouvant recevoir différentes informations de la part des téléspectateurs. Cet appareil est relié par ligne téléphonique à un ordinateur qui centralise les données recueillies

AUDIMETRIE :
Technique de recueil d'informations réalisée sans l'intervention d'enquêteur, à l'aide d'un audimètre. Il existe deux types d'audiométrie : l'audimétrie active où le téléspectateur doit intervenir pour certaine information, l'audimétrie passive pour laquelle aucune intervention du téléspectateur n'est nécessaire. Le Médiamat de Médiamétrie est un système d'audimétrie active

AUDIOTEL :
Gamme de services à revenus partagés entre France Telecom et un fournisseur de services proposant l'accès à des informations selon un régime kiosque.

Audiotel à la durée:
Audiotel dont la facturation s'effectue en fonction de la durée de la communication (numéros en 08 36 64, 67, 68, 69 ou 70 …)

Audiotel au forfait:
Facturation sur une base forfaitaire à l'établissement de la communication (numéros en 08 36 65 ou 66 …)

Audiotex (serveur vocal) :
C'est un système informatique de réception, de mémorisation, de re routage... des appels téléphoniques. Un serveur vocal contient des messages sonores pré-enregistrés. Les appelants obtiennent les réponses à leurs demandes, qui sont dirigés vers le service demandé... à l'aide des touches numériques de leur clavier de téléphone. Le territoire Français est divisé en 9 zones régionales appelées "Plaques Audiotel" par France Telecom (36 65 / 36 66 / 36 64 / 36 67 / 36 68).

AUDITEUR :
Est considéré comme auditeur, tout individu déclarant écouter la radio/une station.

AUDITOIRE :
Ensemble d'auditeurs, de spectateurs ou de téléspectateurs dans lequel chaque individu à le même poids quelque soit sa durée d'écoute.

AUTO-ADMINISTRE (Questionnaire...) :
Dans le cadre d'une enquête, c'est un questionnaire rempli par la personne interviewée elle-même, et non par un enquêteur.

AUTOCOMMUTATEUR : :
ou PABX, plus communément le standard. C'est l'installation téléphonique qui relie les différents postes téléphoniques d'une entreprise.

Autodocumenté (self documented):
Qualifie une réalisation informatique dont la documentation, intégrée au programme, peut être consultée directement sur écran.

AUTOMATE D'APPEL:
serveur vocal interactif utilisé en émission d'appels.

AUTOMATIC DIALER:
équipement téléphonique permettant de mémoriser et de stocker des numéros de téléphone qui seront ensuite recomposés automatiquement

AUTOMATIC NUMBER IDENTIFICATION (ANI) :
Fonction permettant d'identifier le numéro de téléphone de l'appelant.

Autonome (off-line, offline):
Se dit d'un matériel lorsqu'il fonctionne indépendamment de tout autre. Le terme anglais offline peut également être traduit par déconnecté ou indisponible.

AUTORÉPONDEUR :
Processus permettant, suite à la réception de réponse à un spam, d’envoyer immédiatement des e-mails d’informations aux internautes l’ayant demandé.

autoroutes de l'information (information highway, information superhighway):
Structure constituée par des moyens de télécommunication et d'informatique interconnectés, qui permet d'offrir à un très grand nombre d'usagers de multiples services, en général à débit élevé, y compris des services audiovisuels.

Avantage:
Proposition commerciale mis en exergue dans l'argumentation (Paiement différé, essai gratuit, garantie satisfait ou remboursé, trois produits pour le prix de deux...) qui a pour but de stimuler les acheteurs potentiels

Avatar:
Personnage virtuel qui représente une personne réelle dans le cyberespace

AVI (Audio Video Interleaved):
Format des fichiers vidéo sous Windows.

B to B:
Business to Business

B to C:
Business to Consumer

B TO E (Business to employee) :
Nouveau concept, calqué sur les expressions B to B ou B to C. Désigne les relations entre l'employé et son entreprise et/ou son travail en général. Un portail Internet B to E est pour l'employé un canal de communication lui permettant d'effectuer son travail à partir d'un point unique d'entrée. Il peut ainsi accéder à des informations sur son travail ou sur son entreprise, se mettre en relation avec ses clients ou ses fournisseurs, etc.

B TO M :
Business to mobile. Commerce par mobile. Désigne la vente de services par l'intermédiaire du Wap. Exemple : consultations d'actualités, réservation de billets, etc.

B/S :
Bits par seconde. Unité de mesure de la vitesse de transmission de données envoyées par un modem.

Back End Performance :
Comportement d'un client à la suite de son premier achat.

BACK OFFICE :
Ensemble des tâches administratives et logistiques liées à la vente de produits et services, auxquelles le consommateur final n’est pas confronté.

BACK OUT :
Intervient dès qu’un internaute clique sur un bandeau publicitaire qui active le chargement d’une page mais l’interrompt par l’usage de Stop et Back. Les Back Out expliquent les écarts entre les clics annoncés par le site support ou la régie et le nombre de visites réellement enregistrées par l’annonceur.

BACK UP (SAUVEGARDE) :
Opération consistant à sauvegarder des programmes pour éviter de les perdre.

Bande annonce :
Spots d’autopromotion d’une émission diffusés dans la semaine précédant la diffusion. Les sponsors peuvent êtres intégrés à ces avant programmes. Leur programmation sur l’antenne peut faire l’objet d’un véritable plan médias.

BANDE PASSANTE :
Ensemble des fréquences que laisse passer un canal de transmission : différence entre la fréquence la plus haute et la fréquence la plus basse. La largeur de bande s'exprime généralement en kilohertz (kH) ou en mégahertz (MHz). Par exemple, 4 à 8 programmes TV peuvent être diffusés sous forme numérique dans la bande des 8 MHz.

BANDEAU / BANNIÈRE :
Surface publicitaire sur un site Internet, permettant au visiteur du site de cliquer dessus pour consulter une page réalisée par l’annonceur.

Banque de données (data bank):
Ensemble de données relatif à un domaine défini des connaissances et organisé pour être offert aux consultations d'utilisateurs.

BAROMETRE :
C'est une mesure effectuée régulièrement dans le temps, susceptible de rendre compte d'évolutions (audience, opinion, image, ...).

barrière de sécurité (firewall):
Dispositif informatique qui filtre les flux d'informations entre un réseau interne à un organisme et un réseau externe en vue de neutraliser les tentatives de pénétration en provenance de l'extérieur et de maîtriser les accès vers l'extérieur. Dans cette acception, on dit aussi « pare-feu » (n.m.).

BARTER :
Echange de marchandises entre entreprises via un tiers. Il s'agit de financer et de payer ses achats par des produits stockés ou par des produits disponibles (production, services, etc.).La monnaie devient une simple référence et une unité de compte.

BARTERING :
Association d’un annonceur à un programme TV avant sa réalisation, avec possibilité d’être associé au tour de table financier de production, et d’échanger ce programme contre de l’espace publicitaire.

Base de connaissances (knowledge base):
Partie d'un système expert contenant l'ensemble des informations, en particulier des règles et des faits, qui constituent le domaine de compétence du système.

Base de Données Clients :
Fichier de(s) clients d’une entreprise avec, pour chaque client, ses coordonnées, et un certain nombre d’informations : comportement d’achat envers l’entreprise, données socio-démoraphiques, … Les données peuvent être déclaratives ou réelles.

Base de données multidimensionnelle :
Une base de données multidimensionnelle est une base dont les données sont stockées de manière à optimiser l'accès aux informations suivant des requêtes non prévues à la création de la base. La représentation habituelle d'une base multidimensionnelle est un cube en 3D. Cependant une base multidimensionnelle peut gérer bien plus que trois dimensions, parfois jusqu'à quinze ou vingt. Mais plus le nombre de dimensions augmente, plus le volume s'accroît, en raison du nombre de croisements à prévoir, et plus le temps de mise à jour, également appelé temps de chargement, augmente également. Cette croissance, non proportionnelle, est à maîtriser par l'administrateur du Data Warehouse, qui seul doit être habilité à créer de nouvelles dimensions. En effet, cette opération de restructuration de la base n'est pas sans conséquences sur l'ensemble des outils développés pour ou par les utilisateurs.

Base de données relationnelle :
La base de données relationnelle, modèle de stockage le plus utilisé en informatique, présente une organisation de l'information sous forme de tables. Basée sur un certain nombre de liens entre ces tables, cette organisation permet d'accéder très rapidement aux données qui répondent à la structure de la base.

Base de données:
Ensemble de données organisé en vue de son utilisation par des programmes correspondant à des applications distinctes et de manière à faciliter l'évolution indépendante des données et des programmes.

Base de registres:
Sous Windows 95/98/NT, l'environnement et la configuration des logiciels se trouvent centralisées dans la Base de registres.

BASELINE :
Credo d'une marque résumé en quelques mots. Il est souvent indissociable du logo.

Bases de production :
Dans un environnement Data Warehouse, on appelle fréquemment bases de production, ou encore systèmes opérants, les bases de données utilisées par les applications non décisionnelles de l'entreprise. Dans cette catégorie, entrent les systèmes comptables, les bases de gestion commerciale, les systèmes de paie, les bases de gestion de production industrielle....

Baud :
Unité de mesure de transmission pour les modems. Ne pas confondre avec BPS.

BCC :
Blind Carbone Copy ou Copie Cachée : Option sur Outlook permettant d’envoyer un même message électronique à plusieurs personnes sans qu’aucun destinataire ne puisse savoir à qui d’autre que lui même le message a aussi été envoyé.

BDD :
Base de Données : Fichiers de personnes et foyers clients ou prospects recensant des informations détaillées sur leur identité et leurs profils de consommations. Ces informations peuvent être recueillies par l’entreprise elle-même, louées ou achetées à des entreprises spécialisées .

BDDM. (Base de Données Marketing) :
Progiciel qui gère d'une manière organisée et relationnelle les informations provenant des différents services au siège de l'entreprise, de la force de vente, des agences, usines..., des producteurs de fichiers, de la pige presse, de l'Internet... dans le but d'augmenter les performances des opérations marketing et commerciales. Ce système appelé aussi "Infocentre" permet de mémoriser et de centraliser les données marketing et commerciales intéressantes qui seront ensuite, exploiter par le responsable du marketing direct pour réaliser des actions de M.D. parfaitement ciblées et adaptées aux besoins des clients et des prospects.

BEAMING :
Echange de cartes de visites numériques via le port infrarouge des PDA.

BELOW THE LINE :
Expression américaine assimilable à la communication hors media. On parle aussi de "below". A l'inverse, voir above the line.

BENCHMARKING :
Action de comparaison entre deux activités homogènes, permettant de dégager des différences de performances

BEP (Break Even Point) : :
C'est le seuil de rentabilité d'une opération de Marketing Direct . Pour le calculer, il suffit d'additionner le montant de la marge brute des ventes réalisées, et ensuite, soustraire le coût des différentes phases de l'opération (création et impression des messages, location de fichier, mise sous pli et routage, gestion des retours, envois des relances par courrier, taxes téléphoniques, visites sur le terrain...). Par exemple : Si la marge moyenne est de 500 francs par commande, il faudra en réaliser 300 pour atteindre le seuil de rentabilité d'une campagne de mailing qui a coûté 150 000 francs.

Beta (ß) de Morgenstern :
Indicateur de mémorisation utilisé dans les études de mémorisation. Le coefficient ß représente, lors d’un nouveau contact avec un message publicitaire, la partie de la population qui a mémorisé le message et qui s’ajoute à celle qui l’avait déjà mémorisé. (Cf. mémorisation)

Beta-binomial :
En média-planning, il s’agit du modèle de base de l’exposition au support consistant à faire varier, sur l’ensemble des individus, la probabilité d’entrer en contact avec un support donné selon une loi probabiliste appelée «loi bêta ».

BHCA (Busy Hour Call Attempts):
tentatives d'appel à l'heure chargée. Unité mesurant la capacité à supporter un trafic.

Bidirectionnel ou Duplex:
Mode de transmission permettant le transfert d'informations dans les deux sens sur un même media.

Billboard :
Spot de courte durée (6’’ à 8’’ généralement) diffusé avec présence de l’annonceur avant ou après un générique, ou avant ou après les écrans publicitaires.

BIMENSUEL :
Titre de presse paraissant 2 fois par mois.

BIMESTRIEL :
Titre de presse paraissant tous les 2 mois.

Binaire:
C'est un fichier contenant des caractères autres que du simple texte. Ces caractères sont contrôlés lors des transfert FTP.

BINAURAL:
casque utilisé par les téléacteurs, conçu pour émettre le son dans les deux écouteurs.

BIOS (Basic Input / Output System):
Programme qui initialise l'ordinateur et teste les périphériques lors de la mise sous tension. Il gère aussi les entrées et les sorties de votre ordinateur (clavier, écran...).

Bit (Binary Digit):
Plus petite unité d'information traitée par un ordinateur. Un bit prend la valeur 0 ou 1.

Bitmap:
Image définie par un ensemble de points.

Bloc:
Groupe de données enregistré ou transmis globalement indépendamment de son contenu.

Blocages :
Réservation définitive des espaces optionnés.

BLR (Boucle Locale Radio) :
Procédé qui offre la fourniture de services de télécommunications à haut débit par voie hertzienne. Le signal transite ainsi par les ondes, et non plus par les fils de cuivre ou la fibre optique. Cette technologie représente une alternative au monopole exercé par France Télécom sur le marché local. L'installation de ce réseau nécessite la mise en place de grandes antennes-relais par zones géographiques et l'équipement des clients d'une petite antenne particulière.

BLUEBOOTH :
Nouvelle technologie informatique qui permet à de multiples appareils numériques de fonctionner ensemble sans être relié par le moindre câble. Exemple : connexion d'un clavier à une unité centrale sans le moindre fil, d'un PDA à un téléphone mobile.

BMP:
Format de fichier de type Bipmap utilisé sous Windows.

BODY-COPY :
Texte principal d'une annonce, venant après l'accroche.

Bogue (bug):
Défaut de conception ou de réalisation se manifestant par des anomalies de fonctionnement.

Bonus:
Avantage qui s'ajoute à l'offre de base (remise supplémentaire, cadeau, service gratuit...).

BOOKMARK :
Options des navigateurs Web permettant d'archiver les adresses des sites que vous préférez.

Boot:
Séquence de démarrage exécutée lors de la mise en marche de l'ordinateur

Boule de commande (trackball, rolling ball):
Boule qui, par rotation dans son logement, permet de déplacer sur l'écran d'une visu un curseur et d'en relever à volonté les coordonnées.

BOUQUET :
Terme utilisé en télévision pour désigner une offre groupée de chaînes proposées par un opérateur du câble ou du satellite. Terme également utilisé en radio.

Bouton poussoir :
Dispositif relié à l’audimètre permettant à chaque membre d’un foyer de signaler sa présence dans la pièce ou un téléviseur est allumé.

Boutons:
Il s'agit des objets publicitaires plus ou moins carré affichés sur les côtés d'un site. Leur présence est souvent permanente et synonyme de partenariat.

BPS :
Bits par seconde. Un modem 28.8 peut transmettre 28 800 bits par seconde

BRAND BUILDING :
Opération commerciale ayant pour but de maintenir ou d‘asseoir la notoriété d’une marque.

BREAK EVENT POINT :
BEP. Définit le seuil de rentabilité d'une opération commerciale ou de marketing direct. On parle aussi de point mort.

BRICK AND MORTAR :
Terme utilisé spécifiquement dans le langage internet et signifiant "de brique et de mortier". Il s’agit des entreprises traditionnelles, par opposition aux entreprises virtuelles sur le web. ATTENTION : ne pas confondre avec Clic and Mortar.

BRIEF :
Exposé des problématiques et des objectifs assignés à une opération de communication ou de motivation.

Brief média :
Document remis par l’annonceur à l’agence ou la centrale définissant les grandes orientations ainsi que les contraintes de l’action média. Cf. brief type

Brochure:
Document de mailing, asile colis... de 8, 12,16... pages au format fermé de 10 x 21, 15 x 21... et broché qui présente un produit ou un service et l'offre commerciale.

BROKER :
Courtier : Personne qui met en relation deux autres personnes désirant contracter

Browser ou Navigateur :
Logiciel permettant aux internautes de se déplacer sur le web et de visualiser les pages des sites.

BRUT (Tarif, budget...) :
C'est le tarif d'un support ou le budget d'un dispositif média calculé sur la base des conditions générales de vente avant tous abattements, dégressifs/remises.

BUDGET :
C'est le montant alloué ou dépensé pour l'achat d'espace publicitaire d'un dispositif média. Il peut s'exprimer en brut ou en net.

BUDGET BRUT NEGOCIE :
Essentiellement utilisé en télévision. C'est le budget Brut Sécodip moins l'abattement du floating et l'espace gracieux qui sont comptabilisés à 100% par la pige Sécodip.

BUDGET BRUT SECODIP :
Sur la base des tarifs parus aux conditions générales de vente des supports, c'est le espace publicitaire acheté (majorations, minorations incluses) par un annonceur/d'une marque dans un support et pigé par Sécodip.

Budget-temps :
Horaires et durées des différentes activités (sommeil, repas, loisirs, travail,…). Etude budget-temps : étude réalisée par le C.E.S.P. en 1991/1992. Etude non réactualisée depuis.

Buffer :
Espace mémoire de stockage temporaire.

Bug :
Anomalie dans un programme.

BULKE MAIL :
voir Spam.

BULKERS :
Ce sont les acteurs qui envoient des mails en masse (souvent des spam) sur des fichiers récupérés en ligne.

BUNDLING :
Groupement d'une offre. Il s'agit de l'agrégation de biens ou services dans un bouquet. Un des exemples les plus connus : les chaînes satellites.

Bureautique:
Ensemble des techniques et des moyens tendant à automatiser les activités de bureau et principalement le traitement et la communication de la parole, de l'écrit et de l'image.

BURN OUT :
Phénomène selon lequel plus une bannière est vue par la même personne, moins ses chances d’être cliquée sont importantes.

Bus :
Canal de communication par lequel transitent les données des différents composants électroniques d'un ordinateur.

BUS MAILING :
Opération de marketing direct qui consiste en l'envoi sous un film plastique de "cartes", formalisant des offres de produits. Dans un même envoi, sont regroupées plusieurs cartes (cela peut aller jusqu'à 20 ou 30). Cet envoi est effectué auprès d'une cible précise. Un prospect reçoit ainsi dans un petit film plastique plusieurs offres en même temps.

BUSINESS ANGEL :
Littéralement "ange de l'économie"…Désigne une personne morale ou plutôt une personne physique bailleur de fond, investisseur d'une société. Employé essentiellement dans la nouvelle économie.

Business Intelligence :
Cette dénomination, introduite par le Gartner Group, regroupe sous le concept de Business Intelligence, l'ensemble des outils de type bureautique, utilisables par un opérationnel, par opposition à un informaticien, directement sur un poste client. Dans cette catégorie, sont classés les requêteurs, les outils d'analyse multidimensionnels dont la base est stockée en local, ainsi que certains outils de Data mining. Plus que des fonctionnalités, cette catégorie regroupe des familles d'outils. On y trouve par exemple les outils de Business Objects, de Cognos, ou d'Andyne.

BUSINESS MODEL :
Modèle économique. Désigne le mode de financement et de développement économique d'un site internet en général. A titre d'exemple, un business model d'un site internet peut être basé sur le financement par la publicité, l'affiliation, etc.

BUSINESS PARTNERSHIP :
Alliance commerciale. Collaboration entre entreprises qui entretiennent entre elles des relations commerciales.

BUSINESS TO BUSINESS :
Terminologie anglo-saxonne pour désigner les entreprises qui vendent aux entreprises et aux professionnels

BUSINESS TO CONSUMER :
Abréviation utilisée pour désigner les échanges entre les professionnels et le consommateur final.

BUY-SIDE :
Désigne, dans le monde de l'Internet, les logiciels destinés à l'achat entre entreprises, comme les progiciels de gestion intégrée. Cf. sell-side

BUZZ :
Buzzing. Faire parler d'un site avant même sa mise en ligne. Par extention, "bruits", "rumeurs" générés autour d'une entreprise pour accroitre sa notoriété.

BVP (Bureau de Vérification de la Publicité) : :
C'est une association où des responsables d'agences conseils en communication, médias (presse, télévision, radio), des annonceurs et des consommateurs vérifient la conformité des annonces publicitaires qui paraissent dans les différents médias et les messages publipostés. Le B.V.P. peut demander aux annonceurs qui ne respectent pas les règles d'éthique de cesser leur campagne et il peut engager des poursuites judiciaires.

CABLE :
Equipement reliant l'antenne extérieure au récepteur ou, directement, un lieu d'émission au récepteur (voir Câblo-Distribution) .Il existe 2 principaux types de câbles : le câble coaxial (le plus répandu) et la fibre optique qui transporte beaucoup plus d'informations

CABLO-DISTRIBUTION :
Diffusion de programme de radio et de télévision par câble, et non par voie hertzienne.

CABLO-OPERATEUR :
Société exploitant le réseau câblé (voir Câblo-distribution). Le câblo-opérateur est responsable du plan de services (offre programmes), de la vente des services et éventuellement de la programmation des canaux locaux. Ses activités sont définies et contrôlées par CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel).

CABSAT :
Contraction des mots "câble" et "satellite" .Ce terme est communément employé pour désigner l'ensemble des abonnés à CanalSatellite, TPS et au câble ( au moins 15 chaînes), ou l'univers des chaînes spécifiques qu'ils reçoivent.

Cache (mémoire):
Mémoire à accès très rapide permettant d'améliorer la rapidité d'accès à la mémoire vive ou au disque dur.

Cadeau (Prime):
(voir Prime)

Cadre (frame):
Sous-fenêtre de la fenêtre principale d'un logiciel de navigation, qui peut afficher un document différent de ceux affichés dans les autres sous-fenêtres. Voir aussi : fenêtre, logiciel de navigation.

Calcul intensif (supercomputing):
Ensemble des techniques et des moyens destinés à traiter des applications complexes en faisant appel à des ordinateurs spécialisés dans le traitement rapide de gros volumes de données numériques.

Calculette:
Calculatrice électronique de petite dimension.

Calendrier :
Répartition théorique dans le temps des dates d’insertions ou de passages dans un média. Ce document n’a pas de valeur indicative et ne certifie pas les dates de passages réelles.

CALL BACK :
Procédé permettant à un internaute d’être recontacté par téléphone, par un téléopérateur, immédiatement ou ultérieurement.

Call Blending :
Equilibrage entre appels téléphoniques entrants et sortants dans un centre d'appels (voir CTI). Selon le trafic d'appels entrants, le systèm affecte des tâches d'appels sortants aux téléacteurs (enquêtes, relances, télévente, recouvrement).

CALL CENTER :
Centre d’appel : Outil de gestion à distance des appels entrants (n° verts…) et sortants (télémarketing…) sous forme d’une organisation basée sur un ensemble de techniques et logiciels complexes, et d’équipes dédiées à la gestion des appels.

CALL THROUGH ou Internet Telephony:
système permettant à un internaute, en sélectionnant un bouton, d'entrer en relation avec le centre d'appels correspondant au site sur lequel il est connecté.

CAM (Customer Asset Management) :
Gestion du Capital que représente le client. De plus en plus, les entreprises prennent conscience que leurs clients doivent être considérés comme les principaux actifs de l'entreprise, et gérés par des moyens appropriés.

CANNIBALISATION. :
"Situation où la vente d'un produit nuit à un autre produit de la même marque. Par extention, on peut parler de cannibalisation entre plusieurs réseaux de distribution "

CAPI :
Computer Assisted Personnal Interviewing. Procédure d'enquête en face à face au cours de laquelle l'enquêteur utilise un ordinateur, sur l'écran duquel il lit les questions et saisit directement les réponses.

CAPPING :
Nombre de fois où un internaute, lors d'une visite sur un site, verra le même bandeau publicitaire s'afficher.

CARISMA 98 :
Typologie de la consommation média des français réalisée en exclusivité par Carat sur la base de l'enquête S.I.M.M. 97 de Sécodip. Elle permet de comprendre celle-ci selon 8 types de consommateurs médias et a pour objectif d'être un outil d'aide à la décision en matière de stratégie média.

CARNET D'ECOUTE :
Questionnaire auto-administré, utilisé pour les enquêtes d'audience par panel : chaque jour, le panéliste note ses écoutes (radio et/ou télévision).

Carte d'acquisition:
Carte permettant de numériser des séquences vidéo ou du son à partir d'une source externe telle qu'un camescope, une chaine hi-fi, un magnétoscope...

Carte de fidélité :
Carte à puce, carte à piste ou carte à code, permettant d’identifier et de qualifier individuellement un client (coordonnées, caractéristiques socio-démographiques, comportement d’achat). Cette carte est à présenter au moment des achats. Elle sert de base à des programmes de fidélisation.

Carte graphique:
Cette carte gère l'affichage de votre moniteur. La carte graphique se branche selon son connecteur sur un bus ISA, PCI ou AGP.

Carte mère:
La carte mère est la carte principale de votre ordinateur. Elle contient le processeur, le BIOS, la mémoire vive, le bus... Elle est munie de connecteurs d'extension recevant votre carte son, votre carte graphique...

Carte Réponse T, Libre Réponse, enveloppe Réponse T :
Moyen de réponse des individus à une offre de Marketing Direct, leur permettant de ne pas payer d’affranchissement pour leur réponse.

Carte son:
La carte son vous permet de reproduire ou numériser un son.

Cartographie :
Fond de carte MAP INFO permettant la visualisation en densité et en part de voix des campagnes d’affichage France entière, par région, par agglomération, par découpage communal.

CARTOGRAPHIE ADMINISTRATIVE :
Découpage du territoire en zones répondant à une logique territoriale. Du plus petit élément au plus important, on trouve par exemple la commune, l'agglomération, le département, la région...

CARTOGRAPHIE URBAINE :
Permet de visualiser précisément une agglomération avec ses axes de circulation, ses particularités géographiques (fleuves, forêts) ou encore certains sites particuliers (hôpitaux, écoles, mairies

Catalogue (Marketing Direct/Vente par correspondance) :
Au sens de la Poste, catalogue d'au moins 250 g adressé aux clients.

CATEGORY MANAGEMENT :
Gestion de différents produits regroupés par univers de consommation. La segmentation peut se faire par lieu, cible, concept, et moments de consommation. Exemple : l'univers de l'équipement maison regroupe les produits audiovisuels, électro-ménagers.

CATI (Computer Aided Téléphone Interview:


causette (chat):
Communication informelle entre plusieurs personnes sur l'internet, par échange de messages affichés sur leurs écrans. Voir aussi : internet.

CAVIARDAGE :
Méthode utilisée dans les mesures d'impact publicitaire. Elle consiste à masquer, dans un message publicitaire, les éléments et signes distinctifs d'une marque. Elle intervient dans la mesure de la reconnaissance et de l'attribution.

CCA :
Centre de Communication Avancée. Institut, créé par Bernard CATHELAT, réalisant à l'échelon français, mais aussi européen, une étude des mentalités et modes de vie à partir d'un questionnaire qualitatif d'attitudes. Les résultats permettent de caractériser la population en différents types appelés socio-styles, et de donner des éléments de prospectives.

CCC :
Centre de Contact Client, évolution de la notion de centre d'appel. Outil multimédia capable de répondre à des demandes arrivant par téléphone, fax, e-mail ou courrier, ouvert de jour comme de nuit, sept jours sur sept.

CCITT (Consultative Commitee for International Telegraph and Telephone):
Organisation internationale qui établit des normes de télécommunication.

CD ROM :
Compact Disc Read Only Memory. Support de petit format (12 cm) pouvant contenir une masse d'informations numériques importante. Les CD Rom sont utilisables via un lecteur spécifique relié à un ordinateur et ne peuvent être utilisés qu'en lecture des informations

CD-I (Compact Disque Interactif) :
CD contenant des images, des vidéos, des sons et des données informatique. Le CD-I s'utilise en général grâce à un lecteur branché sur votre téléviseur.

CD-R (Compact Disc Recordable):
Disque Compact inscriptible de 650 Mo qui ne peut-être gravé qu'une seule fois.

CD-ROM (Compact Disc Read Only Memory):
Disque Compact contenant des données informatiques. C'est un support de stockage numérique et amovible de 650 Mo.

CD-ROM XA (eXtended Architecture):
Norme qui permet l'entrelacement de plusieurs types de données.

CD-RW (Compact Disc ReWritable) :
Disque Compact réinscriptible de 650 Mo qui peut gravé environ un millier de fois.

CENTRALE D'ACHAT :
Organisme regroupant les achats de plusieurs entreprises ou magasins. S'utilise dans la grande distribution, l'agro-alimentaire, etc..

CENTRALE DE RÉFÉRENCEMENT :
Structure le plus souvent utilisée par les distributeurs, pour traiter la négociation avec les fournisseurs et la sélection des produits. Cf. centrale d'achat.

CENTRE D'APPELS:
centre équipé, tant en outils techniques qu'en ressources humaines, pour le traitement d'appels entrants ou sortants.

Centre d'appels intégré / externalisé :
terminologies du télémarketing différenciant les centres d'appels exploités en interne ou sous-traités.

Centre d'appels multimédia:
centre d'appels ayant la capacité de gérer d'autres médias que le téléphone (Internet, Minitel…).

Centre d'appels virtuel:
groupement de centres d'appels offrant les mêmes services aux appelants, où que soient ces derniers.

centres de contact :


CEO :
Chief Executive Officer : équivalent de PDG ou directeur général en français

CERN (Centre Européen de la Recherche Nucléaire) : :
Institution qui est à l'origine des principes du World Wide Web.

CESP :
Organisme tripartite (annonceurs, supports, agences/centrales) ayant pour fonction de contrôler la méthodologie, le bon déroulement et la fiabilité des études réalisées sur les médias.

CGI (Common Gateway Interface) : :
Développement d'un programme informatique appelé script CGI qui permet de réaliser des pages Web dynamique. Ces programmes permettent d'accéder à une base de données. Avec ce système il est aussi possible de mettre un site à jour depuis un ordinateur client sans avoir à utiliser un logiciel de création de page HTML. Il suffit pour cela de taper un texte dans un formulaire créé à cet effet, d'insérer une image... en validant le formulaire la page est immédiatement et automatiquement retranscrite en langage HTML est mise en ligne sur le site.

CGV :
Les conditions générales de vente définissent la relation financière et commerciale qui unit le fournisseur et son client.

Chalandise (Zone de):
Zone géographique de résidence, d'activité, lieu de travail... des clients et des prospects d'une entreprise, d'un commerçant...

Champs:
C'est une des parties renseignées ou non, d'un enregistrement informatique. Par exemple, en France, pour envoyer un mailing selon les normes de La Poste une adresse est un enregistrement composé de 6 champs ou lignes de 32 caractères.

Channel IRC:
Décompose l'IRC en petites pièces virtuelles créées par les Internautes qui s'y rencontrent pour discuter.

CHAT :
Programme permettant a des utilisateurs de "dialoguer" en temps réel.

CHEF DE FOYER/DE MENAGE :
Personne qui, au sein du foyer, est considérée comme chef de ménage ou se déclare comme tel. Le chef de foyer/ménage peut être caractérisé par sa catégorie socioprofessionnelle et son âge .

Cheshire (Étiquettes):
C'est une édition informatique d'adresses sur un support papier (paravent Cheshire) qui ensuite, sont découpées en étiquettes et collées à l'aide d'une machine d'adressage de la marque Cheshire.

Chiffrement ou cryptage:
Méthode qui consiste à rendre les données indéchiffrables pour tout utilisateur autre que le destinataire d'un message. Généralement utilisé pour transmettre des numéros de carte de crédit dans le cadre d'opérations commerciales en ligne.

Chipset:
Ensemble de circuits intégrés destinés à une fonction précise.

CHR :
Désigne le circuit de distribution composé des Cafés Hôtels Restaurants.A l'opposé, voir PGC.

CHURN :
Désigne la rotation des clients.Il perut être comparé à la notion de turn-over des salariés dans une entreprise

CHURN RATE :
Taux d'attrition. Pourcentage de perte de clientèle ou d'abonnés.Il se calcule sur une période donnée par le ratio nombre de clients à l'instant t/nombre de clients à l'instant t+2, par exemple.

CIBLAGE :
Opération qui consiste à sélectionner un groupe de personnes (clients ou prospects) en fonction de deux, trois... critères : type de segment, type de produit acheté, date de la dernière commande, montant, fréquence d'achat..., afin de leur adresser une offre de service, une information, une invitation... Ne pas confondre avec une segmentation de fichier qui classe les acheteurs potentiels ou acquis en groupes homogènes (catégories socioprofessionnelles, sociodémographiques) ou ayant des comportements d'achat, des goûts, des centres d'intérêts... plus ou moins identiques. Il est tout à fait possible de cibler des personnes appartenant à des segments hétérogènes pour leur adresser un courrier.

CIBLE :
Sous-population (ou population utile) que l'on souhaite toucher par une campagne publicitaire. Elle est décrite, en fonction des objectifs de cette campagne, soit par des caractères socio-démographiques et/ou d'équipement, des socio-styles, des comportement de consommation et/ou d'achat.

Circuit intégrés :
C'est un circuit électronique en silicium miniaturisé contenant des milliers de composants électroniques.

CIRCULATION (Taux de ...) :
C'est le nombre de lecteurs pour un exemplaire diffusé payé d'un titre de presse.

Clé:
La Clé appelé aussi code identifiant, est un numéro unique d'identification situé au début de chaque enregistrement de la base de données. Généralement, cette codification est pré- définie par l'administrateur de la base de données dans le paramétrage du logiciel. Ce N° de code s'enregistre automatiquement lors de l'importation d'un fichier extérieur à l'aide d'un support magnétique ou lors de la saisie manuelle des fiches.

Clic ou click:
On parlera de "clic" pour qualifier l'action de cliquer de l'internaute sur une publicité. On parlera de "clic through" pour qualifier le nombre de visites effectivement enregistrées sur la page de pointage de la publicité. On aura souvent recours à l'indicateur du taux de clics : nombre constaté sur le nombre de PAP affiché. Cet indice sert de base d'analyse de perfomance de la campagne et de point de comparaison entre les sites. Le taux de clic baisse régulièrement selon les études; actuellement, il se situe en France aux alentours des 1%. Aux USA, il serait plus proche des 0,25%. Ce taux de clics dépend de plusieurs paramètres : La qualité graphique et rédactionnelle du bandeau ; La qualité du ciblage ; Le nombre total d'objets publicitaires sur la page d'affichage ; La situation géographique du bandeau sur la page

Clicher (to dump):
Recopier le contenu, à un instant déterminé, de tout ou partie d'une mémoire sur un autre support. Note : Par extension, le nom correspondant pourrait être cliché ou cliché-mémoire.

Click and Mortar:
Expression "Mêler les clics et le mortier". Ce terme est employé lorsqu'une entreprise traditionnelle (dite ancienne économie) lance une activité sur l'Internet. Il désigne également une association entre une société qui travaille uniquement sur le Net avec une entreprise traditionnelle pour créer ensemble un service en ligne.

CLICK THROUGH :
Désigne une action de clic d'un internaute sur un lien hypertexte ou sur une bannière publicitaire.

CLICKSTREAM :
Terme américain qui résume l'ensemble des paramètres permettant de décrire les caractéristiques de fréquentation d'un site Web : qui ? Quand ? Où ? Comment ?

Clickthrough :
Nombre de clicks efficaces constatés, c'est-à-dire nombre de clicks ayant engendré le téléchargement complet de la page de destination.

Clickthrough (nombre de ) :
Nombre de clics efficaces constatés, c'est-à-dire nombre de clics ayant engendré le téléchargement complet de la page de destination.

Clics (nombre de...) ou ad clicks :
Nombre de fois où il a été cliqué sur un bandeau ou un objet publicitaire, mesuré à partir de la page d'origine.

Client :
Cela peut-être un utilisateur, un logiciel ou un ordinateur qui demande un service à un serveur (ordinateur ou logiciel).

CLIENT ACTIF :
Adjectif utilisé pour la qualification du client dans les bases de données ou autres fichiers marketing. Définit un client qui effectue des achats régulièrement.

Client inactif:
Client qui n'a pas commandé depuis 6 mois, 1 ou 2 ans. Cette notion dépend du type de produit (ordinateurs, logiciels, machines outils, disques, petites fournitures...).

Client Serveur :
Le principe de fonctionnement en mode client - serveur consiste, dans le domaine de l'informatique décisionnelle, à séparer le stockage des informations, de leur analyse. Sur le serveur est stocké le Data Warehouse et sont exécutés les traitements d'alimentation et de structuration de l'entrepôt de données. Sur le client, sont lancées les requêtes d'interrogation de la base et sont réalisées les analyses. Dans une organisation de type Data Warehouse d'entreprise / Data marts spécialisés par métier, le client - serveur peut être à plusieurs niveaux. Le Data Warehouse est serveur, les Data marts sont à la fois clients du Data Warehouse et serveurs pour les utilisateurs. L'extrême du fonctionnement en client - serveur est l'utilisation des fonctionnalités d'accès à distance, dans ce cas, le poste client n'est connecté au serveur que lors des transactions. Il se déconnecte physiquement ensuite pour réaliser les analyses.

Client Web (ou browser):
Logiciel qui permet de consulter les informations du World Wide Web

CLIENTS DU DEUXIÈME RANG :
CDR. Désignent les clients qui ne sont pas aussi profitables que les Clients les Plus Précieux, mais qui pourraient le devenir si l'entreprise était en mesure d'accroître avec chacun d'entre eux sa part de client.

CLIENTS NON RENTABLES :
CNR. Désignent les clients qui sont au niveau le plus bas dans la hiérarchie de la clientèle : ils coûtent plus cher à l'entreprise qu'ils ne lui rapportent. Ce groupe illustre à l'envers le principe de Pareto : 20% des clients appartenant à la tranche inférieure représente 80% des pertes. Cf. CPP et Clients du Deuxième Rang.

Cliquer (to click):
Enfoncer et relâcher le bouton-poussoir d'une souris ou d'un autre dispositif destiné à déplacer un repère sur un écran.

CLOAKING OU METATAG CLOAKING :
Pratique visant à ne montrer les metatags utilisés pour un site que sur les requêtes des robots (spiders) des moteurs de recherche, ceci, afin que la concurrence ne puisse s’en inspirer en affichant le code source de la page

CLOSING / CONCRETISATION : :
conclusion de l'entretien par l'obtention d'une vente, d'un rendez-vous ou d'un don.

CLOSING ALTERNATIF :
Technique commerciale qui consiste lors d'une prise de rendez-vous à en prédéterminer la date en proposant au client quelques alternatives. Ceci permet d'obliger le client à choisir une date précise.

Cluster:
Unité d'espace minimale occupé par un fichier sur le disque.

CMD (Cercle du Marketing Direct) :
Association fondée en 1983 qui regroupe des annonceurs, agences conseils, prestataires de services... concernés par le Marketing Direct.

CMP :
Acronyme pour " coût pour un million de pixels ". Indice de visibilité publicitaire calculé en divisant le prix au CPM par le nombre de millions de pixels de l'objet publicitaire. Ex : si un bouton marchand de 50x50 est vendu 100F du CPM, cela revient à dire que l'on paye 100F pour 50x50x1000 pixels affichés, soit un tarif de 40F du CMP. Cet indice permet la comparaison des tarifs de tous les formats publicitaires selon leur taille d'affichage.

CMS :
Customer Management Solutions. Ensemble des solutions logicielles permettant d'analyser le profil et le comportement des clients d'une entreprise. Cf.CRM

CNC :
Centre National de la Cinématographie. Etablissement public qui collecte, analyse et diffuse toutes les informations concernant le cinéma et l'audiovisuel.

CNIL :
Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés. Autorité de tutelle, créée en 1978, destinée à préserver la liberté des individus face au développement des fichiers informatiques

CNR :
« Clients Non Rentables » : Par opposition aux CPP, il s’agit de clients ne présentant pas pour l’entreprise assez d’intérêt en terme de profitabilité ce qui explique qu’ils ne fassent pas l’objet d’attentions particulières en marketing direct.

COACHING :
Terme inspiré du monde sportif. Désigne le mode de management à adopter pour gérer et motiver une équipe de collaborateurs (des commerciaux par exemple). Il y a plusieurs "méthodes" de coaching.

CO-BRANDING :
En marketing, le co-branding associe, dès le stade de la production, deux fabricants de force comparable, possédant deux marques de même impact, les partenaires en retirant un bénéfice comparable. Cette méthode s'applique également en terme de communication et de médias, où deux marques vont s'appuyer mutuellement dans le cadre d'un message publicitaire (ex : un fabricant de lave linge et une marque de lessive).

CO-BROWSING :
S'utilise notamment dans le cadre des centres d'appel. Système permettant à une entreprise de proposer à ses clients internautes la synchronisation des navigateurs (Netscape, Internet Explorer, …). Ainsi, le téléopérateur sera en mesure de voir quelle page le client est en train de visualier (et vice-versa). A chaque fois que l'un des interlocuteurs se déplacera sur le Web, l'autre suivra simultanément.

CODAGE POST-APPEL:
saisie après entretien téléphonique.

Code d'origine (Clé publicitaire):
C'est un marquage sur les coupons-réponses, bon de commandes qui permet d'identifier le type d'action (mailing, fax-mailing, mailing groupé, annonce-presse), le support (fichier, magazine...) et la date. Par exemple : Ent/06/96, MD/06/96, Mail/06/96/Dun, Bus/Prog/03/96...

CODE MEDIA:
groupe de lettres, de chiffres ou de tout autre signe permettant d'identifier les résultats obtenus sur un fichier, une offre ou un média spécifique.

Code Média:
Codification des fiches clients et prospects qui permet d'analyser les rendements des opérations de M.D. (origine du 1er contact, action qui a déclenché la commande...). Ces champs indiquent le type d'action, la date, le type d'offre, le fichier utilisé...

CODE NAF :
Code de nomenclature des activités françaises attribué par l'Insee. Il s'agit d'une codification de l'activité principale des entreprises. Utile en segmentation marketing et surtout en marketing direct.

Code nature d'établissement:
Cette codification permet d'identifier le type d'établissement du client ou prospect (Siège Social, Usine, Agence Commerciale, Direction Régionale...).

Code Siret :
Ce numéro d'identification à 14 chiffres est attribué par l'INSEE aux entreprises. Les 9 premiers chiffres concerne de N° du registre de commerce ou des métiers, les 5 derniers sont attribués aux différents établissements de l'entreprise (Siège Social Usine, Agence Commerciale...). En Business to Business, c'est l'information la plus efficace pour dédoublonner rapidement une base de données constituée de plusieurs milliers d'enregistrements

Codec (Codeur / Décodeur) :
Circuit spécialisé dans la conversion de signaux analogiques en signaux numériques et vice versa.

Codet (code element):
Groupe d'éléments représentant, selon un code, une donnée élémentaire. Codet est destiné à remplacer des expressions telles que combinaison de code ou mot de code. Le terme code désigne en effet l'ensemble des règles de représentation des données élémentaires par des codets. Par exemple, selon le code Morse, les caractères et différentes fonctions sont représentés par des codets qui sont des groupes de points et de traits.

Codification :
Ce sont des groupes de deux, trois, quatre... lettres (Alpha), de chiffres (numérique) ou alphanumérique pour permettre au logiciel d'identifier les différentes offres, les actions de mailings, fax-mailings, télémarketing... qui ont générées les contacts, celles qui ont déclenchées les commandes... Ces données sont utilisées pour mesurer et analyser les rendements des opérations de M.D., obtenir des statistiques, éditer des tableaux de prévisions des ventes...

Coeur de cible :
Ce sont les entreprises ou les personnes qui offrent les meilleurs perspectives d'achat en terme de rapidité de prise de décision, de volume et de fréquence des commandes.

COMMERCE COLLABORATIF :
"Lié au commerce électronique. C'est l'agrégation dynamique d'offres. Concrètement, le commerce collaboratif permet de proposer aux clients non pas une mais plusieurs offres, de plusieurs vendeurs. Millemercis.com qui gère des listes de cadeaux choisis sur plusieurs sites est un exemple de commerce collaboratif."

COMMERCE SERVICE PROVIDER :
Nouvelle forme de prestataire de type ASP qui externalise la fonction vente on line pour les sites Web.On emploie aussi l'acronyme CSP à ne pas confondre avec Catégorie Socio-Professionnel.

COMMUNAUTÉ D’ACHATS :
Group Buying : Il s’agit, pour les internautes, soit de grouper leurs commandes d’un même produit sur Internet pour pouvoir bénéficier d’un prix avantageux, soit de dialoguer entre eux pendant ou après leurs achats.

Communauté Internet :
Ce sont les utilisateurs de l'Internet.

COMMUNAUTE URBAINE :
Regroupement intercommunal réservé aux agglomérations de plus de 50.000 habitants. Concept créé en 1966, la communauté urbaine est un établissement public, administré par un conseil de communauté.

COMMUNE :
La plus petite circonscription administrative du territoire, elle est administrée par un conseil municipal. On dénombre 36.000 communes en France.

communication mixtes (mail-call) :


Compatibilité:
Qualité d'un matériel ou d'un logiciel conforme aux règles d'interface d'un système informatique défini, et dont l'introduction n'altère pas les conditions de fonctionnement de ce système.

COMPENSATION :
Espace publicitaire obtenu gracieusement en compensation d'espace qui n'a pas obtenu les performances souhaitées ou qui n'est pas de qualité suffisante.

Compilation:
Cette opération a pour objectif d'enrichir une base de données, une liste d'adresses pour adresser un mailing... en rapprochant plusieurs fichiers de différentes origines. A l'issue de cette compilation, il est indispensable de dédupliquer le nouveau fichier.

Comportement:
Ce sont les informations qui concerne le ou les centres d'intérêts, les produits achetés, la fréquence d'achat, le mode de vie, le ou les comportements d'achat, les attitudes face aux sollicitations commerciales... Que ce soit dans le domaine du B to B ou du Grand Public, ces informations sont capitales pour optimiser les performances des actions de marketing direct.

COMPREHENSION :
Elément de la mesure d'impact publicitaire. La publicité a-t-elle été comprise : qu’a-t-on voulu dire, faire comprendre, quel était le message principal véhiculé.

COMPRESSION :
Processus de réduction de l'espace occupé par des fichiers de données, en particulier pour des images, du son ou de la vidéo (par exemple : une image T.V.H.D. qui nécessite un milliard de bit peut être réduite à 10 millions de bit). Cette technique est utilisée pour la diffusion numérique.

Comptage:
Opération qui consiste à interroger une base de données à l'aide d'une requête d'un ou de plusieurs critères de sélection afin de connaître le nombre d'enregistrements. Les comptages sont souvent demandés aux courtiers ou aux producteurs de fichiers afin de sélectionner une cible. Les comptages permettent aussi d'affiner une segmentation, d'obtenir des statistiques...

concentrateur (hub):
Dispositif informatique placé au noeud d'un réseau en étoile, qui concentre et distribue les communications de données. Un concentrateur n'assure ni routage, ni commutation.

Concepteur graphique (Créatif):
C'est un (e) graphiste ou infographiste qui, sur les directives du concepteur-rédacteur, doit valoriser les offres de marketing direct. Il choisit les photos, les illustrations et défini la charte graphique, la typographie...

Concepteur-rédacteur :
C'est l'un des métiers les plus importants du marketing direct. Il consiste à rédiger et à mettre en page les accroches, les textes des messages afin de rendre les offres de ventes directes ou indirectes attractives et adaptées aux attentes des acheteurs potentiels.

CONCESSIONNAIRE DE RAYONS :
Commerçant indépendant louant un rayon dans une grande surface, et exerçant son activité de façon totalement autonome (personnel propre...). En contrepartie, il reçoit une commission proportionnelle au chiffre d’affaire. ATTENTION : ne pas confondre avec Rack Jobber.

Conditions Générales de Vente (ou CGV) :
Règles de négoces établies par les supports à l’usage des agences, des centrales et des annonceurs de façon unilatérale. Depuis le 31 mars 1993, les agences et centrales ont l’obligation de les soumettre à l’annonceur dans le cadre du contrat de mandat.

Configurer:
Définir les sous-ensembles constituant un matériel ou un logiciel, ou agir sur leurs paramètres pour en assurer la mise en oeuvre.

Connaissances :
La connaissance est le niveau supérieur à l'information. Une information étant un ensemble de données, croisées entre elles (voir ci-dessous), la connaissance est le croisement de plusieurs informations qui permettront de prendre des décisions. La connaissance est généralement la réponse à une question qui suppose la consultation et le croisement de plusieurs informations.

Connectabilité (connectivity):
Aptitude d'un équipement informatique à fonctionner dans un réseau donné du fait de ses caractéristiques matérielles et logicielles.

Connecteur d'extension ou slot :
Emplacement normalisé destiné à recevoir des cartes d'extension comme : carte graphique, carte son...

Connexion (log in, log on):
Procédure permettant à un utilisateur de se mettre en relation avec un système informatique et, si nécessaire, de se faire reconnaître de celui-ci.

Connexité (connectivity):
Propriété d'un réseau de téléinformatique dans lequel il est toujours possible de relier directement ou indirectement deux équipements quelconques. Le terme connectivité est déconseillé.

CONSUMER MAGAZINE :
Magazine développé par une marque pour ses clients, afin de les fidéliser.

CONTACT :
Le contact est la rencontre d'un individu avec un support. Mais, ce n'est pas obligatoirement sa rencontre avec le message publicitaire, on parlera alors de probabilité d'exposition/d'occasion de contact pour l'exposition au message contenu par le support. On utilise également en radio : O.D.E. (occasions d'entendre) et en presse, télévision, cinéma et affichage : O.D.V. (occasions de voir).

Contact (Nombre d') :
Totalité des entreprises, collectivités..., ou personnes à leur domicile sélectionnées par un annonceur afin de réaliser une opération de marketing direct. Chaque individu est un contact.

CONTACT CENTER :
Le centre de contacts gère à distance toutes les communications en provenance des clients ou des prospects de l'entreprise et ce quel que soit le mode de communication : téléphone, fax, courrier, e-mail.

Contact utiles (Nombre d') : :
C'est le nombre de personnes qui ont effectivement reçu le message (mailing ou fax), ou celles qui ont accepter d'écouter la présentation de l'offre par téléphone.

Contrat :
Charte entre l’annonceur et l’agence ou la centrale d’achat d’espace, consignant les liens juridiques entre les deux parties, les charges techniques de la collaboration et des modalités de rémunération pouvant être indexées aux performances. Ce document mandate l’agence ou la centrale pour le compte d’un annonceur. Il est obligatoire depuis le 31 mars 1993.

contribution:
Voir : article de forum.

Contrôleur (de disque durs):
Dispositif matériel spécialisé dans la gestion d'un type de périphérique (par exemple le contrôleur de disques dur gère ce dernier)

Conversion (taux de):
Indicateur qui permet de mesurer le rendement réel d'un fichier, d'une offre, d'une opération... Il est utilisé pour les actions de marketing direct de vente en deux temps : une offre est adressée par mailing, fax-mailing, mailing groupé, annonce-presse... avec une demande d'information. Ensuite, il faut convertir les retours primaires par coupons-réponses, téléphone, Minitel, Internet...) en ventes. On obtient le taux de conversion en divisant le nombre des ventes réalisées par le nombre des retours primaires. C'est le chiffre le plus souvent vérifié par les Directions Marketing, Commerciales, Générales...

COOKIE :
Fichier servant d’identifiant envoyé à l’internaute par le site auquel il est connecté. En attribuant un numéro d’identifiant au visiteur lors de sa première visite, ce système permet au site de reconnaître le visiteur lors de ses visites ultérieures et d’étudier son comportement de navigation sur le site.

Coop mailing:
C'est un mailing qui proposent une offre de plusieurs produits dans le même pli.

COOPTATION :
Méthode de recrutement consistant à piocher les nouvelles recrues dans le réseau relationnel de ses collaborateurs et de ses partenaires.

Coprocesseur:
Processeur complémentaire d'un processeur principal, spécialisé dans l'exécution plus performante d'un jeu particulier d'instructions.

Copywriter:
(voir concepteur-rédacteur)

CORNER :
Espace d'un magasin ou d'une grande surface, réservé à une unique marque. Il n' y a pas de mobilier spécifique à la marque et le personnel qui vend le produit est le personnel du magasin. (cf shop in shop)

CORRELATION :
En statistique, c'est la mesure de la dépendance entre deux séries quantitatives. Il existe de nombreuses méthodes pour exprimer la liaison entre deux phénomènes : droite de régression, indice et coefficient de corrélation simple, linéaire, partielle, multiple, etc.

Co-sourcing :


COUPLAGE PUBLICITAIRE :
Proposition commerciale associant plusieurs supports d'un même média ou de médias différents. Il permet d'élargir l'offre, et/ou d'augmenter la puissance, et/ou de surpresser une cible et/ou de jouer la complémentarité, tout en offrant normalement des conditions commerciales plus attractives que dans le cadre d'un achat unitaire.

Coupon électronique:
C'est un formulaire-réponse que l'Internaute remplie depuis son navigateur pour demander une information complémentaire sur un produit, s'inscrire à une Mailing List, à un séminaire... Cela peut être aussi un coupon de réduction à imprimer et utilisable sur un point de vente...

COUPONNAGE :
Couponning : Opération qui consiste à remettre au consommateur final des bons de réduction à déduire de l’achat d’un produit. Ce type d’opération est mené en général dans le secteur de la grande distribution.

Couponneur:
C'est une personne qui retourne un coupon-réponse, une carte-réponse ou qui se manifeste par téléphone, par Minitel, pour recevoir une information complémentaire, un catalogue, une invitation... Depuis peu, il est possible de couponner à l'aide de son ordinateur connecté à un serveur Web, par message électronique (E-Mail)...

Coupon-réponse:
Le coupon-réponse a pour fonction soit de permettre aux prospects de demander une information complémentaire, un catalogue, un chèque de réduction, un cadeau, une carte d'accès à un salon, soit de confirmer leurs commandes. La conception-rédaction et le graphisme du coupon-réponse ou du bon de commande doivent faire l'objet de la plus grande attention car il est le lien interactif entre le client potentiel et l'annonceur.

COURBE D'AUDIENCE :
Représentation graphique dans le temps de l'audience d'une chaîne, d'une station de radio, d'une émission, d'une tranche horaire selon l'unité de mesure de l'enquête (1/4 d'heure, minute, seconde,...).

courrier électronique:
Service permettant aux utilisateurs habilités la saisie, la consultation différée et la transmission, sur des ordinateurs connectés en réseau, de documents informatisés, ou messages électroniques. Synonyme : messagerie électronique.

COURT D'ORDRE (Remises en...) :
C'est l'ensemble des abattements, dégressifs/remises, selon les barèmes établis dans les conditions générales de vente, imputées sur les factures directement après diffusion du campagne publicitaire dans un support. On parlera alors de budget net cours d'ordre. (voir également Fin d'ordre)

COURTAGE :
Rémunération de l’intervention du courtier dès lors qu’il a permis l’accord entre les parties.

Courtier (Broker) :
Intermédiaire entre serveurs et utilisateurs, assistant ces derniers pour le choix et la consultation des banques de données.

COUT AU GRP (CT/GRP) :
Indicateur d'évaluation économique d'un support ou d'un plan média. Il s'exprime en francs. Utilisé pour tous les médias, c'est le rapport entre le budget/tarif et le nombre de GRP délivrés sur la cible.

Coût au mille:
C'est une unité utilisée par les professionnels du M.D. pour la location d'adresses, édition de lettre personnalisées, mise sous pli... Par exemple : 1 500,00 F. le mille d'adresses.

Coût contact:
C'est le montant de l'investissement pour un "toucher" un acheteur potentiel. Pour le calculer, il vous suffit de diviser le montant total du budget d'un mailing, fax mailing, mailing groupé, annonce-presse ou télévisée... par le nombre de messages adressés, de diffusions, de téléspectateurs (audience)...

Coût d'acquisition:
C'est le montant de la dépense engagée pour conquérir un client. Pour le calculer, il faut comptabiliser le coût total de l'opération de M.D. (location du fichier, édition et routage du mailing, relances téléphoniques...) et le diviser par le nombre de commandes.

Coût de commercialisation:
C'est l'ensemble des dépenses de réalisation des opérations de marketing direct (études, préconisations, créations, achat de fichiers, éditions personnalisées, mises sous plis des mailings, diffusion des fax-mailings, achat des espaces pour les annonces et encarts presse, frais de gestion des retours, de B.D.D.M...) pour assurer les ventes et la promotion d'un produit ou d'un service. Dans la grande majorité des cas, les managers considèrent ces dépenses comme des coûts commerciaux directs et non comme un coût de communication.

Coût de conversion:
C'est, pour une opération de vente en deux temps, le montant des dépenses qu'il convient d'engager pour convertir un prospect qui a couponné (retour primaire), en un client. Il varie en fonction du type de suivi (mailing, télémarketing, visite terrain...), du nombre de relance, du prix des documentations... Il est important de prendre en compte cette variable à chaque préparation de campagne.

Coût du GRP :
division du coût brut ou net négocié de l'insertion ou de la campagne par le nombre de GRP correspondants

Coût par clic (CPC) :
Ratio coût média (brut ou net) / nombre de clics. Indice de rentabilité d’une campagne ou d’un site.

Coût par mille PAP :
Coût d'achat de l'espace publicitaire sur un site, ramené à une base de 1000 pages vues avec publicité. Cet indicateur permet d'évaluer et de comparer les tarifs publicitaires des différents sites en fonction du nombre de pages vues avec publicité. C'est à ce jour l'indicateur de référence pour la commercialisation de l'espace publicitaire.

Coût pour 1000 diffusés:
rapport entre le tarif d'une insertion dans un support et sa diffusion exprimée en milliers.

COUT POUR MILLE (CT/000) :
Indicateur d'évaluation économique d'un support ou d'un plan média. Il s'exprime en francs.

Coût pour mille contacts:
utilisé pour tous les médias, c'est le rapport entre le budget/tarif et le nombre de contacts délivrés sur la cible exprimé en milliers d'individus.

Coût pour mille exemplaires diffusés:
utilisé en presse, c'est le rapport entre le tarif d'un titre et le nombre d'exemplaires diffusés payés exprimé en milliers d'exemplaires.

Coût pour mille pages avec publicité vues (CPMPAP) :
Coût d'achat de l’espace publicitaire sur un site, ramené à une base de 1000 pages vues avec publicité. Cet indicateur permet d'évaluer et de comparer les tarifs publicitaires des différents sites en fonction du nombre de pages vues avec publicité. C’est à ce jour l’indicateur de référence pour la commercialisation de l’espace publicitaire

COUVERTURE :
Indicateur de performances d'un plan média. C'est le nombre de personnes d'une cible potentiellement exposées à la campagne publicitaire. L'expression la plus courante est la couverture à au moins un contact (couverture cumulée), c'est-à-dire les personnes qui auront eu au moins un contact avec le message publicitaire. Elle s'exprime en nombre d'individus ou en pourcentage de la population d'une cible.

Couverture d’un plan ou couverture à au moins 1 contact :
Nombre de personnes appartenant à la cible ayant été en contact au moins 1 fois à la campagne. Ce nombre est généralement exprimé en % (effectif cible exposé au moins un fois/effectif cible total).

Couverture mémorisée :
Couverture mémorisée : % de la cible exposée (couverte à 1 ODV) ayant mémorisé la campagne (calcul réalisé à partir du ).

COUVERTURE SEMAINE ET COUVERTURE MAXIMALE (3 SEMAINES) :
La couverture semaine est la proportion ou le nombre d'individus ayant regardé au moins un instant la ou les chaîne(s) à l'issue d'une semaine. La couverture maximale est égale à l'accumulation d'audience au dernier jour de la période. Dans le cadre d'Audicabsat, elle correspond à la couverture 3 semaines, c'est-à-dire à la proportion d'individus ayant regardé au moins un instant la/les chaîne(s) au cours des 3 semaines d'enquête.

CPC :
Coût par clic. Tarif rémunérant une publicité sur Internet au nombre de fois où elle est "cliquée" par un internaute.

CPM :
Coût par mille ou coût par impression. Mode de tarification de la publicité sur internet.

CPM-PAP (Coût au Mille Pages Avec Publicité vues sur site) : :
Cela correspond au coût d'achat d'un espace publicitaire sur un site Web ramené à une base de 1000 pages avec publicité vues. Par exemple, sur un site qui propose un tarif C.P.M. de 350 F. HT, pour 50.000 pages vues, il vous faudra prévoir un budget de 17.500 francs. Cet indicateur vous permet d'évaluer et de comparer les tarifs publicitaires des différents sites Web en fonction du nombre de PAP (pages avec publicité vues). Bien entendu, il faut comparer ce qui est comparable. Voir à ce sujet : Audience Utile

CPP :
« Clients les Plus Précieux » : Il s’agit des clients les plus rentables pour l’entreprise, ce qui expliquent qu’ils fassent l’objet d’attentions particulières en terme de marketing direct.

CPU (Central Processing Unit) : :
C'est le processeur principal de votre ordinateur. Par exemple le Pentium d'Intel est un CPU.

CRACKER :
Pirate informatique cherchant à déjouer les dispositifs de sécurité et ce dans la volonté de nuire, contrairement à un Hacker qui agit de la même manière mais par curiosité intellectuelle uniquement. ATTENTION : ne pas confondre avec Hacker.

Création de contacts:
C'est une campagne de mailing, fax-mailing, mailing groupé, annonce-presse..., qui a pour objectif de générer des nouveaux contacts commerciaux pour une force de vente, un réseau de distributeurs...

Création de trafic:
C'est une campagne de mailing, fax-mailing, mailing groupé, annonce-presse ou télévisée, qui, grâce à une offre spéciale, un bon de réduction, une invitation... va inciter les prospects à se rendre sur les points de vente, le stand d'un salon, chez les revendeurs...

Crénelage (aliasing):
Effet visuel indésirable provoqué par la définition insuffisante d'une image ou par un filtrage inadéquat des contours d'objets, et qui prend habituellement la forme de dentelures et de contours brisés. Voir aussi : anticrénelage.

Critères comportementaux :
Ce sont les informations qui concernent le ou les centres d'intérêts, le mode de vie, les produits achetés, le volume, la fréquence et les comportements d'achat (irrationnel, achète au meilleur rapport qualité prix, sensible aux promotions...), les modes de paiement (à la commande, à réception de facture, par carte bleu, chèque bancaire...), les attitudes face aux différentes sollicitations commerciales...

Critères de ciblage:
Ils permettent d'affiner l'apparition des bandeaux selon des paramètres gérés par les adservers ou les bases de données des éditeurs : les horaires d'apparition ; les jours de la semaine ; la localisation géographique ; la répétition des bandeaux par visiteur (capping) ; la plate-forme d'exploitation ; le navigateur et sa version ; des données d'audience interne à la base de donnée (sexe, age, CSP, etc.) Ces critères de ciblage supplémentaires sont payants, à raison de 20 à 50 francs par critère.

CRITÈRES DE SEGMENTATION :
Caractéristiques générales du consommateur qui permet d’expliquer ses attentes, ses goûts. En général, on distingue 4 critères de segmentation : -Géographiques (région, type d’habitat…) -Socio – démographiques (âge, sexe, situation familiale...) -Psychographiques (valeurs, personnalité…) -Comportementaux (fidélité au produit…).

Critères géographiques :
Informations concernant le milieu (rural urbain), le lieu d'habitation et le type d'agglomération (villes de moins de 10 000, plus de 10 000 habitants...), la région (Paris - Ile de France, Nord, Nord Est, Nord Ouest, Centre, Sud Est, Sud Ouest, PACA).

Critères Sociodémographiques:
Informations liées à l'âge, le sexe, la situation familiale (célibataire, marié...) le nombre d'enfant, le type d'habitation, la nationalité...

Critères Socioprofessionnels:
Informations concernant la catégorie sociale et professionnelle C.S.P. (artisan, cadre, fonctionnaire, ouvrier...) des personnes ainsi que leur profession (Agriculteur, Directeur Général, Commercial..., Avocat, Facteur, Médecin, P.D.G., Plombier, Tourneur, Vendeur...).

CRM (Customer Relationship Management) :
Stratégie, organisation et technologies plaçant la relation client au cœur des préoccupations de l'entreprise, et se traduisant par la mise en place de dispositifs répondant aux demandes actuelles et futures des clients.

CROSS SELLING :
Vente croisée de produits ou services additionnels à un même client.

CRYPTAGE :
Procédé utilisé pour rendre indéchiffrables des données confidentielles. Ce procédé est notamment utilisé pour la transmission des coordonnées bancaires pour le paiement sécurisé en ligne.

CSP (Catégorie Socioprofessionnelle) :
Caractère qualitatif permettant de regrouper les personnes physiques dans des classes définies par l'activité (ou non) et la profession. L'INSEE utilise une nomenclature à plusieurs niveaux, dont les agrégés comprennent 8,24 ou 42 postes détaillés. Elles peuvent caractériser l'individu ou le chef de foyer/ménage.

CSP + (ou PCS +) :
Regroupement des 3 catégories socio-professionnels de l’I.N.S.E.E : artisans , commerçants, chefs d’entreprises, cadres, professions intellectuelles supérieures, professions intermédiaires.

CTI (Computer Telephony Integration) :
Dispositif reliant le centre d’appel interne ou externe au système informatique de l’entreprise. Les entreprises peuvent ainsi utiliser les ressources du système d’informations afin d’améliorer la productivité des centres d’appels et des services clients (personnalisation poussée de la relation client grâce aux informations mises à disposition par ce système). Exemple : lorsqu’un appel entrant arrive au centre d’appel, avant même que le téléopérateur ne décroche, l’ordinateur a identifié l’appel. Ce système qui permet au téléopérateur d’avoir la fiche de son correspondant avant même d’entrer en communication avec lui.

CUMUL DES MANDATS :
Remise figurant aux conditions générales de vente des supports publicitaires. Elle est fonction du volume publicitaire et/ou de la part de marché et/ou de la progression réalisés par le mandataire sur l'ensemble des ses mandats dans un support, groupe de supports ou régie publicitaire. Elle est défalquée en fin d'ordre sur l'investissement publicitaire dans ce support, groupe de supports ou régie publicitaire de chacun des mandants y ayant investi.

Customer care :
Synonyme de CRM ou gestion de la relation client. Il s'agit de prendre soin du client, de s'intéresser à lui, d'apprendre à le connaître, de découvrir quelles sont ses préférences, ses habitudes, de l'écouter, pour ensuite arriver à le fidéliser et le rendre rentable

Cyberespace :
Ce terme désigne le monde des réseaux informatiques et en particulier le réseau Internet.

DAB :
Digital Audio Broadcasting. Procédé de diffusion d'un son numérique avec une qualité proche de celle d'un disque compact. (voir Numérique)

Data Marts :
Le Data Mart est un sous ensemble du Data Warehouse. Il contient généralement les données de l'entreprise, spécialisées par métier. Ainsi le Data mart comptable ne contiendra que les données utilisées par le responsable comptable. Par contre, à l'inverse de la base de production comptable, il est susceptible de contenir des données initialement issues des autres domaines de l'entreprise. Par ailleurs, bien que ne contenant qu'une partie des informations, il n'en conserve pas moins le lien avec l'entrepôt de données et le dictionnaire, permettant aisément de retrouver l'origine d'une information, et les méta-données la concernant. Une analogie est habituellement faite avec la grande distribution. Le Data Warehouse est un peu le " Carrefour " de l'informatique décisionnelle, le grand magasin généraliste, le Data Mart, en serait le " Ikéa ", le magasin spécialisé.

Data Mining :
Les outils dits de Data Mining, traduisible par " forage des données ", ou " prospection des données ", permettent de sélectionner, à la place de l'utilisateur un certain nombre de données. Il en existe trois catégories : - les outils de filtre, qui en fonction des informations reçues par l'utilisateur, sélectionne celles qui lui sont importantes. Par exemple la liste des agences dans lesquelles le chiffre d'affaires est inférieur de plus de 20% à l'objectif. - les outils basés sur des technologies proches de l'intelligence artificielle, capables d'aller " plonger " dans les bases de données pour découvrir, à la place de l'utilisateur de nouvelles connaissances. Par exemple un outil de Data Mining découvrira p - les agents intelligents (voir définition ci-dessus), qui sont capables de travailler même en l'absence de l'utilisateur et qui, en naviguant dans les bases, rapporteront de nouvelles connaissances.

Data Warehouse :
Le Data Warehouse traduit fréquemment par " entrepôt de données ", désigne à la fois la base dans laquelle sont stockées l'ensemble des informations, mais également l'ensemble du système d'information décisionnel. Une définition plus exhaustive et plus détaillée est donnée dans la première partie de cet ouvrage. Sous ce vocable sont ainsi regroupés l'ensemble des produits et services utilisés dans le schéma général présenté en première partie. Certains emploient alors le terme de Data Warehousing pour désigner l'action de construire un Data Warehouse.

Data Warehouse virtuel :
Ce terme de " virtual Data Warehouse " est à l'origine l'idée de la société américaine Intersolv. Le concept véhiculé par ces produits est de ne pas physiquement stocker les données destinées à l'aide à la décision, mettant en avant des arguments de gains de place et d'optimisation des traitements. Un Data Warehouse virtuel peut être comparé à une base de données vide, qui au lieu de contenir des informations, contient uniquement les références aux informations de base. Ainsi, au lieu de contenir la liste des factures d'un client, le Data Warehouse virtuel contiendra les coordonnées de la table de la base de données de production de la gestion commerciale. D'un point de vue technique, cette méthode consiste bien souvent à stocker en lieu et place des informations les requêtes nécessaires pour y accéder.

Datagramme :
Groupe d'octets qui circule sur l'Internet, provenant d'un ordinateur et à destination d'un autre ordinateur.

DATAMINING :
Procédé logiciel permettant d’analyser les informations d’une base de données marketing pour y trouver des corrélations. Ce procédé permet ainsi d’extraire d’une grande masse d’informations, des données originales, auparavant inconnues et commercialement pertinentes.

DATAWAREHOUSES :
Entrepôt de données qui rassemble, dans une base, des données de l’entreprise, les qualifie et les rend cohérentes. En tant que support initial de l’informatique décisionnelle, c’est un pilier du CRM.

DATE DE DERNIERE LECTURE :
Elle permet de connaître la date à laquelle un support a été lu, parcouru ou consulté pour la dernière fois. L'échelle de la D.D.L. correspond à celle de la périodicité du titre étudié. Elle permet de déterminer la lecture dernière période.

Date limite:
La date limite de validité d'une offre est un des arguments les plus utilisés en marketing direct. Cela consiste donc, à indiquer dans la lette, le coupon-réponse... une date limite de validité de l'offre.

DAY AFTER RECALL :
Etude de la mémorisation d'une émission ou d'un spot réalisée le lendemain de sa première diffusion.

DAY TIME :
Dénomination d'une tranche horaire en télévision. C'est l'ensemble des programmes diffusés dans la journée (matinée, mi-journée, après-midi

Days parts :
découpage en tranches horaires utilisé pour analyser l’audience: par exemple:06h00 - 12h00 Morning time 12h01 - 14h00 Lunch time Day time 14h01 - 19h29 Afternoon time 19h30 - 20h29 Access prime time 20h30 - 22h29 Peak time Prime time 22h30 et + Night time

Déboguer (to debug):
Éliminer les bogues. Terme associé : débogage.

Débogueur (debugger):
Programme d'aide à l'élimination des bogues.

DEBORDEMENT :
routage des appels dépassant un seuil défini en fonction du nombre d'appels en attente, du temps d'attente…

Dédoublonnage:
C'est une opération informatique qui, grâce à un système de détection appelé Match Code, va repérer dans la base les enregistrements en doublons, en triplons... Les bons programmes repèrent les fiches identiques par l'orthographe ou le similitude phonétique du nom des interlocuteurs, de la raison sociale de l'entreprise, par le N° de Siret, de téléphone, l'adresse...

Déduplication:
C'est l'opération informatique qui, après la compilation de deux ou trois fichiers, permet d'identifier les enregistrements identiques. Le système les isole, et ensuite, soit il les supprime automatiquement selon une procédure précise, soit on procède par des suppressions manuelles après visualisation.

Défaillance (failure):
Cessation de l'aptitude d'une unité fonctionnelle à accomplir une fonction requise. Une défaillance est un passage d'un état à un autre, par opposition à une panne qui est un état. On entend par unité fonctionnelle soit un système complet, soit l'un quelconque de ses éléments (logiciel ou matériel).

Défilement (scrolling):
Déplacement vertical ou horizontal du contenu d'un écran de visualisation à l'intérieur d'une fenêtre de telle façon que de nouvelles données apparaissent à un bord alors que d'autres disparaissent au bord opposé.

DEGRESSIF/REMISE (Taux de ...) :
Le taux de dégressif/remise est accordé par un support à un annonceur sur ses investissements publicitaires dans celui-ci. L'ensemble des dégressifs/remises figurent et sont expliqués dans les conditions générales de vente des supports publicitaires.

Dégroupage :
Déjà mis en œuvre aux Etats-Unis, en France le dégroupage de le boucle locale de France Télécom permettrait aux nouveaux opérateurs de se connecter directement sur la ligne physique de l'abonné au niveau du répartiteur principal (premier niveau de concentration des lignes téléphoniques) sans être obligés d'acheter à l'opérateur public la prestation de commutation. Grâce aux technologies xDSL, le dégroupage permettra aux nouveaux opérateurs d'offrir aux abonnés des accès haut débit.

Délai :
Achats de précaution (3 à 6 mois selon les périodes). Achats d'opportunité (1 à 4 semaines selon les périodes)

Demande d’information :
Mécanisme de Marketing Direct, permettant de créer des fichiers qualifiés : les personnes qui demandent de l’information sur une société/service/produit sont a priori des prospects intéressants.

Densité :
Nombre de panneaux pour 1.000 habitants.

Déontologie:
Ensemble de règles et de comportements qui ont été définis par l'ensemble des syndicats, associations, organismes officiels, opérateurs publics, professionnels... afin de défendre les intérêt des consommateurs et de clarifier les échanges commerciaux entre annonceurs et professionnels. Les annonceurs, professionnels... adhérents de ces organismes se sont engagés à respecter ces codes d'éthique.

Dépliant:
Document de mailing, encart-presse, asile colis... au format fermé 10 x 21, 15 x 21... plié en 2, en 3..., en deux, trois couleurs ou en quadrichromie qui présente le produit et l'offre commerciale.

DÉRÉFÉRENCER :
Supprimer un produit ou une marque de l'assortiment d'un magasin. Cf.référencer

Dessineur (drawing software):
Logiciel de dessin ou d'illustration de documents.

Dévideur (streamer):
Dérouleur de bande magnétique voué par construction à la création en continu de sauvegardes des informations contenues dans un disque.

DHTML:
Acronyme de Dynamic HTML (ou Dynamic Hyper Text Markup Language). Langage Web permettant la juxtaposition de couches. De sorte que l'objet publicitaire peut se placer au dessus d'un site et avoir une liberté de mouvement.

Dictionnaire des données :
Le dictionnaire des données, ou référentiel des données est un des points clefs du Data Warehouse. Il consiste à stocker et à conserver l'historique des données sur les données. Ces méta-données (voir définition) sont le lien qui permettra de savoir pour chaque information créée dans le Data Warehouse, à quelles données de base elle se rapporte. Le dictionnaire des données conduit parfois à la construction d'un dictionnaire d'entreprise dont la fonction est de permettre de normaliser l'appellation des informations pour l'ensemble des utilisateurs. Ainsi la notion de " chiffre d'affaires " sera identique quelque soit la fonction de l'utilisateur, et chacun pourra accéder à la méthode de calcul de ce chiffre d'affaires ainsi qu'à l'ensemble des données de base qui ont permis d'y aboutir.

Didacticiel (courseware, teachware):
Logiciel interactif destiné à l'enseignement ou à l'apprentissage, et pouvant inclure un contrôle de connaissance.

DIFFUSION :
Passage d'une émission ou d'un programme à la télévision ou à la radio. Elle peut se faire via le câble, le satellite ou par voie hertzienne.La technique de transmission peut être analogique ou numérique.

DIFFUSION CONTROLE :
Diffusion Contrôle - ayant remplacé l'O.J.D. en 1993 - est une association contrôlant le tirage et la diffusion des publications grand public ou techniques et professionnelles s'y soumettant volontairement. Aujourd'hui, Diffusion Contrôle couvre près de 90% de la diffusion totale de la presse française.

DIFFUSION FRANCE PAYEE (D.F.P.) :
Pour un support de presse, elle prend en compte les abonnements et la vente au numéro payée à l'unité (par l'acheteur) ou en nombre (par tiers, exemple : une compagnie aérienne) sur le territoire français, à date de parution ou en différé (dans la mesure où l'abattement excède pas 50% du prix de l'abonnement ou facial).

diffusion réticulaire systématique ou, ellipt., diffusion réticulaire:
Voir : diffusion systématique sur la toile.

diffusion sélective:
Voir : distribution sélective.

diffusion systématique sur la toile ou, ellipt., diffusion sur la toile Anglais : webcasting, netcasting.:
Envoi systématique de données ou de documents à des utilisateurs de la toile mondiale. Synonyme : diffusion réticulaire systématique. Voir aussi : distribution sélective.

Dimensions :
Les dimensions correspondent à l'ensemble des axes d'analyse d'une information. A chaque information de base dans le Data Warehouse sont attachées une ou plusieurs dimensions. Par exemple, une facture pourra être analysée par client, par date, par magasin, par article commandé, ... Lors de la constitution du Data Warehouse, il est important de prévoir le nombre exact de dimensions qui seront disponibles. Le nombre de dimensions a une influence directe sur la taille de l'entrepôt de données, ainsi que sur les délais de mise à jour et de chargement des bases. Il existe de " vraies " et de " fausses " dimensions. Dans notre exemple, la dimension " magasin " est une vraie dimension. La dimension " région " serait une fausse dimension, cette même information pouvant être obtenue par l'addition de plusieurs magasins. Il n'est pas interdit de prévoir de fausses dimensions, pour des raisons de temps de réponse lors des interrogations de la base, mais sans oublier d'en évaluer l'impact sur la taille et les temps de mise à jour.

DIMM:
Type de barrettes de mémoire vive dotées de 64 bits.

Disque dur:
Support magnétique de stockage des données informatique disposant d'une grande capacité.

Disque magnétique:
Disque recouvert d'une couche magnétique où sont enregistrées des données.

disque numérique polyvalent (Digital Versatile Disk (D.V.D.)):
Disque numérique optique de grande capacité, à usages divers (audio, vidéo, multimédia, mémoire vive, mémoire morte). Note : La capacité des disques numériques polyvalents est supérieure à celle des cédéroms et nécessite des lecteurs appropriés.

Disque optique compact (CD-ROM):
Disque optique de grande capacité, à usage essentiellement documentaire. Abréviation : doc, n. m. Le terme doc a été formé à partir de la siglaison de Disque Optique Compact.

Disque optique:
Disque où sont enregistrées des données lisibles par un procédé optique.

Disquette (diskette, floppy disk):
Disque magnétique souple, de dimensions et de capacité réduites.

Distribution / Echantillonnage :
Distribution d’offres promotionnelles sous forme papier ou échantillon produit, à un moment donné, dans un lieu ou une zone géographique particulier afin de créer un contact direct avec une cible précise.

Distribution des contacts :
Evaluateur de l’efficacité d’un plan. C’est la répartition des personnes de la cible entre celles exposées 1, 2, 3 fois... n fois. On peut analyser la couverture cumulée à n contacts et + (ex : couverture à 5 ODV et +) ou la couverture à n contacts strictement (ex : couverture à 5 ODV) ou la couverture entre x et y contact (ex : couverture entre 5 et 10 ODV).

DISTRIBUTION EXCLUSIVE :
Un fournisseur choisit un mode de distribution exclusif lorsqu'il réserve l'exclusivité de ses produits à un certain nombre de points de vente sur une zone donnée. La distribution exclusive est couramment employée dans le secteur automobile ou du luxe.

distribution personnalisée:
Voir : distribution sélective.

DISTRIBUTION SÉLECTIVE :
Un fournisseur choisit un mode de distribution sélective lorsqu'il sélectionne ses distributeurs selon un certain nombre de critères qualitatifs ou quantitatifs (taille du lieu de vente, notoriété, etc). Cf.distribution exclusive

DMA (Direct Marketing Association):
C'est l'association de Marketing direct la plus représentative des États Unis. Elle organise de nombreuses conférences et congrès à thèmes, propose à ses membres des stages de formation, des séminaires, fournit des informations, défend leurs intérêts auprès des organismes officiels...

DMA (Direct Memory Access) :
Permet d'accéder directement à la mémoire sans passer par le CPU.

DN :
« Disponibilité Numérique » : Proportion de point de vente dans lequel le produit est présent. ATTENTION : ne pas confondre avec DV

Doc:
Voir : disque optique compact.

domaine (domain):
Ensemble d'adresses faisant l'objet d'une gestion commune. Voir aussi : système d'adressage par domaines.

DON (Disque optique numérique) :
Support de stockage des données informatiques utilisant la technique de lecture optique.

Donnée (data):
Représentation d'une information sous une forme conventionnelle destinée à faciliter son traitement.

Données figées :
Une donnée figée est une donnée dont le contenu n'est plus appelé à être modifié, et qu'il est intéressant de conserver. Par exemple le chiffre d'affaire quotidien d'un magasin ou d'une agence, par opposition aux données volatiles telles que l'ensemble des cotations d'une valeur en bourse. On ne conservera dans ce cas le plus généralement que quelques unes des cotations de la journée.

Données historiques :
Une donnée historisée est une donnée qui mérite d'être conservée et qui donc peut être utile pour la réalisation d'analyses. Cette notion est variable en fonction des secteurs d'activité et des besoins de détails. Ainsi chaque ticket de caisse d'un grand magasin pourra être conservé pour être analysé dans le détail, alors que le détail des transactions bancaires ne sera peut-être pas nécessaire dans tous les cas.

DOOR OPEN :
Littéralement "ouvrir la porte". Présent offert par un fournisseur à un distributeur afin de "faciliter la négociation

dorsale (backbone):
Partie principale d'un réseau de télécommunication ou de téléinformatique, caractérisée par un débit élevé, qui concentre et transporte les flux de données entre des réseaux affluents.

DOTATION :
Terme fédérant l'ensemble des récompenses offertes aux vainqueurs d'une campagne de stimulation ou de motivation.

DOTCOM :
Synonyme de start-up, en référence au ".com" (dot = point en anglais).

DOTCORP :
"Activité Internet d'une entreprise traditionnelle. Terme calqué sur celui de dotcom."

Double Opt-in:
Liste de diffusion Opt-in remplissant ces caractéristiques : l'abonné s'inscrivant sur une liste de diffusion doit confirmer son inscription ; l'abonné a confirmé par e-mail son désir de recevoir des messages ; à chaque nouvel envoi, l'abonné se verra proposé de de désinscrire à la liste de diffusion ; Ce principe de Double Opt-in garantit l'intérêt des abonnés à la liste de diffusion.

Doublons :
Ce sont deux enregistrements identiques

DOWNLOAD :
Téléchargement de fichier sur un réseau.

DPI (Dot Per Inch) :
Exprime en points par pouce la résolution d'une image.

Drill down :
Les fonctions de drill down permettent à partir d'une information affichée à l'écran, de " plonger " dans cette information afin de connaître le détail des données qui ont initialement servi à la constituer. Par exemple à partir du chiffre d'affaires d'une région, visualiser la liste des chiffres d'affaires des agences qui composent cette région.

Drill through :
Le drill through consiste pour une même information à la visualiser sous l'angle de plusieurs dimensions. Par exemple à partir de la visualisation du chiffre d'affaires en produits financiers au mois de Mars dernier d'une agence, on peut souhaiter visualiser la même information pour une autre agence.

DRIVER :
(Pilote) : Programme permettant d’utiliser un appareil périphérique (imprimante, lecteur CD) avec un ordinateur. Même si la plupart du temps ces programmes sont livrés sur disquette avec le matériel, ils peuvent être téléchargés directement à partir du site internet du fabricant

Droit d’asile :
Rémunération demandée par un support qui correspond à la possibilité pour un annonceur ou un produit d’être présent au sein d’un support (écrit ou audiovisuel) en étant intégré à son déroulement (encart en presse, dotation de jeux, mise en scène du produit etc...).

Droit d'accès : :
La Loi N° 7817 du 6 janvier 1978, autorise à toutes personnes à prendre connaissance des informations qui sont mémorisées dans un système informatique. Elles ont la possibilité de faire modifier ou annuler certaines de ces informations.

DROP SHIPMENT :
Opération consistant à livrer directement le client final, une fois la commande passée chez son revendeur.

DSP (Digital Signal Processor) :
Microprocesseur spécialisé dans le traitement des signaux numériques audio ou vidéo.

DUPLICATION :
C'est l'audience commune à deux supports. C'est en raison du phénomène de duplication, que les audiences cumulées ne peuvent être additionnées. Lorsqu'on étudie la duplication entre deux moments d'un même support, on parlera de réplication (ou cumulation ou duplication interne

Duplication entre supports :
Audience commune à 2 supports/écrans, généralement exprimée en % de l’un des 2 supports/écrans.

Durée d’écoute :
DEA (Durée d’écoute par auditeur) : Indicateur (exprimé en minutes) qui donne la moyenne du temps passé par auditeur à l’écoute d’une station, d’une émission ou du média (radio ou TV) sur une tranche horaire ou l’ensemble de la journée.

Durée de consultation par visite :
Somme des durées de consultation de chacune des pages constituant la visite.

DUREE D'ECOUTE PAR AUDITEUR (D.E.A.) / PAR TELESPECTATEUR (D.E.T.) :
Indicateur d'audience de la radio et de la télévision. Moyenne du temps passé à l'écoute de la radio ou de la télévision par l'ensemble des auditeurs/téléspectateurs. Elle peut être calculée pour une émission, une tranche horaire ou l'ensemble de la journée. Elle est exprimée en heures et minutes, ou seulement en minutes.

DUREE D'ECOUTE PAR FOYER (D.E.F.) :
Indicateur d'audience de la télévision. Moyenne du temps passé à l'écoute de la télévision par l'ensemble des foyers composant la population étudiée. Elle peut être calculée pour une émission, une tranche horaire ou l'ensemble de la journée. Elle est exprimée en heures et minutes, ou seulement en minutes.

DUREE D'ECOUTE PAR INDIVIDU (D.E.I.) :
Indicateur d'audience de la radio et de la télévision. Moyenne du temps passé à l'écoute de la radio ou de la télévision par l'ensemble des individus composant la population étudiée. Elle peut être calculée pour une émission, une tranche horaire ou l'ensemble de la journée. Elle est exprimée en heures et minutes, ou seulement en minutes.

DV :
« Disponibilité Valeur » : « Poids » des points de vente dans lesquels le produit est présent ou encore pourcentage de la catégorie réalisée par les points de vente dans lesquels le produit est présent. Si la DV est supérieure à la DN, ceci signifie que le produit est référencé dans les «bons» magasins, c’est à dire les magasins ayant du poids dans le secteur considéré.

DVD-Rom (Digital Versatile Disk):
Remplaçant du CD-ROM, il se présente sous la forme d'un CD pouvant contenir jusqu'à 17 Go de données.

EAI (Entreprise Application Intégration):
Terme désignant l'architecture générale ainsi que les normes, procédures et systèmes d'intégration existant entre les différentes applications constituant le système d'information d'une entreprise.

EARLY BIRD :
Offre à validité limitée, très utilisée dans la VPC notamment.L'early bird est destiné à faire accélérer les remontées d'un mailing. Il peut prendre la forme d'un tirage au sort ou d'un cadeau. "Commandez sous huit jours et recevez cette parure", "Répondez sous dix jours, et vous gagnerez peut-être cette parure", etc.

EARLY DOOR :
Bonus promotionnel qui s'ajoute à l'offre de base.Cet argument commercial a pour but d'optimiser la remontée des ventes.Il s'agit, concrètement, de remise ou de cadeau supplémentaire.

E-BI:
e-business infrastructure. Service d'infrastructure de commerce électronique.

E-BIDS :
Enchères s’effectuant sur le web.

E-Business :
L'E-Business désigne la façon dont les entreprises utilisent les technologies de Internet pour interagir avec leurs clients, fournisseurs et partenaires. IBM définit ainsi le e-business : " approche sûre, souple et intégrée de la fourniture d'une valeur spécifique à l'entreprise, par application, aux systèmes et processus d'exploitation de l'entreprise, de la simplicité et de la portée mondiale qu'offre la technologie Internet ".

ECART A L'AXE :
Distance séparant un panneau d'affichage de la voie de circulation duquel il est visible.

Échange de données informatisé (electronic data interchange, EDI):
Transfert, entre systèmes d'information, de données structurées directement émises et traitées par des applications informatiques, selon des procédures normalisées. Abréviation : EDI.

ECHANTILLON :
C'est une fraction de la population étudiée auprès de laquelle l'enquête par sondage est réalisée. Il est représentatif de cette sous-population par un certain nombre de critères (sexe, âge, C.S.P., habitat, ...).

Échantillon représentatif :
Sélection d'une cible en vue de la réalisation d'un test selon des critères démographiques, de profils, de goûts, de comportements... d'une population qui serait susceptible de répondre favorablement à une offre. En général, la sélection d'un échantillon représentatif doit être aléatoire. C'est-à-dire, on extrait une adresse sur deux, trois, dix... selon le nombre recherché pour effectuer le test et de préférence par type de segment (taille, activité... pour les entreprises).

ECHANTILLONAGE CROISÉ :
Technique de promotion des ventes qui consiste à offrir l'échantillon d'un produit par l'intermédiaire d'un autre produit.Lors de l'achat d'une bouteille de shampooing, un échantillon d'après-shampooing est offert.

ECHELLE :
Tableaux de hiérarchisation des supports par rapport à une cible donnée. Les échelles peuvent être ordonnées selon différents critères : puissance, économie, affinité.

E-COMMERCE :
Commerce sur Internet.

Economie :
L’économie se définit en rapportant le coût du support à une audience utile. C’est le coût aux mille contacts (ou le coût / GRP) qui définit le rang économique du support.

ECOUTE DISCRETE:
écoute par le superviseur d'une conversation entre un agent et un client à l'insu de ce dernier. Ces écoutes ne sont autorisées que dans le cadre de la formation des agents.

Écran pixel:
Écran sur lequel chaque pixel est adressable en mémoire. Synonyme : écran pixélisé, n. m. Anglais : bit map screen.

Écran pixelisé:
Voir : écran pixel.

Ecran publicitaire :
Espace d’une durée variable, réservé aux passages des films publicitaires entre deux émissions ou en coupure d’une émission

Écran tactile:
Écran muni d'un dispositif qui permet de sélectionner certaines de ses zones par contact. Anglais : touch screen.

EDGE ECONOMY :
Modèle économique où les entreprises consacrent l'essentiel de leur activité à la relation clients, la relation fournisseurs et à la relation prestataires. Les autres activités, considérées comme moins stratégiques, devant être externalisées.

EDI :
Electronic Data Interchange. Echange de Données Informatisé. Ces données sont structurées d'ordinateur à ordinateur (ou d'application à application) selon des messages préétablis et normalisés via un mode de communication électronique.L'EDI peut, par exemple, être mis en place entre un fournisseur et un distributeur : transferts en temps réels des informations portant sur les stocks, les délais de livraisons, etc.

Éditeur:
Programme qui permet à partir d'une visu d'introduire des données textuelles ou graphiques ou d'en modifier la disposition. Anglais : editor.

Éditique (electronic publishing):
Ensemble des outils, services et moyens informatiques, appliqués à l'édition. Synonyme : publication assistée par ordinateur (P.A.O.), n. f. Voir aussi : microédition.

EDLP :
« Every Day Low Price »: Méthode consistant à effectuer une chasse systématique aux coûts superflus pour baisser durablement les prix.

EDM :
« Electronic Document Management » (Gestion Electronique de Documents) : Procédé permettant la gestion complète de la documentation sur un support informatique.

EDO (Extended Data Out) :
Type de mémoire vive plus rapide utilisant une technique de cache

Effet :
Modification entraînée par une information, un message. Cet effet, que l’on peut mesurer, peut porter soit sur des attitudes (image, opinion sur la marque) soit sur des comportements (notoriété, achat,…)

Efficacité publicitaire :
Une communication publicitaire est jugée efficace lorsque la campagne a fait progresser les indicateurs de notoriété, d’image, d’attitude favorable à la marque ou de comportements d’achat. L’efficacité publicitaire peut se mesurer grâce à différents types d’études (bilan post campagne, tracking, média-produits,…)

E-IDE (Enhanced IDE):
C'est une version améliorée de l'interface IDE. Cette nouvelle version permet une capacité et une rapidité plus importante. De plus, quatre périphériques utilisant l'interface E-IDE peuvent être connectés.

EIS :
Un EIS (Executive Information System) est un outil de visualisation et de navigation dans les données. Il ne permet de visualiser que les informations qui ont été prévues par le concepteur des tableaux de bord. A la différence d'un SIAD, il ne permet pas de poser une question qui n'aurait pas été prévue initialement. Certains EIS contiennent cependant des zones de saisies permettant à l'utilisateur de sélectionner les informations auxquelles il souhaite accéder. Ces fonctions limitées ne permettent pas de visualiser ces données sous une autre forme que celle prévue par le créateur de l'EIS. A l'origine du développement de l'informatique décisionnelle, l'EIS est souvent confondu avec l'ensemble du système d'information, car il est l'outil le plus en contact avec l'utilisateur final. Il sert parfois d'argument principal de vente aux éditeurs, négligeant la partie cachée de l'iceberg du Data Warehouse, pour privilégier un outil " sexy " et facile à présenter.

ELASTICITÉ DE LA DEMANDE :
Variation de la demande, et donc des ventes, suite à la variation de différents facteurs. Exemple : l’élasticité prix correspond à la variation de la demande suite à la variation du prix d’un produit. En général, pour les biens de consommation courante, plus le prix d’un produit augmente, plus la demande pour ce produit diminue car les consommateurs se dirigent alors vers des produits de substitution. Cependant, il peut se produire un effet contraire dit « effet de snobisme » (aussi appelé Effet Veblen) selon lequel la hausse du prix d’un produit est perçue comme une preuve de son prestige et de sa qualité, ce qui explique une hausse de la demande pour ce produit. C’est notamment le cas des produits de luxe.

E-LEARNING :
Formation en ligne.

Élément binaire (bit):
Information représentée par un symbole à deux valeurs généralement notées 0 et 1, associées aux deux états d'un dispositif. Synonyme : bit.

ELEMENTS MEMORISES :
Indicateur de la mesure d'impact publicitaire. On demande aux interviewés, qui déclarent se souvenir d'une publicité, ce dont ils se souviennent à propos de celle-ci.

E-MAIL :
Messagerie électronique.

E-MAILING :
Marketing direct par e-mail.

Emission d'appels (télémarketing) :
Campagne de télémarketing où des télé-acteurs (trices) contactent les individus pour leur proposer l'offre commerciale d'un annonceur

Emplacement de rigueur :
Positionnement d’une annonce dans un emplacement nommé, exigé, payant ou négocié.

Emplacement indifférencié :
Insertion dont l’emplacement n’a pas été nommément désigné et ne supportant aucune majoration. Sur un ordre de publicité, on précise que l’insertion sera placée « au mieux ».

En ligne (on-line):
Se dit d'un matériel informatique lorsqu'il fonctionne en relation directe avec un autre, ou d'un système informatique accessible par un réseau.

Encart jeté (Libre):
C'est en général, un document de vente directe ou de communication au grammage plus important que celui du magazine mais qui est inséré a l'intérieur et non agrafé. Une fois libéré de son support, il se présente comme un dépliant ou une fiche produit.

ENCART PRESSE :
Publicité insérée dans un support de presse, dans un format qui peut être différent de celui du support. Il est "broché" ou "jeté" à l'intérieur du support.

Enliven:
Format de bannière reposant sur une base Java. Ce format permet une souplesse créative inégalée puisqu'il autorise : la saisie de texte dans un formulaire, l'interactivité à l'intérieur du bandeau; le "out of box", c'est-à-dire l'expansion du bandeau lorsqu'il est cliqué. A noter que ce format nécessite des objets de poids 10 à 20 fois supérieurs aux bandeaux traditionnels GIF.

ENQUETE :
C'est une technique de recueil d'informations par sondage impliquant un contact avec le public ou le secteur d'activité étudié (le terme d'étude est fréquemment utilisé comme synonyme) par l'intermédiaire d'un échantillon. Elle peut être réalisée par téléphone, en face à face ou par questionnaire auto-administré.

ENQUETE 75000 :
Enquête téléphonique (méthode C.A.T.I.) quotidienne réalisée par Médiamétrie. C'est l'enquête de référence pour la mesure d'audience de radio et du cinéma. Elle recense également l'équipement audiovisuel et sert de données de cadrage pour la télévision. Le terrain a lieu en continu sur 10 mois de l'année (hors juillet et août) à raison de 250 interviews par jour (soit 75.000 interviews sur l'année).

Enregistrement:
Un enregistrement informatique est composé de plusieurs champs de données (Nom, prénom, adresse, code postal, Ville, téléphone, télécopie, âge, fonction...), rattachés à une fiche client, prospect...

Entrelacé:
Mode d'affichage où le balayage de l'écran s'effectue en deux temps : un premier passage pour les lignes paires, puis un deuxième pour les lignes

Enveloppe porteuse:
Comme son nom l'indique cette enveloppe contient l'ensemble des éléments du mailing (la lettre personnalisée, le dépliant ou la brochure, le coupon-réponse ou le bon de commande, l'enveloppe retour...). Son rôle est important car elle doit inciter les destinataires à décacheter le pli pour prendre connaissance du message et de l'offre. L'enveloppe porteuse d'un mailing est aussi le reflet l'image de marque d'une entreprise. Par conséquent, l'accroche, le graphisme, les couleurs doivent faire l'objet d'une attention toute particulière.

Enveloppe retour :
Cette une petite enveloppe au port payé par l'annonceur qui est insérée dans un mailing de vente directe. Elle permet aux clients de retourner leur bon de commande avec le règlement, sans avoir besoin de préparer une enveloppe et à l'affranchir, ce qui est la moindre des choses.

E-PROCUREMENT :
Système grâce auquel les entreprises peuvent acheter sur Internet. Ce terme désigne aussi tout ce qui touche la politique de gestion des achats sur Internet.

ERM :
Employee Relationship management. Concept nouveau basé sur la notion de CRM. Caractérise les relations entre employeurs et collaborateurs. L'ERM répond à une charte rigoureuse avec, par exemple, l'inderdiction d'utilisation des informations confidentielles.

ERP:
Enterprise Resources Planning : Progiciel de gestion intégré (PGI) Un ERP couvre l'ensemble des domaines de gestion de l'entreprise : gestion de production, gestion de la relation clients et logistique, gestion financière, gestion de la paie et RH. Le logiciel est intégré et s'appuie dans la plupart des cas sur une base de données unique.

ESOMAR. :
European Society for Opinion and Marketing Research. Organisme international, créé en 1948, réunissant les professionnels spécialisés dans les études de marché et d'opinion.

Espace (Achat d'):
C'est l'emplacement et la surface d'une annonce-presse. Le coût d'un espace varie en fonction de l'emplacement, de la surface, du nombre de couleurs, de passages...

ESPACE CLASSIQUE :
Espace publicitaire acheté selon les Conditions Générales de Vente des supports.

ESPACE GRACIEUX :
Espace classique obtenu gracieusement.

Essai gratuit :
Ce type de proposition séduisante, utilisée pour certains produits, rassure les acheteurs potentiels qui ont la possibilité de l'essayer à loisir. Cela permet ainsi d'augmenter le nombre des ventes, mais aussi, d'augmenter le nombre des impayés car des "profiteurs" oublieront de payer la facture à l'issue de la période d'essai ou des "petits malins" affirmeront qu'ils n'ont jamais reçu le produit...

ETHERNET :
Terme lié aux technologies de l'information et la communication (TIC).Il s'agit d'un type de réseau local rapide et conçu, à l'origine, par Xerox, Digital et Intel. La vitesse de transmission est de 10 millions de bits par seconde et la distance limite de son fonctionnement est de 2,5 kilomètres.

Étiquette (label):
Identification permettant de repérer une partie d'un programme ou un groupe de données.

Évolution d'un système (upgrade):
Augmentation des performances ou élargissement des fonctions d'un ensemble logiciel ou matériel. Voir aussi : mise à niveau.

EXCART PRESSE :
C'est un encart extérieur, c'est-à-dire broché ou collé sur la couverture d'un support de presse, ou bien libre mais mis sous blister avec le support.

Exécuteur (runtime software):
Sous-ensemble dérivé d'un logiciel qui permet seulement d'exécuter certaines applications développées avec le logiciel complet. Synonyme : moteur d'exécution, n. m.

Exhaustif (Représentatif):
Se dit d'un fichier qui recense la quasi totalité des entreprises d'une région, d'un secteur d'activité... ou de particuliers appartenant à une catégorie socioprofessionnelle, ayant un centre d'intérêt commun, d'acheteurs d'un certain type de produit... Il est faut tout de même savoir, que dans le domaine du B to B, hormis les fichiers de l'INSEE et du SNAT qui sont représentatifs, mais non personnalisés, aucun producteur ne peut garantir une exhaustivité à 100 %. En ce qui concerne les fichiers grand public la problématique est la même.

Exposition (nombre d'expositions) :
Nombre de fois où un objet publicitaire est totalement téléchargé sur l'ordinateur de l'utilisateur. La notion d'exposition permet de comptabiliser l'occasion de contact avec la publicité, indépendamment de la page dans laquelle l'objet publicitaire est inséré. Certains outils de mesure comptent les "ad request" et non les expositions. Des tests seraient nécessaires pour déterminer s'il s'agit d'une estimation accceptable.

Expositions (nombre de) (ad impression) :
Nombre de fois où un objet publicitaire est totalement téléchargé sur l'ordinateur de l’utilisateur.

Externalisation (outsourcing):
Infogérance étendue à la prise en charge des évolutions du système d'information de l'organisme contractant. Voir aussi : infogérance.

EXTRANET :
Réseau de télécommunication et de téléinformatique constitué d'un intranet étendu pour permettre la communication avec certains organismes extérieurs, par exemple des clients ou des fournisseurs. Voir aussi : intranet. Anglais : extranet.

EXTRAPOLATION :
Dans les sondages, c'est la méthode de calcul conduisant à attribuer à une population, le comportement ou l'opinion d'un échantillon

EYE TRACKING :
Technique qui consiste mot à mot à suivre le regard du chaland. Le but est de mettre en évidence, grâce à une caméra, le parcours que suit le regard d'une personne lorsqu'elle voit une affiche ou regarde un emballage.

E-ZINE :
Electronic fanzine ou electronic magazine. Journal électronique animé par des particuliers. Par extention, synonyme d'e-letter, newsletter ou lettre d'information, animée par des professionnels.

FACE A FACE (Enquête en...) :
Enquête réalisée au domicile ou ailleurs, mais où l'enquêteur se trouve en présence physique de la personne interviewée lors du recueil des informations.

FACILITIES MANAGEMENT :
Mode d'organisation qui regroupe, sous une responsabilité unique, la gestion de biens ou d'activités supports d'une entreprise. L' objectif est la recherche du meilleur rapport qualité/coût global. Le facilities management peut être interne ou externe à l'entreprise

FAI (Fournisseur d'Accès Internet) ou ISP (Internet Service Provider) :
Entreprise privée dont le principal service est l'accès à Internet. Le fournisseur d'accès assure également l'hébergement des sites webs de ses abonnés, le courrier électronique et les forums de discussions.

Familles médias :
Classement à l’intérieur d’un média, d’un sous ensemble offrant un lien de parenté. Ex. : en presse, il convient de distinguer:- la presse quotidienne nationale, régionale, gratuite - la presse magazine grand public, spécialisée, professionnelle

FAQ (Frequently Asqued Questions ou Foire Aux Questions) :
Document de synthèse sur les questions qui sont les plus fréquemment posées dans les forums, les boîtes de dialogue...

Fax-mailing:
Le mailing par télécopie est une discipline de Marketing Direct qui est exclusivement utilisée par les entreprises qui vendent aux entreprises et aux professionnels. Le fax permet d'adresser, pour un budget raisonnable (de 1,50 à 3,00 F. la page), des milliers de messages d'information courts (une à deux pages), qui parviennent à leurs destinataires à l'heure souhaitée. Par exemple : un restaurateur peut envoyer, entre 10 et 12 heures, le menu du jour aux entreprises de son quartier ou de sa ville... Un installateur de systèmes de climatisation peut profiter de la chaleur torride d'une après midi du début de l'été pour adresser une offre de service aux entreprises de la région.

FEEDBACK :
Retour de message, d’information vers la source.

FEMMES ACTIVES :
Femmes exerçant une activité professionnelle (y compris les chômeuses ayant déjà travaillé). Ce caractère n'est pas exclusif de celui de ménagère, qui peut être une femme active ou inactive

FEMMES INACTIVES :
Femmes n'exerçant pas une activité professionnelle : les élèves et les étudiantes, les chômeuses n'ayant jamais travaillé, les retraitées et autres femmes inactives. Ce caractère n'est pas exclusif de celui de ménagère, qui peut être une femme active ou inactive.

fenêtre (window):
Partie rectangulaire de l'écran d'un ordinateur à l'intérieur de laquelle sont affichées les informations relatives à une activité déterminée.

Fiche:
c'est la feuille de renseignement de chaque prospect dans la base de données.

Fiche brûlée:
c'est la feuille de renseignements d'un prospect qui n'a pas pu être complétée au bout de 4 à 10 appels (selon le type d'opérations).

FICHE CONTACT :
fiche créée pour tout prospect, client ou donateur. Elle récapitule l'ensemble des informations connues sur l'individu et permet de gérer de façon optimale les contacts et les relances ultérieures.

Fichier :
C'est le support indispensable pour réaliser de bonnes opérations de marketing direct. Un enregistrement est composé de plusieurs éléments : Civilité, Nom, prénom, adresse, code postal, ville, pays, N° de téléphone, télécopieur... appelés champs. Pour répondre à la norme postale française, un fichier de publipostage doit comporter 6 lignes de 32 caractères. Il y a les fichiers de particuliers appelés "Grand Public" et les fichiers d'entreprises, administrations, collectivités, professions libérales... appelés "Business to Business". Pour les premiers, il se limitent souvent au nom et à l'adresse. Quelques fichiers plus élaborés indiquent le sexe, la profession, la date de naissance, la situation familiale, le type d'habitat, les produits achetés.... En revanche, les fichiers B to B vont de la raison sociale de l'entreprise, adresse et nom du principal dirigeant à l'indication du code N.A.F., de l'activité en clair, de l'effectif, du Chiffre d'affaires, de la forme juridique, des noms et fonction de tous les décideurs, en passant par le détail du parc informatique, automobile..., le nombre de vendeurs... Il ne faut pas confondre un fichier avec une B.D.D.M. (Base De Données Marketing).

Fichier de compilation:
C'est un fichier qui est constitué à partir de différents fichiers et sources.

Fichier de comportement:
Fichier qui est renseigné en informations concernant le ou les centres d'intérêts, les produits achetés, l'intérêt pour certaines marques, le mode de vie, la fréquence des achats, le comportement d'achat et le mode de règlement..., des consommateurs ou des responsables d'entreprise.

fichier des questions courantes:
Voir : foire aux questions.

Fichier généraliste (horizontal):
C'est un fichier qui recense des entreprises de tous secteurs d'activité (Bottin, C.C.I., Cegedim, Dun&Bradstreet, Essor, Européenne de Données, Kompass, INSEE, SNAT...)

FICHIER QUALIFIÉ :
Liste des noms et des coordonnées complètes des entreprises potentiellement intéressées par l'offre proposée.

Fichier repoussoir :
C'est le fichier qui, en fonction de sa nature (listes des clients, prospects qualifiés...), de son origine, de la qualité de la saisie..., est jugé comme le plus fiable par rapport aux autre fichiers de la compilation. Ce fichier sera conservé et utilisé comme le fichier de référence pour supprimer tous les enregistrement en double, lors du lancement du traitement informatique de déduplication ou de dédoublonnage.

Fichier spécialisé (vertical):
C'est un fichier qui recense des entreprises d'un même secteur d'activité (Cegedim, Compubase, Direct Data Services, DPV, Essor, Kompass, Sageret, Themadress...).

FIDELISATION:
opération de marketing direct ou ensemble de processus (remerciements, informations, relances) s'efforçant de maintenir actif un client ou un donateur.

FIDELITE (Taux de fidélité) :
Nombre de donateurs d'un fichier ayant effectué au moins un don dans l'année, suite à un ensemble de sollicitations.

fil (de la discussion) (thread):
Dans les échanges au sein d'un forum ou entre utilisateurs du courrier électronique, enchaînement des commentaires à un article donné. Voir aussi : article de forum, forum.

Filtrage:
Voir : appariement de formes.

FILTRE (Question...) :
Question permettant de sélectionner une sous-population qui sera soumise à une partie spécifique du questionnaire. Par exemple en presse magazine, la question filtre est la lecture sur les douze derniers mois d'un titre. Si la personne déclare avoir lu au moins une fois ce titre au cours des douze derniers mois, l'enquêteur posera l'ensemble des autres questions du questionnaire pour ce titre, dans le cas contraire le titre sera occulté pour le reste de l'enquête

FIN D'ORDRE :
C'est l'ensemble des abattements, dégressifs/remises, selon les barèmes établis dans les conditions générales de vente, qui n'ont pas été imputées sur facture (voir Cours d'ordre) mais à la fin de l'année ou en début d'année suivante (par exemple : dégressif de parts de marché, cumul des mandats,...). On parlera alors de budget net fin d'ordre. Dans le cadre d'un engagement de la part de l'annonceur sur ses investissements dans un support, ces remises peuvent devenir des remises en cours d'ordre.

Firewall (pare-feu) :
Matériel ou logiciel destiné à interdire tout accès non autorisé à un réseau

FLAME :
Message négatif à une entreprise envoyé sur un forum ou une liste de diffusion.

Flash:
Format d'image développé par Macromedia. Les bannières en flash diposent de nombreux avantages par rapport au GIF : plus d'interactivité, une qualité graphique bien supérieure, des animations beaucoup plus fluides, l'inclusion possible du son

FLOATING (ou Achat de dernière minute) :
Espace publicitaire acheté au dernier moment avant la diffusion de la campagne bénéficiant de conditions tarifaires particulières et avantageuses, mais de peu, voire d'aucune garantie d'emplacement (notamment en TV et en radio). En presse, il s'agit le plus souvent de "Bouclages", c'est-à-dire de pages invendues juste avant la mise sous presse du titre.

Floating time :
En TV, il s’agit d’achat d’espace délimitant, pour une cible donnée, un éventail possible d’écrans candidats. En contrepartie d’un abattement pouvant aller jusqu’à 50%, la régie proposera une programmation définitive, quelques jours avant son démarrage selon le schéma définit ci-dessus. Cette pratique s’étend à la radio dans le cadre des tarifs de l’après Sapin. Conditions de programmation variables selon les régies.

FLOTTE :
Désigne un parc de voitures appartenant à une même entreprise.

FLYER :
Document "volant" inséré dans un mailing, un catalogue, un consumer magazine, etc. Il est souvent de petit format.

foire aux questions Abréviation : F.A.Q. (frequently asked questions (file), F.A.Q):
Rubrique présentant par sujets les questions les plus fréquemment posées par les utilisateurs, accompagnées des réponses correspondantes. Synonymes : fichier des questions courantes, questions courantes. La foire aux questions a, en particulier, pour but de faciliter l'intégration des internautes novices dans un groupe de discussion et de diminuer le nombre des messages diffusés dans le réseau.

FORCE :
Unité d’intensité d ‘un réseau d’affichage. Un réseau de force 1 distribue en moyenne, chaque jour, sur les 15 ans et +, un nombre de contact égal au nombre d’habitants de l’agglomération couverte par le réseau

FORECASTING :
terme anglais désignant la prévision des flux d'appels dans une période définie.

Format :
C’est la dimension de l’annonce et/ou des éléments techniques à fournir au support pour la reproduction de l’annonce.

Format:
Agencement structuré d'un support de données. Disposition des données elles-mêmes. Termes dérivés : formater, v. tr. ; formatage, n. m.

Formater :
Initialiser une disquette ou un disque dur afin qu'ils puissent être utilisés par l'ordinateur.

Forme (pattern):
Ensemble de caractéristiques retenues pour représenter une entité en fonction du problème à résoudre.

forum (newsgroup):
Service permettant l'échange et la discussion sur un thème donné : chaque utilisateur peut lire à tout moment les interventions de tous les autres et apporter sa propre contribution sous forme d'articles. Voir aussi : article de forum.

fouineur ( hacker.:
Personne passionnée d'informatique qui, par jeu, curiosité, défi personnel ou par souci de notoriété, sonde, au hasard plutôt qu'à l'aide de manuels techniques, les possibilités matérielles et logicielles des systèmes informatiques afin de pouvoir éventuellement s'y immiscer. Voir aussi : pirate

fournisseur d'accès Anglais : access provider.:
Organisme offrant à des clients d'accéder à l'internet, ou, plus généralement, à tout réseau de communication.

FREE RIDE :
Offre de vente croisée insérée dans un document dont la fonction d'origine est différente, par exemple une facture.

Freeware:
Logiciel gratuit libre de droits.

Fréquence d'achat :
C'est le nombre des achats effectués par chaque client (particulier ou responsable d'entreprise, administration). Cette information est particulièrement importante pour préparer les actions des Vépécistes et des entreprises qui gèrent un très grand nombre de clients.

Fréquence de mise à jour :
Parmi les critères de fonctionnement d'un indicateur de pilotage, la fréquence de rafraîchissement n'est pas à négliger. En effet, de la fréquence de mise à jour des données de base dépend la pertinence des indicateurs agrégés. Selon un étude américaine, près de 50% des data Warehouses sont mis à jour chaque jour, environ 25% le sont chaque semaine. Les 25% restant se répartissent entre des mises à jour multi-quotidiennes et mensuelles. Les fréquences de rafraîchissement doivent également être accordées en fonction des indicateurs agrégés que l'on souhaite obtenir. Ainsi, le fichier des factures émises est actualisé chaque heure, celui des avoirs émis devrait l'être à fréquence équivalente, dans le cas contraire, l'indicateur " chiffre d'affaires net " risque d'être partiellement erroné.

Fréquentation :
Nombre d’entrées pour un spectacle (cinéma, théâtre) au cours d’une période. Par extension, degré de consommation de tout média (radio, télévision, presse).

FRONT OFFICE :
Par opposition au back office, ensemble des systèmes informatiques situés au contact de la clientèle : standards téléphoniques, pages Web, etc.Par extention, tous les services en contact direct avec les clients

FTP (File Transfert Protocole) :
Protocole de transfert de fichier qui permet de transférer des fichiers entre deux machines à travers l'Internet.

FTP anonymous (FTP anonyme):
C'est une connexion FTP sans contrôle d'identification ou mot de passe.

FULFILLMENT :
Ensemble des opérations de la relation client. Il s’agit donc à la fois de l’ensemble des opérations de logistique à partir de la passation de la commande, des opérations de marketing direct et de gestion des promotions. Ce processus peut être réalisé en interne ou externalisé.

Full Motion Video :
Système qui permet à un lecteur CD-I de lire des séquences vidéos au format Mpeg.

Fusionner (to merge):
Réunir en un exemplaire les éléments de plusieurs ensembles.

Garantie:
La garantie d'achat est l'élément essentiel d'une offre de vente directe. Elle permet de rassurer l'acheteur potentiel. La garantie "Satisfait ou remboursé" est une des plus convaincantes.

Généralisation:
Bouclage définitif et lancement de l'opération de M.D. sur l'ensemble de la ou des cibles qui ont été les plus réceptives aux offres des différents pré-tests.

Générateur d'états, de rapports :
Dans le secteur de marché des outils d'infocentre, on distingue plusieurs catégories de produits. Les uns, plus complets, contiennent bien souvent un dictionnaire de données, transformant une requête émise par l'utilisateur, avec les termes propres à son métier, en une requête informatique par exemple en langage SQL. L'autre catégorie d'outils, souvent plus rudimentaires, les générateurs d'états, permettent simplement, à partir d'un ordre SQL, de produire un état papier. Ces outils peuvent également être utilisés par des développeurs d'applications qui les intégreront dans leurs développements spécifiques.

Génie informatique:
Conception, réalisation et validation des systèmes informatiques.

Génie logiciel:
Ensemble des activités de conception et de mise en oeuvre des produits et des procédures tendant à rationaliser la production du logiciel et son suivi.

GÉOMARKETING :
Etude permettant de dégager des zones de consommation homogènes et ce afin d’effectuer ultérieurement un marketing différencié selon les zones.

Gérance informatique:
Voir : infogérance.

Gestion de la Relation Client (GRC):
ensemble de solutions (logiciels, call center, site web, service client, centre de réponses, ..) qui permettent de prendre en compte les attentes des propspects et des clients dans leur besoins d'informations, de commandes ou d'assistance à l'utilisations des produits et services d'une entreprise.

GESTION DES STOCKS PAR LE FOURNISSEUR :
GSF. Il s'agit d'un processus selon lequel l'entreprise vendeuse gère elle-même l'inventaire des produits que ses clients ont acheté chez elle. La GSF inclut souvent une prestation selon laquelle le stock du client est automatiquement renouvellé par le fournisseur, sans qu'il n'y ait besoin d'un bon de commande à chaque fois.

Gestionnaire de périphérique:
Voir : pilote.

GET PAID TO SURF :
Système où ce sont les internautes qui sont payés pour naviguer sur internet.

GIE :
(Groupe d’Intérêt Economique) : Groupe constitué par au moins deux personnes, physiques ou morales, qui mettent en commun certains aspects de leur activité afin de se doter des moyens d’en améliorer les résultats.

GIF (Graphic Interchange Format):
Format d'image très largement utilisé sur internet, avec le format JPEG. Il se caractérise par un faible poids, et le choix de 256 couleurs. Les formats de bannière en GIF représentent 90% des créations publicitaires circulant en France. C'est le format le plus rapide, le plus facile et le moins coûteux à développer, mais aussi le moins souple et le moins interactif.

glisser-déposer (drag and drop):
Action par laquelle l'utilisateur sélectionne un objet à l'écran, le déplace jusqu'à une autre position, puis le lâche pour déclencher une action sur cet objet.

GLOBAL MARKETING :
Stratégie marketing visant à vendre les mêmes produits dans le monde entier. A l'inverse, voir marketing différencié.

Go:
Giga-octets. 1 milliard d'octets.

GOODIE :
Terme inventé par les marketers anglophones. C'est un cadeau en prime généralement destiné à stimuler un achat. Cela doit inciter le consommateur à acheter un produit ou en service.

Gopher:
Application qui permet d'accéder à des informations sous forme de menu sur l'Internet.

GPAO :
Gestion de Production Assistée par Ordinateur ;

GPRS :
General packet radio service. Norme destinée à remplacer le GMS dans les réseaux de téléphonie mobile.

Gracieux :
Achat d’espace publicitaire accordé à un annonceur, sans paiement

Grapheur (graphics software):
Logiciel qui permet de représenter des données sous forme de graphiques.

Grappe (cluster):
Ensemble d'appareils de même type (terminaux, ordinateurs, etc.) rattachés à une même unité de contrôle.

GRILLE DE PROGRAMMES :
C'est la répartition au cours de la semaine des différents genre de programmes (émissions) selon les jours nommés et les heures. On distingue habituellement : les programmations horizontales (la même émission tous les jours à la même heure), et les programmations verticales (mêmes émissions selon le jour, par exemple, film du dimanche soir).

Groupe (cluster):
Ensemble de secteurs constituant une zone logique sur un disque.

Groupware :
Le groupware, ou travail de groupe, est un secteur de l'informatique de plus en plus proche des systèmes décisionnels. En effet, après avoir produit des états, des analyses, des cubes multidimensionnels, il peut être utile au décideur de faire circuler cette information, sous une forme informatique, permettant à ses destinataires de prolonger les mêmes analyses. Ainsi des outils de messagerie permettent de recevoir et donc de distribuer des éléments du système décisionnel, à l'intérieur ou à l'extérieur de l'entreprise, sans passer par une impression sur papier.

GRP/PCB :
Gross Rating Point ou Point de Couverture Brute. Nombre moyen de contacts distribués sur 100 personnes de la cible (nombre de contacts totaux/effectif cible x 100). On le calcule également par addition des pénétrations (exprimées en %) de chacune des insertions du plan, ou multipliant la couverture totale par la répétition moyenne.

GSM (Global Systems for Mobile Communications) :
Norme européenne de radiotéléphonie mobile adoptée en 1987. La technologie numérique GSM peut transmettre aussi bien la voix que les données. Un réseau GSM est constitué de cellules contiges et est situé dans la bande de fréquences 900 MHz. Exploité aujourd'hui dans une centaine de pays, le GSM a permis le décollage du radiotéléphone dans le monde.

GUELTE :
Partie variable du salaire des vendeurs en magasins, calculée en pourcentage de leur contribution au chiffre d’affaire global

GUIDE D'ENTRETIEN:
document qui permet au téléconseiller de suivre une stratégie de conduite d'entretien téléphonique correspondant aux objectifs de la campagne à réaliser. Ce document est une pièce fondamentale dans la réussite d'une campagne. Il est écrit par ACTEL sur la base des informations du Client, puis discuté et validé avec le Client et si nécessaire il est testé avec entretiens réels.

HABITAT :
Caractère définissant la taille d'une commune ou d'une agglomération dans laquelle réside la personne interviewée.

HABITUDES DE LECTURE :
Echelle des fréquences de lecture d'un titre de presse, adaptées à sa périodicité. Un lecteur est considéré comme régulier, si il déclare lire, parcourir ou consulter un titre un titre selon les 2 premières modalités de l'échelle.

HABITUDES D'ECOUTE :
Echelle des fréquences d'écoute de la radio ou de la télévision. Un auditeur / téléspectateur est considéré comme régulier, si il déclare écouter la radio/une station ou regarder la télévision/une chaîne tous les jours ou presque tous les jours (2 premières modalités).

HACKER :
Pirate informatique cherchant à identifier les failles des dispositifs de sécurité, mais agissant par curiosité, de façon préventive, contrairement à un Cracker qui agit dans l’intention de nuire.

HARD SELLING :
Par opposition à Soft Selling, il s’agit d’une vente difficile, à l’arraché.

Header :
C'est la partie d'un message e-mail ou d'une page Web dans laquelle se trouve les informations concernant le message comme son titre, son codage et/ou son auteur.

HEBDOMADAIRE :
Titre de presse paraissant toutes les semaines.

Hébergement :
Les sites web ne sont pas complètement virtuels puisqu'ils nécessitent d'être stockés sur un disque dur pour être consultés. On dit alors qu'ils sont hébergés sur un serveur.

HÉBERGEUR :
Fournisseur proposant l’hébergement de sites web pour en permettre leur diffusion (Hoster).

Help desk (centre d'assistance utilisateurs) :
Système global (matériels, logiciels, services, personnel) permettant d'accueillir les utilisateurs, de référencer leurs problèmes et de les résoudre. La plupart des help desks gèrent le contact avec les utilisateurs par téléphone, mais certains s'appuient également sur une messagerie (Internet permet souvent d'enregistrer, spécifier et documenter l'appel client, le téléphone permet au fournisseur de rappeler pour traiter le problème).

HERTZIEN :
Système de transmissions d'informations utilisant des ondes électromagnétiques se propageant dans l'espace de fréquences inférieures à 3 THz (THz = terahertz = 1012 Hertz).

Heuristique (heuristics):
Méthode de résolution de problèmes, non fondée sur un modèle formel et qui n'aboutit pas nécessairement à une solution.

Historisation des contacts :
C'est la codification et la mémorisation des dates chronologiques, des actions réalisées concernant la relation commerciale avec les clients et les prospects : * Dates et types d'action de MD réalisées, * Dates et types d'offres adressées, * Dates des retours primaires, * Dates et types de catalogue adressées, * Dates, quantités, montants et types de produits achetés, * Dates et types de règlements des factures, * Dates et comptes-rendus des visites et des entretiens téléphoniques, * Dates et types des relances effectuées... pour chaque interlocuteurs commerciaux.

Hit:
Fichier téléchargé et donnant lieu à l'enregistrement d'un log sur le serveur. Il peut s'agir d'une image, de texte, de fichiers joints, etc. En moyenne, on recense 10 à 15 hits par page (1 pour le texte, le reste en images). La mesure des hits n'est donc pas une mesure " homogène ". Ajoutons que la mesure des hits n'est plus en vigueur; elle a été remplacée par la mesure des PAP.

Hits (nombre de hits) :
Nombre d'appels des différents fichiers qui constituent une page

HOME PAGE :
Page d’accueil d’un site web. Il s’agit donc de la première page que l’on voit quand on arrive sur un site.

HORODATAGE :
Opération qui consiste à relever de manière très précise les instants de début et de fin de tout programme (ou partie de programme) diffusé à la télévision.

Horodatage :
Opération qui consiste à relever de manière très précise les instants de début et de fin de tout programme ou partie de programme diffusé à la télévision.

Host :
Ordinateur relié au réseau sur lequel on se connecte

Hosts (nombre de...) :
Nombre de machines qui se sont connectées à un site. Plusieurs utilisateurs sont susceptibles d'utiliser une même machine.

HOT LINE :
ligne destinée à la réception d'appels urgents.

Hôte :
Ordinateur auquel on se connecte. Il fait généralement office de serveur.

HP :
Acronyme de " home page " Terme utilisé pour qualifier le home page d'un site. La home page d'un site drague une audience plus large et moins ciblée qu'une page interne à un site.

HTML (Hyper Text Markup Langage):
Langage qui permet d'organiser des informations (texte, son, image) sur le Web et de créer des liens hypertextes sur d'autres sites.

HTTP (HyperText Transfert Protocol) :
Langage de transfert des données d’informations, apparaissant au début d’une adresse Internet et permettant d’accéder à un site web.

Hypercube :
On désigne fréquemment sous le vocable d'hypercube, les bases multidimensionnelles crées en sortie des Data Warehouse et destinées à l'analyse des données sous plusieurs dimensions.

Hyperlien :
Un autre terme pour lien hypertexte

Hypermédia :
C'est un mot ou un ensemble de mots marqués dans un document qui permet de naviguer vers d'autres formes de médias (sons, images ou vidéos). C'est une version multimédia de l'Hypertexte.

Hypertexte :
Système de renvois permettant de passer directement d'une partie d'un document à une autre, ou d'un document à d'autres documents choisis comme pertinents par l'auteur.

hypertextuel:
Relatif à l'hypertexte.

IAB (Internet Architecture Board):
Groupe technique qui supervise le développement de l'Internet et contrôle l'IETF

IANA (Internet Assigned Numbers Authority):
Bureau central d'enregistrement des numéros de ports, de réseaux IP, ... sur l'Internet

Icône (icon):
Sur un écran, symbole graphique qui représente une fonction ou une application logicielle particulière que l'on peut sélectionner et activer à partir d'un dispositif tel qu'une souris.

Iconiser (to iconize, to stow):
Sur un écran, remplacer une fenêtre par l'icône associée de façon à libérer la partie correspondante de l'écran. La transformation est réversible.

IDE (Integrated Device Electronics):
Interface de connexion pour disque dur IDE, Cd-Rom IDE...

IDENTIFIANT D'AGENT:
code personnel à chaque agent permettant leur connexion au système ACD.

IETF (Internet Engineering Task Force) :
Ensemble de groupes de travail qui, en particulier, définissent les évolutions techniques (nouveaux standards) de l'Internet.

I-MODE :
Souvent assimilé au WAP, l'i-mode japonais, lancé par NTT DoCoMo, permet de surfer sur internet et de recevoir des e-mails. Pour l'instant on ne le trouve qu'au Japon où il rencontre un certain succès en tant que gadget.

IMPACT (Mesure d'...) :
Evaluation de la force de communication d’une création publicitaire. On mesure l’impact à l’aide de différents indicateurs : souvenir publicitaire, reconnaissance, attribution, éléments mémorisés, score spécifique, score prouvé, agrément, compréhension, pouvoir de persuasion, pouvoir d'incitation.

Impact publicitaire :
L’impact de la publicité correspond à la place effective qu’elle laisse sur un individu. L’impact est évalué par différents indicateurs (score de souvenir brut, score prouvé, compréhension, agrément, …)

Implanter (to implement):
Installer un logiciel ou un sous-système donné en réalisant les adaptations nécessaires à leur fonctionnement dans un environnement défini.

Implémenter (to implement):
Réaliser la phase finale d'élaboration d'un système qui permet au matériel, aux logiciels et aux procédures d'entrer en fonction. Il convient de ne pas utiliser le terme implémenter comme synonyme d'implanter appliqué à un logiciel.

Impression:
On parle de "nombre d'impressions publicitaires" pour signifier le nombre d'affichage des objets publicitaires (bandeaux, boutons, etc.) C'est souvent à partir de ce nombre d'impressions que le s'évalue le prix d'une campagne (facturation au CPM, et non par exemple au CPC). C'est sur le nombre d'impressions effectivement constaté par les adserver que le site facturera l'annonceur

Imprimé sans adresse (ISA) :
Offre promotionnelle (dépliant, prospectus, échantillon produit) distribuée en boîtes aux lettres. Ne comporte pas l'adresse du destinataire.

INACTIFS :
Ensemble des personnes n'exerçant pas (ou plus) d'activités professionnelles : il est composé des retraités, des élèves, étudiants, et autres inactifs (chômeurs n'ayant jamais travaillé, femmes au foyer...).

INBOUND CALLS :
Expression utilisée dans les centres d'appels. Désigne les appels entrants cad la réception d'appels. A l'inverse voir outbound calls.

INCENTIVE :
Mot d’origine anglo-saxonne signifiant Motivation. Il est couramment employé en français pour définir par exemple des opérations liées au tourisme d’affaire et à l’outdoor (activités pratiquées à l’extérieur).

INCIDENCE (Angle d'...) :
Position d'un panneau par rapport à l'axe de trafic. On différencie trois catégories d'angles : le barre route (perpendiculaire au trafic), le pan coupé (incliné par rapport au trafic), et le parallèle (panneau parallèle à l'axe).

INCITATION (Pouvoir d'...) :
Indicateur de la mesure d'impact publicitaire. La publicité donne envie d’acheter/essayer le produit (proximité à l’achat).

Incrément:
Quantité dont on augmente la valeur d'une variable à chaque phase de l'exécution d'un programme. Termes dérivés : incrémenter, v. ; incrémentiel, adj. ; décrément, n. m.

INCUBATEUR :
Entreprise pépinière de start-up. L'incubateur finance la start-up à ses débuts mais peut aussi l'accueillir dans ses locaux, mettre à sa disposition ses propres collaborateurs pour des conseils, etc.

Indicateurs :
Instrument servant à fournir des informations sur un phénomène. Un indicateur est une information, dans le sens pilotage défini ci-dessous. Il s'agit d'un ensemble de données, qui peuvent être issues de sources diverses et qui ont été mises en relations afin d'en dégager une valeur ajoutée. Il s'agit généralement d'une information importante dont la variation est significative pour la conduite de l'entreprise. Le chiffre d'affaires est un indicateur, mais également le taux d'absentéisme, de remplissage des chambres d'un hôtel, le délai de recouvrement client,...

INDIVIDU :
Dans une étude, ce terme désigne les unités statistiques auprès desquelles sont recueillies les informations. Un individu peut donc être une personne physique, un foyer, une entreprise,..., et il est décrit par des caractères ou des variables. L'ensemble des individus constitue la population de référence ou l'univers de l'étude.

Infocentre :
Un outil d'infocentre est un outil informatique dont l'objectif est d'interroger des bases de données afin d'y sélectionner des informations, de les extraire et de les mettre à la disposition du demandeur, sous forme de tableaux ou de graphiques à l'écran, ou sous forme papier.

INFOGÉRANCE :
Externalisation informatique. Il s'agit, pour une entreprise, de confier la gestion partielle ou totale de ses systèmes d'information à un tiers, généralement une SSII.

Infographie:
Application de l'informatique à la représentation graphique et au traitement de l'image.

INFOMERCIAL :
Emission de télévision d'un format long (20 minutes environ) qui va vanter, sans discontinuer, un produit, à la différence d'un télé-achat qui va s'articuler autour de plusieurs produits, chacun pendant quelques minutes. L'infomercial est très peu répandu en Europe mais connaît un grand succès aux Etats-Unis.

Infonie:
Comme AOL, Compuserve..., Infonie est un réseau privé de services en ligne Français, accessible par un abonnement.

Information:
Élément de connaissance susceptible d'être représenté à l'aide de conventions pour être conservé, traité ou communiqué.

Informatique:
Qui se rapporte à l'informatique.

Informatique:
Science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l'information considérée comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines technique, économique et social (définition approuvée par l'Académie française).

Ingénierie inverse (reverse engineering):
Analyse d'un système destinée à rechercher ses principes de conception.

INITIALISATION :
Dans l'étude Audicabsat, c'est le nombre ( ou le pourcentage ) d'abonnés au câble ou à l'un des deux bouquet satellites recevant une chaîne.Attention, certains chiffres peuvent être communiqués sur la base des initialisé à une ou plusieurs chaînes mais sur des univers différents : abonnés CabSat initialisés sur une ou plusieurs chaînes, abonnés CanalSatellite, abonnés TPS, abonnés Câble.

Initialisée (population) :
Pour une chaîne de télévision donnée, ensemble des individus ou foyers recevant cette chaîne.

INLINE LINKING :
Lien en ligne. Réalisation d'un lien non pas sur une page web mais sur un élément accessible sur le Net n'ayant pas vocation d'être accédé ainsi par un tiers.

INSEE :
Organisme public, dépendant du Ministère de l'Economie, en charge de la coordination des statistiques officielles. Il réalise de nombreuses enquêtes par sondage sur des champs variés couvrant les ménages et les entreprises, la comptabilité nationale et le recensement de la population. Le dernier recensement a été effectué en mars 1990, le prochain aura lieu en 1998.

INSOURCING :
Délégation de personnel. Le prestataire délègue dans les locaux de l'entreprise cliente ses propres salariés. Utilisé notamment pour les centres d'appel.

Instaurer (to set):
Mettre dans un état actif.

Instruction (instruction, statement):
Consigne exprimée dans un langage de programmation.

Intelligence artificielle (artificial intelligence):
Discipline relative au traitement par l'informatique des connaissances et du raisonnement.

Interactif:
Qualifie les matériels, les programmes ou les conditions d'exploitation qui permettent des actions réciproques en mode dialogué avec des utilisateurs ou en temps réel avec des appareils.

INTERACTIVE ( Télévision... ) :
Service accessible ( en analogie ou en numérique ) via le poste de télévision, permettant l'intervention du téléspectateur.On distingue les services interactifs spécifiquement conçus pour un usage sur la télévision des services d'accès au Web via le poste de TV.

Interactivité :
C’est une des premières conséquences de la compression numérique (cf. numérique). L’interactivité consiste à solliciter le téléspectateur pour effectuer des choix qui seront ensuite renvoyés vers l’émetteur (échange d’informations bi-directionnel – dialogue entre le téléspectateur et le terminal). Les transactions s’effectuent en temps réel.

Interface:
Jonction entre deux matériels ou logiciels leur permettant d'échanger des informations par l'adoption de règles communes, physiques ou logiques.

INTERNAUTE :
Utilisateur de l'internet. On rencontre aussi le terme « cybernaute ».

INTERNET :
Internet est l'interconnexion d'un grand nombre de réseaux informatiques qui utilise le protocole TCP/IP. Internet rassemble plusieurs millions d'ordinateurs sur tous les continents. Le nombre de machines connectées ainsi que le nombre de réseaux raccordés connaissent une croissance rapide. À l'horizon de l'an 2000, le nombre de machines connectées devrait être de l'ordre de 100 millions.

Internet Call Center:
centre d’appel couplé à internet, ce qui permet d'améliorer les contacts clients en associant le contact téléphonique à la présentation d ’informations grâce à internet.

Interstitiel :
Ecran publicitaire non clicable apparaissant durant quelques secondes en pleine page sur un site. C'est le format se rapprochant le plus des écrans publicitaires TV. Très peu utilisé aujourd'hui, il est très performant en terme de mémorisation.

INTRANET :
Un intranet est un réseau adoptant les mêmes standards et protocoles de communication et de transmission qu'internet, mais avec un système à l'échelle et aux finalités différentes. Il est mis en place au sein d'une entreprise ou de toute organisation afin de véhiculer des données privées et, bien qu'il soit le plus souvent raccordé à internet, son accès est limité aux seules personnes autorisées. C'est un réseau fermé et sécurisé grâce à l'utilisation de systèmes de sécurité tels que des "coupe-feu" ou le cryptage des données.

Invite (prompt):
Message visuel ou sonore sollicitant, conformément à une disposition programmée, l'avis ou l'action de l'opérateur.

IP (Internet Protocol):
C'est un numéro unique de quatre nombres séparés par des points et identifiant chaque machine sur le réseau Internet (ex : 194.158.87.57).

IPO :
« Initial public offering" . Introduction en Bourse d'une société.

IPSOS :
Baromètre affichage et abonnement IPSOS.

IQS (Indicateur de Qualité de Service) :
mesure de la qualité de service offerte par un centre d'appels. Se présente souvent sous la forme du % d'appels traités / n secondes.

IRC (Internet Relay Chat) :
Application permettant à plusieurs utilisateurs de discuter en temps réel sur l'Internet.

IREP :
Institut de Recherches et d'Etudes Publicitaires. Association fondée en 1958, réunissant tous ceux qui sont concernés par la communication publicitaire : agences, annonceurs, médias, instituts d'études et universitaires, ..., et organisant des conférences, tables rondes et séminaires dont les interventions sont publiées, ainsi qu'une étude annuelle sur le marché publicitaire en France et dans le monde.

ISA (Imprimé Sans Adresse):
C'est une technique assez éloigné du M.D. qui consiste à déposer un très grand nombre d'offres de services ou promotionnelles sans adresse dans les boîtes aux lettres. Toutefois, cette méthode se rapproche de la philosophie du M.D. car les prestataires spécialisés en "distribution toutes boîtes" comme Delta Diffusion, Médiapost... ont mis au point des tournées qui permettent de mieux cibler les destinataires des messages.

ISA (Industry Standard Achitecture) :
Bus de communication le plus répandu en micro-informatique. Ce bus permet l'adjonction de nouvelles cartes pour votre micro-ordinateurs.

ISOC:
L'Internet Society s'occupe de promouvoir l'Internet

ISP (Internet Service Provader) :
C'est un fournisseur d'accès au réseau Internet. Ce terme désigne également les sociétés spécialisées dans l'hébergement de serveurs Internet.

JAVA :
Langage de programmation permettant de gérer des applications indépendantes lancées sur l’ordinateur de l’internaute.

JOUR DATE :
Le jour daté est caractérisé par une date (ex : jeudi 1er janvier 1998)

JOUR MOYEN :
Les données sur un jour moyen correspondent à la moyenne arithmétique des données sur les différents jours de la semaine. Il convient donc de préciser l'unité de période (du lundi au vendredi, du samedi au dimanche, du lundi au dimanche, ...), ainsi que l'unité de temps (ensemble de la journée, 05H00/24H00, ...)

JOUR NOMME :
Le jour nommé est caractérisé par son nom (lundi, mardi, ...). Les résultats d'audience en jour nommé sont une moyenne des jours du même nom sur une période donnée.

Joystick:
C'est une manette de jeu.

JPEG (Joint Photo Expert Group) :
Format d'images numérisées en 16,7 millions de couleurs (24 bits/pixel). Le format JPEG s'appuie sur un algorithme de compression très performant, qui réduit considérablement le volume des données à transmettre

KICK OFF :
Convention de lancement de produits ou de lancement d’année.

Kit Multimédia:
Ensemble de produits multimédia (lecteur CD-ROM, carte son, enceintes...) réunis dans un coffret.

KNOWLEDGE CENTER :
Bibliothèque de données. Il s'agit de regrouper en un même lieu (virtuel le plus souvent) accessible à l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise toutes les données recueillies sur un client ou un prospect.

KNOWLEDGE MANAGEMENT :
Gestion de la connaissance : système de gestion et de management dans l'entreprise permettant de conserver la mémoire des relations sociales, économiques et l'ensemble des informations utiles à la décision. Une des bases du CRM dans la mesure où cela permet de connaître l'ensemble des relations qu'une entreprise a pu avoir avec un client et également l'ensemble des évènements qui affectent directement ce client. S'appuie bien entendu sur des bases de données puissantes et complexes.

LAN:
Réseaux locaux

Langage à objets (object-oriented language):
Langage adapté à la programmation par objets. On trouve aussi dans l'usage le terme langage orienté objets. Voir aussi : programmation par objets.

Langage formel:
Langage qui utilise un ensemble de termes et de règles syntaxiques pour permettre de communiquer sans aucune ambiguïté (par opposition à langage naturel).

Langage orienté objets:
Voir : langage à objets.

LEAD :
Un lead est une personne remplissant l'objectif de marketing direct que s'est assigné l'annonceur. Selon l'objectif du site (ou de la campagne publicitaire), le lead peut être : des coordonnées d'un internaute, une demande d'informations complémentaires de la part d'un prospect, l'achat d'un produit ou d'un service en ligne. Un lead peut être recruté dès la bannière sur le support publicitaire (par l'utilisation de bandeaux enliven) ou sur le site internet de l'annonceur.

LECTEUR :
Est considéré comme lecteur, tout individu déclarant avoir lu, parcouru ou consulté un support de presse, que ce soit le dernier numéro ou un numéro plus ancien.

LECTEUR PRIMAIRE :
(voir Provenance)

LECTEUR REGULIER :
(voir Habitudes de lecture)

LECTORAT :
Ensemble de lecteurs.

LECTURE DERNIERE PERIODE (L.D.P.) :
Indicateur d'audience en presse magazine et quotidienne. C'est le nombre de personnes qui déclarent avoir lu, parcouru ou consulté un support de presse au cours d'une période de référence liée à sa périodicité. Elle est calculée à partir des informations recueillies par la Date de Dernière Lecture. Elle s'exprime en nombre de lecteurs et/ou en pénétration.

LECTURE D'UN NUMERO MOYEN (L.N.M.) :
Indicateur d'audience en presse quotidienne uniquement. C'est le nombre moyen de lecteurs par numéro sur les 6 derniers parus. Elle s'exprime en nombre de lecteurs et/ou en pénétration. L.N.M. = (nbre lecteurs 1n° x 1/6 + nbre lecteurs 2n° x 2/6 + ..... + nbre lecteurs 6n° x 6/6).

LECTURE REGULIERE CONFIRMEE (L.R.C.) :
Indicateur d'audience en presse quotidienne uniquement. C'est le nombre de lecteurs se déclarant comme "réguliers" (tous les jours ou 3 à 5 fois par semaine) et ayant lu, parcouru ou consulté le titre au moins une fois au cours des 7 derniers jours.

Lettre personnalisée :
La lettre est l'élément essentiel d'un mailing car elle présente l'offre et ses avantages. Pour cela, elle doit être adressée à une personne précise. Mais ce n'est pas suffisant. Pour être efficace, le texte doit être rédigé de manière à répondre aux besoins et aux attentes du plus grand nombre de lecteurs. Pour cela, l'argumentation de la lettre doit tenir compte des centres d'intérêts, des habitudes d'achats, de l'âge, du sexe, de la profession... "Chère Madame Untel, vous utilisez avec succès le... depuis le... je vous remercie de votre fidélité. Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous présenter, en avant première, notre nouveau modèle du...". Par conséquent, un mailing qui tient compte de tous ces éléments a de grandes chances d'obtenir de meilleurs rendements qu'un message banal et non personnalisé.

liaison numérique à débit asymétrique:
Voir : raccordement numérique asymétrique.

Libre Réponse:
Possibilité offerte aux clients et prospects de demander une information en inscrivant sur une enveloppe le N° d'autorisation qui leur a été communiqué par l'annonceur.

LIEN HYPERTEXT :
Adresse ou mot permettant, quand on clique dessus, de se déplacer sur le web (d’un site à un autre, d’un document à un autre…), afin de poursuivre une recherche logique d’informations.

Life Time Value (LTV) Valeur à Long Terme (VLT) :
C'est, pour une société donnée, la valeur d'un client sur toute sa durée de vie (c'est à dire aussi longtemps qu'il sera client de la société). Cette valeur se calcule généralement à partir de sa contribution à la marge. La LTV permet d'évaluer quel montant une société peut dépenser en prospection pour acquérir un client.

Listage:
Document en continu produit par une imprimante d'ordinateur.

LISTE DE DIFFUSION :
Forum de discussion où les participants s'abonnent à une liste d'envoi et reçoivent les messages par courrier électronique.

LISTE DE DISCUSSION :
Forum de discussion par courrier électronique. Chaque abonné reçoit dans sa boîte e-mail tous les messages (questions -réponses) envoyés par les autres participants. Le modérateur peut filtrer ou non les envois.Cf. Liste de diffusion et newsgroup.

liste de signets:
Anglais : hotlist.

Liste Orange :
Base de données gérée par France Telecom, qui regroupe les personnes qui ont demandé que leur nom et coordonnées ne soient pas communiqués aux annonceurs.

Liste Robinson / Stop Publicité :
Fichier géré par l’UFMD, permettant à toute personne qui le demande d’être exclue des fichiers des sociétés membres de l’UFMD loués pour la prospection. Par contre, les personnes de la Liste Robinson continueront à recevoir les mailings des sociétés dont elles sont clientes.

Liste Rouge :
Fichier des personnes abonnées au téléphone (France Télécom) ayant demandé à ne pas figurer dans l’annuaire et à ce que leurs coordonnées ne soient pas communiquées.

Liste Safran:
Base de données gérée par France Telecom, qui regroupe les personnes qui ne souhaitent pas recevoir de télécopies publicitaires.

Lister (to list):
Produire un document en continu à l'aide d'une imprimante d'ordinateur. Présenter des données ou des instructions. Action de lister. Anglais : listing.

LIVE CHAT:
fonction permettant à un opérateur de communiquer via internet avec un client, naviguant avec lui selon ses demandes et ses besoins.

LLD :
Location Longue durée des véhicules automobiles. Formule de location de véhicules automobiles proposée aux entreprises.

LMDS (Local Multipoint Distribution System) :
La technologie LMDS, émergente aux Etats-Unis avec Winstar, permet aux nouveaux opérateurs de déployer des boucles locales radio pour des liaisons à haut débit (n x 2 Mbits/s).

Logement (slot):
Emplacement muni d'un connecteur qui permet l'insertion d'un élément électronique amovible dans un ordinateur.

Logiciel à contribution volontaire:
Voir : logiciel contributif.

Logiciel contributif (shareware):
Logiciel mis à la disposition du public par son auteur moyennant le versement d'une contribution en cas d'utilisation effective. Synonyme : logiciel à contribution volontaire, n. m.

Logiciel de groupe (groupware):
Logiciel permettant à un groupe d'utilisateurs de travailler en collaboration sur un même projet sans être nécessairement réunis. Synonyme : synergiciel, n. m.

logiciel de navigation (browser):
Dans un environnement de type internet, logiciel qui permet à l'utilisateur de rechercher et de consulter des documents, et d'exploiter les liens hypertextuels qu'ils comportent. Synonyme : navigateur, n.m. Voir aussi : hypertextuel.

logiciel médiateur (middleware):
Logiciel qui permet le fonctionnement de plusieurs ordinateurs en coordination, en attribuant à chacun une tâche spécifique, comme les échanges avec les utilisateurs, l'accès aux bases de données ou aux réseaux.

Logiciel public (freeware):
Logiciel versé au domaine public en raison du renoncement de son auteur à ses droits patrimoniaux.

Logiciel (software):
Ensemble des programmes, procédés et règles, et éventuellement de la documentation, relatifs au fonctionnement d'un ensemble de traitement de données.

LOGIN :
Nom d’utilisateur qui permet de se connecter, avec un mot de passe, à un réseau ou serveur à accès limité.

Logs :
Informations propres à l'administration des serveurs et enregistrant le nombre et les caractéristiques des hits qu'ils ont eu à gérer. Les logs sont enregistrés dans quatre types de fichiers : fichier de logs de transfert : il enregistre tous les transferts de fichiers résultant d’une requête à un serveur ; fichier de logs d’erreur : il conserve la trace des incidents survenus dans le dialogue avec le serveur (ex : URL erronée, transfert interrompu, ...) ; fichier de logs référentiels : il indique le site et la page de provenance et d’arrivée ; fichier de logs d’agent : il archive les informations sur l’équipement des utilisateurs (ex : caractéristiques du navigateur, ....)

LOI DE PARETO :
Principe économique, établi à la fin du XIXème siècle, par Vilfredo Pareto, économiste et sociologue italien, selon lequel 20% des clients ou des produits d'une entreprise représentent 80% du chiffre d'affaires.

LONGUEUR D'APPROCHE :
En affichage, pour le grand format, c'est la distance à partir de laquelle le panneau d'affichage est visible. Les longueurs communément usitées sont 80, 40, 20 et 10 mètres.

Loterie (Sweepstake) :
Complément d'une offre (accélérateur) qui permet aux destinataires des messages de participer à un tirage au sort effectué sous le contrôle d'un huissier. La participation à cette loterie doit être sans obligation d'achat

LS (ligne spécialisée) :
Ligne de télécommunication qui permet une connexion directe et permanente entre deux sites.

Ludiciel:
Logiciel de jeu.

M- COMMERCE :
Il s’agit du commerce électronique réalisable par le biais du téléphone portable.

Macroordinateur (mainframe):
Ordinateur central de grande puissance possédant des mémoires de tailles importantes, et apte à exécuter des opérations mettant en oeuvre de nombreux périphériques. Le terme macroordinateur recouvre notamment des notions telles que celles de grand système, gros ordinateur, grand serveur, ordinateur hôte, système central, etc.

Mailing groupé/bus mailing :
Mailing multi-annonceurs, dans lequel sont insérées les offres de chacun de ces annonceurs, ce qui permet ainsi de partager les coûts d'envoi du mailing. Le plus souvent, ces mailings groupés prennent la forme de cartes aux dimensions standards, groupées sous une enveloppe ou une pochette plastique.

Mailing/publipostage :
Offre promotionnelle (dépliant, échantillon) accompagnée en général d'une lettre, envoyée par courrier adressé (avec l'adresse, et en général le nom du destinataire). L’utilisation de mailings implique l’existence d’un fichier ou d’une base de données clients.

MAILING-LIST :
Liste de diffusion. Discussion personnelle ou professionnelle à laquelle on participe par e-mail. On parle aussi de forum (mais par e-mail) dans la mesure où tout internaute inscrit peut participer, soit en posant une question soit en apportant une réponse.

Maintenance:
Ensemble d'actions tendant à prévenir ou à corriger les dégradations d'un matériel afin de maintenir ou de rétablir sa conformité aux spécifications. Ce terme ne doit pas être employé pour désigner les améliorations fonctionnelles ou de performances apportées à chaque nouvelle version d'un logiciel.

Manche à balai (joystick):
Dispositif de commande à plusieurs degrés de liberté servant à déplacer le curseur d'une visu. Abréviation : manche, n. m. Synonyme : poignée, n. f.

MANDATAIRE :
Société d'achat d'espace mandatée par un annonceur (mandant) pour effectuer, gérer et facturer son achat d'espace publicitaire. (voir Cumul des mandats

Mappe (map):
Représentation de la localisation d'ensembles de données en vue d'en faciliter l'accès. Termes dérivés : mapper, v. tr. ; mappage, n. m.

MARCHÉ TÉMOIN :
Marché réduit sur lequel est mis en vente un nouveau produit afin de tester en situation réelle les réactions des consommateurs et de la distribution à son égard, avant de concrétiser un lancement à plus grande échelle.

Marché:
Ensemble des personnes ou des entreprises qui utilisent ou qui vont utiliser un jour ou l'autre, un produit, une ligne de produit, ou un service..., donc, le marché potentiel . Ce sont les entreprises qui répondent le mieux à cette demande qui gagnent le plus grand nombre de parts de marché.

MARKETING DIFFÉRENCIÉ :
Stratégie marketing visant à vendre des produits adaptés à leur contexte. Par exemple, la présentation d'un produit peut varier selon le pays où il est distribué. A l'inverse, voir global marketing.

MARKETING DIRECT :
Démarche qui consiste à collecter et exploiter systématiquement, dans une base de données, des informations individuelles sur une cible, et à gérer une transaction personnalisée. L’exploitation de ces Bases de Données passe par des opérations commerciales telles que le fax-mailing…

MARKETING MIX :
Désigne l'ensemble des composantes marketing d'un produit : prix, packaging, promotion des ventes, etc. On parle aussi de mix marketing.

Marketing Téléphonique (Phoning, Télémarketing, Phone Marketing...):
En France, cette remarquable technique est sous exploitée. En effet, de trop nombreux responsables d'entreprise l'utilisent pour la prise de rendez-vous ou pour la réception des appels de leurs "grosses" opérations de promotion des ventes. Comme son nom l'indique, le Marketing Téléphonique est une méthode qui utilise le téléphone pour écouter, étudier, communiquer, informer, vendre, fidéliser... Ses applications sont nombreuses : étude du marché, des besoins, test d'acceptation d'une offre, d'un prix de vente... avant de lancer un mailing (pré-test), étude de l'impact d'un message par mailing, fax-mailing... après sa diffusion (post-test), mesure de l'intérêt des visiteurs d'un site Internet, identification des véritables décideurs, détection des projets d'investissement, étude de satisfaction des clients, enrichissement de la base de données marketing, vente à distance...

MARKETING VIRAL :
Bouche à oreille "électronique". Le fait de recommander tel ou tel site, offre, produit.

MARKETPLACE :
Place de marché. Site internet sur lequel acheteurs et vendeurs peuvent rentrer en contact via des appels d'offres par exemple. Généralement, ces places de marchés sont spécialisées par secteurs d'activités, par types de clientèle (PME, artisans, etc.).

Marquage (highlighting):
Action de faire ressortir un élément graphique ou une partie de texte par modification de ses attributs visuels.

MARQUE OMBRELLE :
Désigne une marque qui recouvre toute une gamme de produits différents. Il s'agit de jouer sur la notoriété et l'image. Exemple : L'Oréal avec ses gammes de shampooing, de maquillage, etc.

MASS MARKETING :
(Marketing de masse). A la différence du marketing différencié (ou One to One), il s’agit d’opérations marketing menées sans aucune prise en compte des différences qui peuvent exister entre les consommateurs.

Match Code:
C'est une technique de programmation plus ou moins élaborée d'un logiciel qui permet, à l'aide de mots clés, de chaînes de caractères de repérer les doublons, les analogies entre certains enregistrements et les anomalies (absence de N° de Siret, de fax, téléphone...) d'une base de données.

Matériel (hardware):
Ensemble des éléments physiques employés pour le traitement de données.

MAXI DISCOUNTERS :
Magasins proposant une gamme réduite de produits à des prix très compétitifs pouvant atteindre 20% de moins que ceux pratiqués par les hypermarchés et supermarchés

MCI (Media Control Interface) :
Interface standard qui gère les périphériques et fichiers multimédia sous Windows.

MDD :
Marque De Distributeur.

ME TOO PRODUCT :
Produit imitant un autre produit lancé avant lui, et ce afin de le concurrencer.

MEDIA :
Ensemble des supports homogènes (ayant des caractéristiques communes). On comptabilise habituellement 5 grands média : la télévision, la radio, la presse, le cinéma et l'affichage.

Média Marché :
Etude portant à la fois sur la fréquentation des médias et sur les comportements des consommateurs, afin de mieux définir les cibles. (Exemple : étude SIMM de Sécodip)

MEDIA PLANNING :
Techniques permettant de définir et d'optimiser un plan média.(Choix des supports, répartition des budgets,...)

MEDIALOCALES :
Enquête d'audience réalisée par MEDIAMETRIE depuis 1989 dans chacune des régions INSEE (sur la base d'un sur-échantillonnage de l'enquête 75.000 . Il existe une ou plusieurs séries de résultats annuels, sur les régions, départements et les agglomérations de plus de 50 000 habitants.

MEDIAMAT :
Etude audimétrique de Médiamétrie , mesurant en permanence l'audience de la télévision, auprès d'un panel national de 2.300 foyers soit 5.600 personnes (âgées de 4 ans et plus) à l'aide d'un audimètre à boutons-poussoirs. Cette méthode permet des mesures d'audience individuelle et assure un suivi quotidien des comportements du public.

MEDIAPLANNING :
Techniques permettant de définir et d'optimiser un plan media.

Médias (support) :
Ensemble des supports qui véhiculent les offres et les communications. (CD Rom, Courrier électronique et postal, Minitel, Internet, Presse écrite, Radio, Télécopieur, Téléphone, Télévision, vidéo-cassette...)

Mégabases :
Bases de données constituées à partir de foyers ou d’individus, établies à partir de questionnaires très complets diffusés de façon massive. Elles permettent, compte tenu de leur taille, de partager les coûts de recrutement entre annonceurs, de réaliser des études spécifiques, notamment des analyses de fichiers et du géo-marketing.

Mémoire :
Espace qui permet de stocker des données dans un ordinateur, sur une disquette, un cédérom ou une cartouche de jeu. La mémoire morte (Rom) est non effaçable et non modifiable (exemple : un cédérom). La mémoire vive (Ram) permet de faire tourner les logiciels. Elle est volatile : son contenu s'efface lorsque l'ordinateur est débranché, sauf s'il a été enregistré (sauvegardé) préalablement sur un disque dur, une disquette, etc.

Mémoire cache :
Mémoire spécifique sur le disque dur de l’ordinateur de chaque internaute, alloué à chaque navigateur (browser), stockant de façon automatique les pages des sites visités. Son intérêt est de réduire le temps de consultation d’Internet. Ces requêtes de pages stockées ne peuvent pas être comptabilisées par les outils de comptage des sites Web. Le trafic des sites est donc systématiquement sous-estimé.

Mémoire de masse (mass storage):
Mémoire externe de très grande capacité.

Mémoire morte (ROM, read only memory):
Mémoire dont le contenu ne peut être modifié en usage normal.

Mémoire tampon (buffer):
Mémoire ou partie de mémoire permettant le stockage temporaire de données entre deux organes ayant des caractéristiques différentes. Abréviation : tampon, n. m.

Mémoire vive ou RAM :
Lieu de stockage temporaire des données. A la mise hors tension de l'ordinateur, toutes les données s'y trouvant sont effacées. Les trois principaux types de mémoires vives sont : - la D-Ram - l'EDO-Ram - la SD-Ram

MEMORISATION :
Souvenir laissé par un message (spot, émission, etc.). Cet objet d'étude a été particulièrement approfondi dans le domaine de la publicité. (voir Mesure de l'impact)

MENAGE :
Un ménage comprend toutes les personnes qui partagent une même résidence principale (les militaires et élèves-étudiants logés en internat ayant déclaré une résidence personnel appartiennent à la population des ménages) La notion de ménage ne doit pas être confondue avec celle de famille (couple avec ou sans enfants, parent seul avec enfants) : un ménage peut être composé de plusieurs familles.

MENAGERE :
Caractère de la femme qui est responsable des achats du foyer, qui se déclare la maîtresse de maison. La ménagère peut être une femme active ou inactive ; la ménagère n'est pas obligatoirement une femme au foyer. En France, à la différence de certains pays étrangers, la catégorie "ménagère" ne comporte que des femmes. (voir également Responsable des achats)

MENSUEL :
Titre de presse paraissant tous les mois.

MENTORING :
(Tutorat ou Parrainage). Relation d’accompagnement et de suivi d’une nouvelle recrue dans sa prise de fonction (transmission d’expérience).

MERCHANDISAGE :
Voir Merchandising

MERCHANDISING :
Ensemble des techniques permettant d’accroître la vitesse d ‘écoulement des produits à travers les circuits de distribution, et ce tout en recherchant la rentabilité maximale.

Message :
Nom de l’insertion publicitaire en radio et en télévision. Egalement nommé spot. Il est suivi de son indicateur de temps appelé minutage. Ex. : spot de 8 secondes

MESSAGE D'ATTENTE ou DE PATIENCE:
message enregistré destiné à faire patienter l'appelant en cas d'attente.

MESSAGE DE DISSUASION :
message enregistré, engageant les appelants à renouveler leur appel ultérieurement.

message électronique (electronic mail, E-mail):
Document saisi, consulté ou transmis au moyen du courrier électronique. Le message électronique peut être constitué par un texte ou une suite de sons ou d'images.

Messagerie électronique (E-mail) :
Application qui permet d'échanger des courriers avec des correspondants situés n'importe où sur le globe. Chacun peut émettre ou recevoir des courriers. Pour envoyer un message, il suffit de connaître l'adresse E-mail de votre correspondant. Pour lire les messages, il suffit de consulter le contenu de votre boîte à lettres électronique.

Méta-bases :
Le terme de méta-base est un synonyme du dictionnaire des données évoqué plus haut. La méta-base sert au stockage des méta-données.

Méta-données :
Les méta-données sont littéralement les données sur les données. Il s'agit de l'ensemble des informations qui permettent de qualifier une donnée, par sa provenance, sa qualité, sa fraîcheur,... Les méta-données dans le cadre d'un Data Warehouse vont permettre de savoir préciser de quelle base provient la donnée, de quelle table dans cette base, à quelles dates et heures elle en a été extraites, quel était l'état de la base à cet instant,... Ainsi, à partir d'une information découverte dans le Data Warehouse, il doit être possible de " remonter la chaîne " et de reconstituer l'ensemble des événements et données qui ont servi à obtenir cette information.

MÉTAMOTEUR :
"Logiciel qui interroge simultanément plusieurs moteurs de recherche. Exemples : Copernic, Ariane, etc."

METATAG :
Code source utilisé par les moteurs de recherche pour trouver un site.

METATAG CLOAKING :
voir Cloaking.

METHODOLOGIE :
Descriptif des techniques utilisées pour une étude : définition des objectifs, choix et taille de l'échantillon, modalités du recueil de l'information, contenu du questionnaire et traitement des données.

MHz (Mégahertz):
Correspond à une unité de mesure de fréquences où 1 MHz est égale à 1 million de cycles par seconde

Microédition (desktop publishing):
Éditique sur microordinateur.

Micromisation (downsizing):
Remplacement des grands systèmes informatiques par des systèmes plus petits assurant des services équivalents.

Micromiser (to downsize):
Action de remplacer de grands systèmes informatiques par des systèmes plus petits assurant des services équivalents.

Microordinateur (microcomputer):
Ordinateur de dimension réduite dont l'unité centrale est constituée d'un ou plusieurs microprocesseurs.

Microprocesseur:
Processeur miniaturisé dont tous les éléments sont, en principe, rassemblés en un seul circuit intégré.

Microprogramme (firmware):
Ensemble ordonné d'instructions enregistrées dans une mémoire interne fonctionnellement distincte de la mémoire principale, et dont l'exécution permet celle d'une instruction non câblée du langage machine, ou d'une fonction programmée.

Middleware :
Les outils de middleware servent à faire communiquer deux applications ou deux bases de données entre elles. Il s'agit d'outils qui 'parlent' le langage d'un grand nombre de bases de données et qui servent à faire transiter des informations de l'une vers l'autre. Dans le domaine de l'informatique décisionnelle, ces outils de middleware sont utilisés dans le cadre de l'alimentation des entrepôts de données pour récupérer d'un environnement informatique souvent très hétérogène les informations qui seront mises en relation et constitueront le Data Warehouse.

Midi (Musical instrument digital interface) :
Langage standard utilisé pour coder les informations musicales et piloter des instruments musicaux, cartes son, etc...

MIDMARKET :
Ensemble des entreprises de taille moyenne. On considère en général, qu’il s’agit d’entreprises composées de 500 à 2000 salariés.

MIME (Multipurpose Internet Mail Extension) :
C'est un standard utilisé pour joindre des fichiers multimédia à de simples fichiers de messagerie.

MIPS :
Unité de mesure (en million d'instructions par seconde) de la puissance de calcul d'un processeur.

Mirror (Miroir ) :
C'est la copie conforme d'un site Web qui peut être hébergé sur un autre serveur dans le but d'améliorer les temps de transfert des informations.

Mise à jour :
La fiabilité des informations contenues dans une base de données est fondamentale. Les taux d'obsolescences varient de 20 à 30% par an selon le type de fichier et de cible. Les noms des décideurs, leur fonction... pour les entreprises, l'adresse, la situation familiale... pour les particuliers sont des informations qui se déprécient rapidement. Il faut aussi à supprimer les informations inutiles, les prospects jugés "sans intérêt", les sociétés en liquidation judiciaires, les mauvais payeurs, corriger les erreurs de saisies...

Mise à niveau (upgrade):
Actualisation d'un logiciel ou d'un matériel. Voir aussi : évolution d'un système.

Mise en réseau (networking):
Constitution et exploitation d'un réseau informatique. Voir aussi : réseau informatique.

MMX:
Jeu d'instructions destinées à accélérer le traitements des données Multimédias.

Mo:
Méga octets. 1 million d'octets.

Mode dialogué (conversational mode):
Mode de traitement de données permettant un dialogue entre système informatique et utilisateur.

MODÈLE D’EXTENSION :
Voir Plug In

modèle économique :


MODEM :
Contraction de modulateur/démodulateur. Appareil qui code les informations sortant de l'ordinateur pour les envoyer vers le réseau, et décoder celles qui viennent.

MODÉRATEUR:
Personne qui gère un newsgroup ou une liste de diffusion. Elle décide quels messages seront mis en ligne. Le modérateur peut aussi avoir un rôle d'animateur de débats.

module d'extension (plug-in):
Élément logiciel que l'on adjoint à une application pour en étendre les fonctions. Abréviation : extension, n.f.

MONAURAL:
casque ne transmettant le son que dans une oreille

Moniteur :
C'est l'écran de l'ordinateur.

Morphing :
Transformation progressive d'une image en une autre par un traitement informatique.

Mot-clé (keyword):
Descripteur extrait du texte qu'il caractérise ou d'un thésaurus.

MOTEUR DE RECHERCHE :
Site référençant automatiquement les sites existant sur le web et permettant à l’internaute d’effectuer une recherche par thèmes ou par mots clés. Exemple: Voilà, Nomade.

Moteur d'exécution:
Voir : Exécuteur.

Moteur d'inférence (inference engine):
Partie d'un système expert qui effectue la sélection et l'application des règles en vue de la résolution d'un problème donné.

mouchard:
Voir : témoin (de connexion)

MP3 :
Format de fichier permettant de stocker dans l’ordinateur des fichiers musicaux trouvés sur Internet ou directement crées à partir d’un CD, sans aucune altération de la qualité sonore

MPC (Multimedia Personal Computer) :
Ensemble de spécifications déterminant les performances minimales d'un PC pour traiter des fichiers multimédia.

MPEG (Motion Picture Expert Group) :
Algorithme de compression et de décompression utilisé pour les images animées et la bande son qui l'accompagne.

Multicast ou IP Multicast ( "Multitransmission avec Internet Protocole") :
Principe de diffusion des données informatiques permettant de réduire la congestion des réseaux et l'encombrement des serveurs informatiques chez les diffuseurs. On diffuse simultanément des données multimédias vers l'ensemble des récepteurs, soit directement vers chaque PC au sein d'un réseau fermé (intranet, réseau local d'entreprise…), soit grâce à des serveurs relais qui répliquent le signal (à l'image des réémetteurs terrestres de télévision) avant d'atteindre l'internaute.

MULTIMARKETING :
Stratégie commerciale visant à aborder le marché soit avec plusieurs marques concurrentes, chacune avec sa propre force de vente, soit à travers plusieurs distributeurs concurrents.

Multimédia :
Ensemble des techniques permettant de stocker et d’utiliser des données de toute nature en les combinant : texte, son, image, vidéo.

MULTIPLEXAGE :
Rediffusion des programmes d'une chaîne sur un autre canal et à un horaire différent ( Canal+ Bleu, Jaune ou Vert ).

Multiprocesseur (multi-processor):
Ordinateur possédant plusieurs processeurs principaux.

Multiprogrammation:
Technique d'exploitation permettant l'exécution imbriquée de plusieurs programmes menés de front.

Multitraitement:
Mode de fonctionnement d'un ordinateur selon lequel plusieurs processeurs ayant accès à des mémoires communes peuvent opérer en parallèle sur des programmes différents

MUTUALISATION :
Mode d'organisation qui met en commun, entre plusieurs entreprises, une entité spécialisée de façon à bénéficier de prestations tout en réduisant les coûts ou en partageant les charges. La mutualisation peut représenter dans certains cas une alternative à l'externalisation, en terme de mode d'organisation. Cf. centrale d'achat.

NMPP:
Nouvelles Messageries de la Presse Parisienne. C'est la principale société assurant la distribution en France d'une grande majorité des journaux et magazines dans les kiosques et maisons de la presse.

NASDAQ :
Premier marché boursier des valeurs électroniques, aux Etats-Unis.

Navigateur :
Le navigateur est un logiciel qui sert à consulter les pages web d'Internet. Il existe deux acteurs majeurs sur ce marché : Netscape Navigator et MicroSoft Internet Explorer (ou MSIE). Selon leur version, ils proposent des fonctionnalités supplémentaires telles que l'édition de pages, la gestion du courrier électronique et des forums. On les appelle aussi "butineur" ou "browser" en anglais.

Navigation :
La notion de navigation s'applique au métier d'analyste qui, en balayant les données contenues dans le système d'information décisionnel, les visualisera une par une, passant d'une vue par magasin à une vue par vendeur, à une vue par pays,... Les notions de drill-down et de drill-through sont liées à la navigation.

Naviguer ou surfer:
Explorer le Web à la recherche d'information en se déplaçant de façon non linéaire dans le cyberespace.

Net:
Abréviation de Network et de l'Internet

NET (tarif, budget ...) :
C'est le tarif brut d'un support ou le budget brut d'un dispositif défalqué de tous abattements, dégressifs/remises accordés à l'annonceur. Le budget net peut être donné en cours d'ordre ou en fin d'ordre.

NETIQUETTE :
Ensemble des règles mises en place afin de régir le fonctionnement d’Internet et de réguler le comportement des internautes sur le web

NETMARKETING :
Ensemble des actions marketing effectuées en rapport avec l’utilisation d’Internet

Netsurfeur:
Personne qui consulte souvent les différents services de l'Internet.

Network Computer (NC):
Nouveau type d'ordinateur à prix réduit (moins de 5 000 F.) conçu par les sociétés Apple, IBM, Oracle, Sun Microsystems et Netscape. Le NC est en fait un terminal chargé d'exploiter toutes les ressources de l'Internet.

Neurone formel (artificial neurone):
Dispositif à plusieurs entrées et une sortie qui modélise certaines propriétés du neurone biologique.

NEWSGROUPS :
Groupes de discussion sur Internet traitant de sujets précis. Les internautes peuvent intervenir pour donner leur avis ou poser des questions.

NEWSLETTER :
Désigne un bulletin d'information sur un sujet donné envoyé par un site web à ses abonnés via e-mail.

NIC (Network Information Center):
C'est l'organisme chargé de l'enregistrement des accès, de la distribution de noms et d'adresses...sur l'Internet

NIGHT-TIME :
En télévision, c'est l'ensemble des émissions diffusées après le prime-time et durant la nuit. Les émissions suivant directement le prime-time sont également appelées "seconde partie de soirée".

NIVEAU DE SERVICE :
taux d'appels pris avec moins de N secondes d'attente, avec N à fixer.

NNTP (News Network Transfer Protocol):
C'est le protocole utilisé sur l'Internet pour effectuer le transfert des news

No Note :
C'est le message "personnel" du Président ou du Directeur de la Publication (enveloppe cachetée, carte de visite...) qui est insérée en complément des autres éléments du mailing (brochure, lettre...), qui a pour objectif de convaincre les personnes qui hésitent. Cet accélérateur est le plus souvent utilisé par les sociétés de Presse.

NOISE CANCELLING (NC):
fonction de certains casques qui réduit ou élimine tous les bruits de fond.

Nom de domaine (domain name server):
Adresse tapée par un internaute pour se connecter à un site (exemple: http://www.infosmd.com). L'adresse se compose du nom du site (infosmd) et d'une extension (fr ou com) séparés par un point. L'extension peut indiquer la nationalité (.ca pour le Canada, .be pour la Belgique...) ou encore l'activité : .com / .net / .org / .tm.fr

Non entrelacé:
Mode d'affichage où le balayage complet de l'écran s'effectue en une seule passe.

NOP:
Acronyme de " nombre d'objets publicitaires ". Indice de pression publicitaire calculé en divisant le nombre d'objets publicitaires total vus par mois par les PAP. Ex : 2 500 bandeaux ont été apposés sur le site qwerty.com, et le nombre de PAP vues dans le mois est de 500, ce site aura un indice NOP de 5. Il permet de comparer le degré de pression publicitaire entre les différents sites.

Normalisation des fichiers :
C'est un traitement informatique qui met en conformité le fichier aux normes postales françaises et internationales. La normalisation permet d'obtenir un fichier "propre" et au niveau de la présentation des adresses pour les éditions personnalisées et évite des sur-facturations de La Poste

NOTORIETE :
C'est la connaissance de l'existence même d'un phénomène : marques, chaînes de télévision, stations de radio, titres d'émission, noms d'animateurs, etc. On distingue trois niveaux de notoriété : Top of mind, spontanée et assistée.

NOTORIÉTÉ ASSISTÉE :
Notoriété aidée. Consiste à faire reconnaître une marque sur une liste par un consommateur.Cf. notoriété spontanée.

Notoriété d’une marque :
La notoriété d’une marque est mesurée par la proportion des individus, dans la population de référence, qui ont connaissance de cette marque.

NOTORIÉTÉ SPONTANÉE :
Notoriété active. Définit la réponse spontanée à une question du type "quelle marque de telle famille de produits connaissez-vous?" Cf. notoriété assistée.

NPAI :
N'habite plus à l'adresse indiquée : mention qui figure sur des courriers (mailings éventuellement) revenant à l'expéditeur car le destinataire "n'habite plus à l'adresse indiquée". Le taux de NPAI d'un fichier marketing est un très bon indicateur de la qualité de sa mise à jour et donc de la qualité du fichier en tant que telle. Ces taux varient entre le b to b et le b to c.

NSF-Net (National Science Foundation Network) :
C'est en quelque sorte la colonne vertébrale sur laquelle est bâti l'Internet

NTIC :
« Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ». Il s’agit de l’ensemble des nouvelles technologies nées des developpements récents dans les domaines des télécommunications et du multimédia .

NUMERIQUE :
Un signal est dit numérique s'il est représentable par une suite de valeurs discrètes (par exemple, en binaire ou 0 ou 1). Il se distingue du signal analogique.La transmission numérique, par la compression des données, permet un flux important des informations. Cette technique est utilisée par les télévisions diffusées par satellite et par certains réseaux câblés.

NUMERIS (RNIS):
Nom commercial donné par France Telecom à son offre RNIS (Réseau Numérique à Intégration de Service). C'est en fait une ligne numérique avec un débit de 64 kbps loué par France Telecom.

Numérisation:
Conversion d'un signal analogique en signal numérique. Un scanner est un appareil qui permet de numériser (des images et du texte disponible sur papier).

Numériser (to digitize):
Représenter un signal (caractère, image, impulsion, etc.) sous forme numérique. Termes dérivés : numériseur, numérisation.

Numériseur:
Appareil permettant de numériser des pages de texte et des images.

Numéro Azur:
numéro à tarif local pour l'appelant. La différence de coût entre le coût réel de l'appel et le coût local est à la charge de l'entreprise. Très utilisé pour les campagnes en business-to-business.

Numéro d'urgence (hot line):
Numéro d'appel qui permet le recours immédiat à un service d'assistance spécialisée.

NUMERO INDIGO:
préfixe d'accès en 0802 ou 0803. Le prix de la communication est le même, quelle que soit l'origine de l'appel.

Numéro IP :
Identifie normalement chaque ordinateur connecté à Internet. En fait, les fournisseurs d’accès allouent ces numéros de façon dynamique à leurs abonnés : un même numéro IP peut donc correspondre à des ordinateurs différents au long d’une même journée.

NUMERO NOIR:
ou RTC ou numéro simple. La communication est payée par l'appelant.

Numéro Vert :
numéro de téléphone gratuit pour l'appelant, le coût des communications étant à la charge de l'entreprise propriétaire du numéro. Très utilisé dans les campagnes grand public, les numéros vert peuvent générer jusqu'à 80% d'appels parasites (enfants, farces téléphoniques etc.).

NUMEROTATION PREDICTIVE :
ou système prédictif, ou predictive dialer. Permet de composer, en émission d'appels en masse, plus de numéros de téléphone qu'il n'y a de téléacteurs en poste. Il optimise la productivité en gérant l'attribution des appels grâce à un algorithme qui prend en compte le nombre d'appels "décrochés" et la durée moyenne d'un entretien. Entièrement paramétrable par l'utilisateur, ce système détecte également les faux numéros, les non-réponses, les lignes occupées et les répondeurs.

ODE:
Occasions D'entendre. En radio, c'est le nombre d'occasions de contacts d'une sur une cible avec un message publicitaire véhiculé par un support.

OCR (Optical Character Recognition):
Système de reconnaissance optique de caractères. Ce système permet de transformer des textes sur papier vers un support numérique (disque dur, CD-ROM...).

Octet (byte):
Ensemble ordonné de huit éléments binaires traités comme un tout. Un octet est souvent utilisé pour représenter un caractère alphanumérique. Lorsqu'une grandeur est exprimée en multiples de l'octet, les symboles ko, Mo et Go représentent respectivement le kilooctet, le mégaoctet et le gigaoctet. Dans ce cas et contrairement à la norme, on considère généralement que le kilooctet est égal à 2^10 = 1 024 octets et non 1 000 et le mégaoctet à 2^20 et non 1 000 000.

ODV / ODE (occasion de voir / d’entendre) :
Traduction, en terme publicitaire, de l’exposition d’un sujet à un support ou un plan média. OTS (Opportunity to see)

OEM :
original equipment manufacturer. Grossiste ou distributeur qui revend le produit sous une autre marque, après lui avoir fait subir quelques modifications mineures.

OFF LINE :
Par opposition à « On Line », tout ce qui n’est pas sur Internet !

Offre (proposition commerciale):
C'est l'élément déterminant et le moteur de toute opération de marketing direct qui doit être le résultat d'une réflexion stratégique. Une proposition commerciale est composée d'un mix d'éléments : Produit Prix Accélérateur (Prime, Bonus, Date limite de validité, Loterie, Sifter...) Type de garantie (durée, satisfait ou remboursé, essai gratuit...) Conditions de règlement. Quelle soit ouverte ou négative, votre offre doit séduire le maximum d'acheteurs potentiels du produit ou du service proposé et bien sûr, les convaincre afin de déclencher le plus grand nombre possible de ventes directes ou de demandes d'information tout en respectant la déontologie.

Offre d’essai :
Offre de Marketing Direct/promotionnelle visant à faire essayer un produit/service par des prospects.

Offre de réduction :
Offre de Marketing Direct/promotionnelle proposant une réduction (en % de la valeur de l’achat ou en valeur absolue), immédiate ou différée.

Offre de remboursement (offre de réduction différée) :
Offre de Marketing Direct/promotionnelle proposant de rembourser (partiellement ou totalement) l’achat d’un produit/service.

OFFRE ELARGIE :
Désigne communément une offre de programmes autre que celle constituée des chaînes hertziennes nationales ( TF1, France 2, France 3, Canal+en clair, Atre, la 5ème et M6 ).Entrent dans l'offre élargie RTL9 et TMC, les chaînes câble et satellite, les chaînes étrangères et les chaînes locales.

Offre négative (Prepaid offer):
Le prospect ou le client doit régler le produit à la commande ou en contre remboursement à la livraison. Ce type de proposition commerciale évite certes, les impayés, mais elle réduit aussi le nombre des ventes, surtout si l'entreprise ou le produit ne sont pas connu. Une solution intermédiaire intéressante consiste à proposer une garantie "Satisfait ou remboursé" d'une durée de 15, 20, 30... jours) aux personnes intéressées, mais hésitantes, qui pourront, à l'issue de cette période d'essai, si le produit ne répond pas à leurs attentes, le renvoyer à l'annonceur qui devra les rembourser.

Offre ouverte (offer open):
Les prospects ou le clients ont la possibilité de commander le produit sans avoir à effectuer de règlement. En général, la facture avec une demande de paiement par chèque, carte bleu, prélèvement bancaire... est jointe au colis... Les rendements de ce type d'offres sont plus élevés que le offres négatives, cependant, les risques d'impayés augmentent.

OJD (Office de Justification de la Diffusion) :
C'est un organisme officiel qui est chargé de vérifier et d'attester le nombre de numéros diffusés et payés.

OLAP :
Par opposition aux systèmes OLTP décrits ci-dessous, les systèmes OLAP (On-Line Analytical Processing) ont été conçus pour répondre explicitement aux besoins de l'informatique décisionnelle, comparée à l'informatique transactionnelle. Cette norme OLAP, dont un chercheur américain, E.F. Codd, est à l'origine, cherche à définir les critères nécessaires à une base de données pour être qualifiée de base décisionnelle. Les résultats de ses recherches ont été publiés début 1993 et ont servi de base au développement de nombreux produits. La recherche de ces critères a conduit à l'élaboration de 12 règles de fonctionnement qui sont les suivantes : · Une vue multidimensionnelle des données. · La transparence vis à vis de l'utilisateur, qui doit accéder à la base par l'intermédiaire d'outils standards tels que les tableurs. · La base de données doit disposer d'un modèle de données et d'outils permettant d'accéder à de multiples sources, d'effectuer les conversions et extractions nécessaires pour alimenter la base OLAP. · Le modèle des données, le nombre de dimensions ou le nombre de niveaux d'agrégation doivent pouvoir changer, sans remettre en cause le fonctionnement de la base. · Architecture client - serveur. · Toutes les dimensions définies dans le modèle de données doivent être accessibles pour chacune des données. · Gestion des matrices creuses : les parties vides du cube multidimensionnel doivent être stockées de manière à ne pas détériorer les temps d'accès. · Accessible simultanément par plusieurs utilisateurs. · Toutes les données stockées ou calculées dans le cube doivent être accessibles et les règles de gestion doivent toujours s'y appliquer. Toutes les 'tranches' du cube sont visualisables. · Navigation aisée dans les données pour les utilisateurs, de manière intuitive. · Outil de présentation des données. · Nombre illimité de dimensions et de niveaux d'agrégation. La création de cette norme a servi de base à la fondation aux Etats-Unis de l'OLAP Council, association de promotion de l'informatique décisionnelle, qui regroupe les principaux éditeurs de logiciels respectant les 12 règles édictées ci-dessus.

OLE (Object Linking and Embedding) :
Système d'échange de fichiers entre logiciels développé par Microsoft.

OLTP :
Par opposition aux systèmes OLAP définis ci-dessus, les systèmes OLTP (On-Line Transaction Processing), également définis par E.F. Codd dans les années 1970, sont les systèmes de production (comptabilité, gestion commerciale, gestion de production, gestion bancaire,...). Leur caractéristique principale est de gérer des transactions détaillées (ligne de commande, mouvement bancaire,...), d'être conçus pour la production rapide d'états et de rapports très détaillés (factures, fiches de paie, journal comptable,...) et non de données de synthèse telles qu'utilisées dans les applications d'aide à la décision.

On line (en ligne) :
Nature de l'information en cours de traitement accessible instantanément (mémoire vive, disques durs).

ONE TO ONE :
Relation individualisée avec le client.

ONE-SHOT :
S'emploie pour définir une offre de marketing direct pour vendre un produit ou un service en une seule opération. Désigne aussi une vente au coup par coup dont l'objectif concerne uniquement la prospection. La fidélisation n'est pas prise en compte.

On-line:
C'est un programme, un site Web... qui nécessite une connexion par une ligne téléphonique, câble... pour être accessible

OPERATEUR :
Société exploitant un réseau câblé ou un bouquet diffusé par satellite ( TPS et CanalSatellite ).Un opérateur est responsable du plan de services ( offre de programmes, selection des chaînes ) et de la commercialisation de son offre ( services , chaînes...) auprès des abonnés.

Opération de marketing direct:
Une opération de marketing direct est un ensemble d'actions programmées dans le temps et qui ont le même objectif final. Par exemple : 1/. L'envoi d'un mailing suivi d'une relance par télémarketing sur le coeur de cible. 2/. L'envoi d'un mailing suivi d'une relance par mailing sur l'ensemble de la cible (hormis bien sûr, les destinataires qui ont couponné). 3/. L'envoi d'un mailing aux couponneurs d'une annonce-presse, suivi d'une relance par télémarketing de tous les contacts... Bien évidemment, les responsables de la campagne auront prévu la formation des personnes qui seront chargées de la réception les appels de demande d'informations, le contenu des lettres d'accompagnement des documentations...

OPT IN LIST :
Liste composée des adresses électroniques des personnes ayant exprimé leur volonté d’y figurer, afin par exemple d’être averties du lancement d’un nouveau produit…ATTENTION : ne pas confondre avec Opt out list

OPT OUT LIST :
Liste composée d’adresses électroniques de personnes n’ayant pas explicitement exprimé leur volonté d’y figurer. Ce type de liste a une vocation commerciale et est très utilisée dans le publipostage sauvage.

Optimisation (modèle d’optimisation) :
Traitement consistant à rechercher, parmi les différentes combinaisons possibles, la solution optimale en fonction de critères choisis. Par exemple, pour une grille de programmes ou une campagne publicitaire (optimisation de la couverture à n contacts, optimisation de la couverture entre x et y contacts,…).

Opt-in :
Liste de diffusion de courrier électronique composée d'adresses électroniques de personnes ayant clairement exprimé leur volonté de figurer sur cette liste. La liste peut appartenir à une entreprise qui avertit ainsi les clients de la sortie d'un nouveau produit ou d'une promotion. L'internaute peut recevoir des messages publicitaires selon ces centres d'intérêt, son profil, voire son comportement de navigation...Ces opt-in e-mails peuvent prendre la forme de textes, d'images ou d'animations. Ce procédé est 80% moins cher que le marketing direct traditionnel, pour des taux de remontée supérieurs souvent à 10%.

Option :
Réservation écrite ou orale d’une surface publicitaire par une agence ou une centrale pour un annonceur nommé. L’option appartient prioritairement à l’annonceur. L’option peut avoir une date de péremption et doit être confirmée par un ordre de publicité.

Option :
Possibilité de prendre position sur des espaces avant la réservation.

Opt-out:
Liste de diffusion de courrier électronique à vocation commerciale composée d'adresses électroniques de personnes n'ayant pas exprimé la volonté de figurer sur cette liste. Par un envoi plus ou moins simple d'e-mail les destinataires peuvent se "désabonner". Pratique relativement proche du spam si des précautions (notamment la possibilité de se désinscrire) ne sont pas suivies.

Ordinateur bloc-notes (notebook computer):
Ordinateur portatif dont le format est voisin de celui d'un grand cahier (format A4).

Ordinateur de poche (palmtop computer, pocket computer):
Ordinateur portatif de format de poche.

Ordinateur de table (desktop computer):
Ordinateur conçu pour fonctionner à poste fixe sur un plan de travail.

Ordinateur individuel:
Ordinateur d'usage individuel, dans un cadre professionnel ou domestique.

Ordinateur portable (portable computer):
Ordinateur conçu pour être déplacé manuellement et utilisé en des lieux différents.

Ordinateur portatif (laptop computer):
Ordinateur portable à alimentation autonome, de taille et de poids réduits.

Ordinateur (computer):
Équipement informatique de traitement automatique de données comprenant les organes nécessaires à son fonctionnement autonome.

Ordre :
Bon de commande entre le support et l’agence ou la centrale. Ce document reprend les éléments du devis de l’annonceur

Organiseur (organizer):
Logiciel pour la gestion de données personnelles telles que rendez-vous, adresses, etc. Par extension, ordinateur de poche remplissant essentiellement cette fonction. Synonyme : agenda électronique, n. m.

Origine géographique des consultations :
Il n’est pas toujours possible de la déterminer. Habituellement, on utilise, lorsqu’elles sont disponibles, l’adresse IP de l’utilisateur ou des procédures complémentaires (bases de données, langue du navigateur).

OUTBOUND CALLS :
Expression utilisée dans les centres d'appels. Désigne les appels sortants cad l'émission d'appels. A l'inverse voir inbound calls.

Outils d'alimentation :
Les outils d'alimentation figurent en amont dans le schéma de l'informatique décisionnelle. Ces outils sont utilisés pour récupérer les données des bases de production, systèmes opérants, les convertir, les transformer et enfin les stocker dans l'entrepôt de données. Ils servent également à gérer et à mettre à jour les méta-données. Issus des outils standards de création d'interfaces, des outils spécifiques sont apparus sur le marché, dédiés à la création, l'alimentation et la maintenance de Data Warehouse.

OUTSOURCING :
Externalisation de certaines activités hors de l’entreprise.

Ouverture de session:
Étape de connexion à un réseau ou un système distant

OVER FLOW :
masse d'appels supérieure au volume moyen habituel.

P TO P :
Peer to peer. Grâce au P to P, les internautes se connectent entre eux sans passer par un serveur web.

PABX (Private Branche Automatic Exchange) :
Permet d'aiguiller les appels selon le numéro d'appel, la disponibilité des téléopérateurs, les instructions provenant du SVI et éventuellement le niveau de priorité.

Package :
Offre commerciale regroupant pour un tarif forfaitaire plusieurs supports pendant une même période (généralement liée à un thème ponctuel ex. : Coupe du monde de foot ou Roland Garros

PACKAGING :
Etude, conception et mise au point des emballages des produits.

PAF DE COMPLEMENT ( ou Autres TV ) :
Agréat regroupant toutes les chaînes reçues en France autres que les chaînes nationales hertziennes.

Page :
Document multimédia composé de fichiers délivrés par un ou plusieurs serveurs, et présenté dans la fenêtre du navigateur de l’utilisateur. Les fichiers sont agencés au sein d’une ou plusieurs frame(s) (subdivision visuelle de la page). Le chargement d’un nouveau fichier au sein d’une ou des frame(s), suite à une action de l’utilisateur, est considéré comme un changement de page.

page d'accueil Anglais : home page.:
Page de présentation d'un site sur la toile mondiale. Page de tête affichée par un logiciel de navigation. Voir aussi : logiciel de navigation.

Pages avec publicité vues sur site (PAP) :
Nombre de visualisations du bandeau publicitaire. Synonymes : Impressions, Vues, Requêtes de bandeau. Principal critère quantitatif d’achat de l’espace publicitaire sur Internet.

Pages vues (nombre de...) :
Nombre de fois où une page est totalement téléchargée sur la machine de l’utilisateur. On distingue les pages vues sur site et les pages vues hors site. Les pages vues sur site correspondent aux pages vues en provenance directe du serveur principal (site), sans stockage intermédiaire. Elles sont comptabilisées au niveau du serveur. Les pages vues hors site proviennent de mémoires-caches ou de serveurs proxy. Elles sont vues par les utilisateurs mais ne sont pas comptabilisées dans les fichiers logs du site.

Pages vues avec publicité - PAP- (nombre de) :
Pages vues, sur lesquelles figurent une ou plusieurs annonces publicitaires (bandeau ou objet publicitaire, icône).

Pages vues par visite :
Nombre moyen de pages vues par visite sur un site et pour une période définie.

PANEL :
Echantillon recruté pour une période d’observation au cours de laquelle il est interrogé plusieurs fois, de manière continue (Par exemple, le panel Mediamat de Médiamétrie).

Panel constant : :
ensemble de panélistes ayant répondu régulièrement sur la période d'observation donnée. Le panel constant est utilisé pour étudier la nature des évolutions qui se produisent au cours de la période d'observation.

PANEL DE CONSOMMATEURS :
Echantillon de ménages représentatif de la population française, qui permet d’obtenir des informations sur la consommation courante. Exemple : Consoscan (Secodip) et Homescan (Nielsen)

PANEL DE DISTRIBUTEURS :
Echantillon représentatif de points de ventes d’un univers commercial et qui permet d’obtenir des informations sur l’écoulement du produit. Exemple : Scantrack (Nielsen) et Infoscan (Secodip).

Panel glissant:
panel dont l'effectif est renouvelé périodiquement par fraction (par exemple, panel renouvelé par 1/4 toutes les 2 semaines pour une durée de panélisation de 8 semaines). Les nouveaux recrutés remplacent les anciens parvenus au terme de leur collaboration au panel.

PANELISTE :
Personne participant à un panel. Il doit avoir des caractéristiques homogènes avec celles de la population étudiée

Panne (fault):
État anormal d'une unité fonctionnelle la mettant dans l'impossibilité d'accomplir une fonction requise. Le terme anglais fault désigne aussi une anomalie, condition anormale diminuant ou supprimant l'aptitude d'une entité fonctionnelle à accomplir une fonction requise.

PAP (Pages vues Avec Publicité):
Il s’agit du nombre de fois où une page web avec publicité est téléchargée dans son intégralité par un internaute. Il s’agit par conséquent d’une mesure d’audience d’une publicité sur internet.

Paquet:
Un paquet est un regroupement d'octets

PARABOLE :
Antenne permettant la réception des émissions transmises par satellite.

PARASITISME :
Comportement du professionnel qui, de manière délibérée, copie, imite ou s'inspire fortement d'un élément crée ou développé par un autre professionnel

pare-feu:
Voir : barrière de sécurité.

Parrainage:
Méthode qui consiste à demander aux clients de recruter des clients parmi leurs relations, en leur promettant en échange du service rendu, un cadeau, une remise de prix... Ces opérations de promotion des ventes ne fonctionnent que pour les particuliers.

Parrainage de site:
C'est une forme de publicité en ligne qui se développe sur l'Internet. En effet, un annonceur peut parrainer un site Web dont le contenu est en rapport avec son activité et bien évidemment, dont le profil des visiteurs correspond à son cœur de cible

Part d’audience :
Pourcentage d’audience d’un support ou d’un groupe de supports par rapport à l’audience totale du média. On parle aussi de part de marché ou de part de volume d’écoute. Ce % peut être calculé à partir de l’audience moyenne ou de la durée d’écoute par individu.

PART D'AUDIENCE (P.D.A.) :
Poids de l'audience d'une station de radio, d'un ensemble de stations (agrégat, couplage), d'une chaîne de télévision dans l'ensemble des audiences radio ou télévision, ou d'un sous-ensemble de celles-ci. Elle s'exprime en % et se calcule à partir des audiences moyennes.

Part de pression publicitaire :
Sur une période spécifique, division des GRP d’une marque par les GRP totaux de la catégorie correspondante Exprimée en % : GRP marque / GRP catégorie (secteur

Part de voix :
Sur une période spécifique, division du budget publicitaire d’une marque par les investissements publicitaires totaux de la catégorie correspondante. Exprimée en % : Budget marque / Budget catégorie (secteur

PART DU VOLUME D'ECOUTE (P.D.V.E.) :
Dénomination de la Part d'audience fréquemment employée en radio.

Partage de temps (time sharing):
Technique d'exploitation d'un même ordinateur par plusieurs utilisateurs qui exécutent simultanément en mode dialogué, chacun à son propre rythme, des travaux indépendants.

Passerelle:
Système permettant l'échange d'information entre réseaux hétérogène.

passerelle (gateway):
Dispositif destiné à connecter des réseaux de télécommunication ayant des architectures différentes ou des protocoles différents, ou offrant des services différents.

PAX :
Nombre de participants inscrits au voyage d’affaire ou à la convention.

PAY PER CLICK :
Les réseaux de publicité pay per click rétribuent les sites Web au nombre de clics que les visiteurs effectuent sur les bannières affichées. Cf. pay per view

PAY PER VIEW :
Télévision à péage. Possibilité, liée à la technologie numérique, pour un téléspectateur de payer pour regarder une offre programme particulière

PCBX (Private Computer Branch Exchange):
carte dédiée s'insérant dans un serveur (généralement PC sous Window NT) et ayant les mêmes fonctions qu'un autocommutateur privé. Cette technologie n'est pas encore très stable et sécurisée par rapport au PABX classique.

PCI (Peripheral Components Interconnect):
Bus de données 32 bits qui permet l'adjonction de nouvelles cartes dans votre micro-ordinateur.

PCMCIA (Personal Computer Memory Card International Association):
Standard mis en place par un ensemble de constructeurs qui permet à leurs périphériques au format carte de crédit de fonctionner sur n'importe quel portable, pourvu que celui-ci dispose d'un connecteur approprié. Il existe 3 types de carte PCMCIA qui diffèrent par leur épaisseur : le type I de 3 mm, le type II de 5 mm et le type III de 10,5 mm.

PDA :
Personal digital assistant. Agenda électronique.

PDM :
« Part de Marché chez les Détenteurs ». Part de marché dans les points de vente ou le produit est présent. La PDM se calcule de la façon suivante : PM / DV.

PDV :
Part de voix. Expression utilisée sur Internet. Désigne le nombre de pages vues avec publicité achetées sur l'emplacement d'un site divisé par le nombre total de bandeaux vus sur ce même emplacement. La part de voix s'estime en comparaison avec des annonceurs concurrents.On parle de "share of voice" en anglais...

PENETRATION (ou Taux de...) :
Indicateur d'audience d'un média ou d'un support auprès d'une population. Elle s'exprime en % d'une population. cf: Audience moyenne

Pénétration (puissance) :
Pourcentage d’individus d’une population donnée que touche un support. La pénétration est le rapport entre la population touchée par un support et la population de référence. Elle est exprimée en %. C’est elle qui définit le rang de puissance d’un support dans les échelles

Pénétration:
La pénétration enregistrée lors d'une campagne correspond au nombre d'individus (nombre de visiteurs uniques) ayant vu au moins une fois la publicité sur le nombre total d'individus de la cible visée.

Période creuse :
Espace temps où la pression publicitaire est moins importante. Elle peut donner lieu à des abattements prévus dans la plaquette tarif des supports. Selon le cas, ils sont cumulables ou non avec d’autres remises

Périphériques:
Ensemble des équipements qui sont connectés à votre ordinateur (moniteur, CD-ROM, imprimante...)

Permission mail:
Voir "Opt-in".

PERMISSION MARKETING :
Principe qui consiste à envoyer des messages commerciaux uniquement aux personnes ayant fait une démarche d'abonnement volontaire et ayant déclaré être d'accord pour recevoir ces messages. Utilisé dans le langage de l'internet uniquement.

Permutation (swap):
Processus consistant à échanger le contenu d'une zone de mémoire principale avec le contenu d'une zone de mémoire auxiliaire.

Personnalisation:
Principe essentiel du Marketing Direct, qui vise à personnaliser toute action : nom, adresse du destinataire mentionnés sur l’envoi, mais aussi modulation de l’envoi selon les caractéristiques du destinataire (comportement d’achat, caractéristiques socio-démographiques …

PGC :
Produit de grande consommation vendu via le circuit de la grande distribution. A l'opposé, voir CHR.

PGI :
Progiciel de gestion Intégrée : voir ERP.

PGP (Pretty Good Privacy):
Logiciel de cryptage de données.

PHONING :
Vente par téléphone.

Phoning (Phone-marketing):
(Voir Marketing Téléphonique)

Photo CD:
Disque compact utilisé pour stocker des images numérisées.

Photocomposition :
Il y a quelques années, cette opération de mise en page des textes d'un document était réalisée à l'aide d'une photocomposeuse qui, ensuite, tirait un film par couleur qui était adressé au photograveur afin qu'il intègre les visuels. Aujourd'hui, grâce à l'évolution de la micro informatique et des logiciels de P.A.O. (Publication Assistée par Ordinateur), les visuels sont intégrés au document qui sera copié sur un support magnétique.

Photogravure:
Le photograveur à l'aide d'une "flascheuse" va récupérer le document réalisé par le système de P.A.O. pour réaliser le ou les films (1 par couleur) qui seront ensuite, envoyés à l'imprimeur.

Photostyle (light pen):
Dispositif d'entrée que l'opérateur pointe directement sur l'écran d'une visu.

PHR :
Presse Hebdomadaire Régionale

PICKING :
Terme lié à la grande distribution. Le principe du picking en magasins consiste, pour un distributeur, a prélevé les produits dans un de ses hypermarchés pour en approvisionner un autre.

Pige publicitaire:
La pige publicitaire permet de s'assurer du bon commencement d'une campagne sur un support. Elle consiste en un shoot d'écran de chaque emplacement affichant la publicité de l'annonceur.

Pige quali :
Cassette vidéo ou audio ou folder regroupant des visuels d’annonces diffusées

Pige quanti :
Opération consistant à reconnaître et classifier tout message publicitaire selon des normes précises. Rôle : vérification et quantification par un organisme spécialisé (Sécodip) de la bonne exécution d’un ordre de publicité.

PILOTE :
Voir Driver

Pilote (driver):
Programme de gestion des échanges avec un périphérique. Synonyme : gestionnaire de périphérique, n. m.

pirate (cracker):
Personne qui contourne ou détruit les protections d'un logiciel, d'un ordinateur ou d'un réseau informatique.

Pixel:
Plus petit élément d'une présentation visualisée auquel peuvent être affectés séparément des attributs tels que luminosité, couleur, clignotement.

PKI :
Public Key Infrastructure. Système de cryptage à deux clés asynchrones.Une clé privée pour crypter et une clé publique pour décrypter. Cette infrastructure à base de clés publiques est présentée comme une solution d'authentification pour les documents circulant via le Net.

Plan de campagne:
C'est la phase essentielle de l'élaboration d'une campagne de marketing direct qui est pourtant trop souvent négligée par les décideurs d'entreprise. Le plan d'organisation défini des différentes étapes de l'opération : Information et mobilisation de l'équipe commerciale, du S.A.V., standardiste... Recherche et sélection des prestataires Élaboration du Plan fichiers Conception-rédaction des documents et outils d'aide à la vente Impression des documents Édition, mise sous pli et routage du mailing Formation des télé-opératrices (eurs) Préparation de la base de données... Il détermine également qui va se charger de la réalisation, du suivi et du management de toutes ces opérations.

PLAN FICHIERS :
Terme employé en marketing direct. Ensemble des fichiers qui vont être utilisés pour adresser une campagne de mailing.

Plan médias:
Le plan médias défini, de préférence pour une année, et pour chaque produit ou ligne de produits, le ou les types de techniques de M.D., les supports pour les annonces-presse, qui seront utilisés pour les différentes actions de communication : création de trafic, ventes directes ou indirectes, promotion des ventes, lancement de produits, fidélisation des clients. Il défini aussi les dates de réalisation des opérations, leur fréquence, le programme des formations, le budget à provisionner...

PLM:
Product Lifecycle Management

Plug and Play:
Standard d'auto-configuration des périphériques. Ce standard nécessite un système d'exploitation, un BIOS et un périphérique compatible avec cette norme.

PLUG IN :
C'est un programme qui permet d'étendre les capacités d'un navigateur pour écouter de la musique en ligne ou visionner de la vidéo, comme RealPlayer.

PLV :
« Publicité sur le Lieu de Vente ». Ensemble des moyens publicitaires (panneaux…) destinés à attirer le consommateur sur un élément en particulier (rayon, produit…) ; afin d’en provoquer l’achat.

PMG (petits, moyens, gros consommateurs) :
Méthode d'analyse des quantités de consommation d'un produit ou groupe de produits, d'un marché, des médias. Les consommateurs sont répartis en trois tiers : 1/3 sont des petits, 1/3 sont des moyens et 1/3 sont des gros consommateurs. On l'utilise également pour quantifier l'exposition à une campagne publicitaire sur la base de la répartition des contacts délivrés par le dispositif média.

Pochette:
Enveloppe dont la patte d'ouverture se trouve sur le petit coté.

Poignée:
Voir : Manche à balai.

Point d’image :
La mesure de la nature et de l’évolution d’une image de marque se fait à l’aide d’attributs/d’items d’image spécifiques à la marque, définis en fonction des objectifs (marque et communication).

Point d'accès:
Point à partir duquel un utilisateur peut établir une connexion sur le réseau Internet. Généralement, c'est le site du fournisseur d'accès à l'Internet.

POINT MORT :
Cf. Break event point.

Point mort (Break Even Point):
(Voir Break Even Point)

Pointeur (pointer):
Donnée permettant de retrouver l'adresse d'un groupe de données.

Police (font):
Ensemble des lettres et signes constituant un assortiment de caractères, et défini par un même style de dessin.

PONDERATION :
Consiste à donner un poids à une catégorie, un individu ou un phénomène.

Pool:


POP ( Post Office Protocol):
C'est un protocole universel qui permet la manipulation et le stockage des messages électriques.

POP UP ADS :
Message publicitaire contenu dans une Pop Up Window.

POP UP WINDOW :
Fenêtre indépendante qui s’ouvre automatiquement à l’écran lorsqu'une page web est chargée et pouvant contenir différents éléments tels qu’un message publicitaire ou d’aide.

POPULATION UTILE :
(Voir Cible)

Pop-Up:
Les pop up sont de petites fenêtres s'ouvrant automatiquement lors de la navigation de l'internaute et présentant souvent une publicité sous forme de bandeau 468*60 agrémenté d'un texte. Système publicitaire très utilisé notamment par les hébergeurs gratuits

Port (numéro de):
Numéro attribué à chaque application standard utilisée sur l'Internet

Port:
Entité physique de connexion entre l'ordinateur et un périphérique.

Port parallèle :
Port généralement utilisé pour connecter une imprimante. Il permet de transférer les données sur 8 lignes parallèles en même temps.

Port série:
Port d'entrée/sortie qui transmet les données bit par bit successivement. On y connecte généralement les modems et les souris.

Portabilité:
Aptitude d'un programme à être utilisé sur des systèmes informatiques de types différents.

PORTAIL :
Site porte d’entrée sur Internet répertoriant de nombreux autres sites afin de générer un trafic maximum.

POSITION DE TRAVAIL:
désigne l'ensemble du poste de travail (mobilier et bureautique) dans le cadre d'un centre d'appels.

Post-test:
Un post-test est riche d'enseignements car il permet d'apprécier l'impact d'une campagne, de mesurer le taux de lecture de votre mailing, fax-mailing..., de mémorisation d'un message, d'une accroche, le degré d'intérêt pour une offre...

PPP (Point to Point Protocol):
C'est un protocole permettant à un ordinateur d'utiliser une ligne téléphonique et un modem pour effectuer une connexion TCP/IP.

PQN :
Presse Quotidienne Nationale

PQR :
Presse Quotidienne Régionale.

Predictive dialing:
compose plus de numéros de téléphone que de téléacteurs présents, grâce à un algorithme statistique, il s'adapte en fonction du nombre de décrochés et du temps moyen des entretiens. Utilisé dans les campagnes grand public, il est déconseillé pour du business-to-business.

PRESCRIPTEUR :
Personne qui joue un rôle actif auprès d'autres individus pour l'achat et la consommation de certains produits (un professeur vis à vis de ses élèves, un médecin vis à vis de ses patients)

Pression :
Volume de soutien publicitaire pour une marque donnée sur une période spécifique (exprimé en nombre de GRP pour 1 vague, hebdomadaires par exemple).

PRE-TEST:
enquête réalisée sur un échantillon de la cible avant de lancer une opération de marketing.

Preview dialing :
numérotation assistée pour les appels sortants. C'est l'opérateur qui décide de la composition du numéro de téléphone après avoir lu toutes les informations concernant le prospect. C'est la méthode la plus employée en B-to-B.

PREVISION D'AUDIENCE :
Utilisée uniquement en télévision, c'est un traitement statistique ayant pour objet de prévoir les audiences d'écrans publicitaires ou des émissions à venir sur la base de leurs audiences constatées sur des périodes antérieures.

Prime :
Cadeau promotionnel, offert contre un achat, ou pour accélérer la réponse à une offre de Marketing Direct.

Prime (Cadeau):
C'est l'objet qui est offert aux personnes qui commandent le produit, qui s'abonnent à un magazine, qui adhèrent à un club... La valeur de cet objet doit apparaître sur le bon de commande et il peut être commandé séparément.

PRIME AUTO-PAYANTE :
Self liquidating offer. Technique de promotion des ventes qui consiste à lier la vente de deux produits. L'un étant proposé à tarif réduit lors de l'achat de l'autre. Exemple : pour l'achat d'un four X, 10% de réduction sur la cafetière Y.

PRIME-TIME :
En télévision, c'est la partie de la grille de programme recouvrant "l'émission principale" de la soirée, et il correspond à l'heure de la plus forte écoute de la télévision. Ce terme est également utilisé en radio, mais il se situe plutôt le matin et différemment selon les stations.

PRIX PSYCHOLOGIQUE :
Prix fixé au-dessus d’un seuil minimal au-dessous duquel le produit est considéré par le consommateur comme médiocre, et au-dessous d’un seuil maximal au-dessus duquel le produit est considéré comme inaccessible.

Probabilisation :
Traitement consistant à attribuer à une population d’individus des probabilités de contact avec un support, à partir de données observées dans les enquêtes d’audience. Cette technique est souvent utilisée pour élaborer les plans médias.

Processeur vectoriel (array processor):
Processeur conçu pour appliquer le même traitement à des éléments homologues de tableaux de données.

Processeur (processor):
Organe destiné, dans un ordinateur ou une autre machine, à interpréter et à exécuter des instructions. Par analogie, ensemble de programmes permettant d'exécuter sur un ordinateur des programmes écrits dans un certain langage. Termes dérivés : biprocesseur, ordinateur ayant deux processeurs centraux ; triprocesseur, ordinateur ayant trois processeurs centraux ; multiprocesseur, ordinateur ayant plusieurs processeurs centraux.

PRODUCT MIX :
Portefeuille de produits. Ensemble des produits fabriqués par une entreprise.

Producteur:
Dans le domaine des banques de données, désigne celui qui les crée et les met à jour.

PRODUIT SUIVEUR :
voir Me Too Product

PROFIL :
cf: Structure d'audience / du lectorat

Profil type:
C'est l'ensemble de données commerciales qui permettent de définir avec précision le profil type d'un client fidèle, occasionnel...

PROFILING :
Classification des clients ou des prospects d'une entreprise selon leur profil comportemental. L'objectif est d'adapter l'offre commerciale. Le profiling se développe notamment beaucoup au sein des sites Internet.

PROGICIEL :
Logiciel professionnel centré sur les besoins de gestion d’une fonction de l’entreprise. Exemple : gestion de la paie ; fonction comptable et logistique

Programmation par objets, n. f. Anglais : object-oriented programming.:
Mode de programmation dans lequel les données et les procédures qui les manipulent sont regroupées en entités appelées objets. Voir aussi : langage à objets.

PROGRAMME :
Dans l'audiovisuel (télévision et radio), terme utilisé pour désigner une émission.

PROGRAMME D’AFFILIATION :
Programme par lequel une entreprise rémunère par voie de commissions les sites partenaires qui établissent des liens vers ses produits.

Programme de fidélisation, Marketing relationnel, One to one :
Programme de communication destiné à fidéliser des clients identifiés et qualifiés individuellement (grâce à une base de données clients).

PROGRAMMING :
Mode d'investissement d'un annonceur dans la production de programmes télévisés. Pour l'annonceur, le principe consiste à participer au financement de la production du programme, ce qui lui permet de bénéficier des revenus liés à l'exploitation de celui-ci (droits dérivés, rediffusions, ventes sur le marché international).

Progressive dialing:
contrairement au preview dialing, ici, le téléacteur ne dispose d'aucune information sur le prospect avant que l'appel ne soit lancé. La fiche de renseignement apparaît au moment du décroché.

Prospect (Acheteur potentiel):
Personne, qui, de part son profil, ces centres d'intérêts, les produits qu'elle achète... est susceptible d'acheter l'un de vos produits.

Prospection (Opération de):
C'est une action de marketing direct qui a pour objectif de conquérir des nouveaux clients. On peut dire aussi une opération de recrutement. Cela peut être une campagne de vente directe ou indirecte, de création de trafic vers les points de vente...

Protocole de communication :
Ensemble de règles que doivent suivre les équipements de communication pour échanger des informations.

PROVENANCE :
La provenance permet de connaître comment le lecteur d'un support de presse s'est procuré ce support. Elle est ventilée en quatre modalités : l'abonnement personnel ou du foyer, l'achat personnel ou du foyer, sur le lieu de travail, d'une autre façon. Les lecteurs primaires d'un support sont ceux qui y sont abonnés ou qui l'on acheté (ou bien le foyer).

Provider:
Fournisseur d'accès au réseau Internet (F.A.I). En général, ces prestataires de services proposent des abonnements pour une durée de 3, 6 ou 12 mois. Les tarifs varient de 65 à 250 francs par mois. Important ! Pour éviter d'alourdir votre facture de téléphone, demandez au Provider si il dispose d'un accès près de votre domicile ou de votre entreprise. L'heure de connexion en accès local s'élève à 15 francs, 37,50 francs en semi-local et jusqu'à 200 francs de l'heure en longues distances...

Proxy :
Equivalent aux mémoires caches des browsers, mais au niveau des fournisseurs d’accès. Ces serveurs stockent les pages des sites les plus visités par leurs abonnés, afin de réduire les temps d’accès à Internet. Le trafic des sites stockés dans les proxys ne parvient pas aux sites, qui ne peuvent donc que sous-estimer leur volume de diffusion.

PUBLICITÉ CORPORATE :
Qualifie une publicité institutionelle, c'est-à-dire une communication portant sur l'image d'une société ou d'une marque et non pas d'un produit.

PUBLICITE INTERACTIVE :
cf: Bandeau

Publipostage (Mailing):
Terme français pour désigner une opération de marketing direct qui utilise le courrier postal comme média.

PUBLIPOSTAGE ELECTRONIQUE (SAUVAGE) :
voir Spam

PURE PLAYER :
Entreprise créée ex nilo sur le web, et dont la seule vitrine est Internet. Exemple : Amazon.com. ATTENTION : ne pas confondre avec Brick and Mortar et Clic and Mortar.

PUSH :
Terme marketing repris dans le langage internet. Envoi ciblé à l'internaute d'informations sur des thèmes qu'il a lui-même prédéfinis.

Push média:
Système par lequel l'internaute est en permanence alimenté en informations répondant à ces centres d'intérêts ou à des critères qu'il a préalablement sélectionnés. L'internaute peut ainsi s'abonner à différentes chaînes thématiques.

PYRAMIDE DE MASLOW :
Principe économique établi par l'américain Abraham Maslow qui définit une hiérarchie des besoins de tout être humain, répartis par étages superposés et dessinés sous l'aspect d'une pyramide. Ainsi, de bas en haut, l'auteur définit cinq niveaux : les besoins physiologiques (faim, soif, fatigue), le besoin de sécurité, le besoin affectif (aimer, être aimé) et le besoin d'appartenance (à un milieu humain), le besoin de considération et enfin le besoin de réalisation personnelle (donner sa pleine mesure). Les applications de la pyramide de Maslow concernent aussi bien le management des commerciaux que la compréhension des motivations d'achat.

QUALIFICATION DE FICHIER:
identification de la cible et du cœur de cible d'après les réponses à un questionnaire téléphonique.

QRP (Quality Review Process):
Technique de mesure de la satisfaction du client

Qualification de fichiers:
Cette opération consiste à vérifier la véracité des informations (adresse, N° de téléphone, télécopie, activité, effectif, nom, prénom et fonction des décideurs...) contenues dans les fiches clients et prospects. Cette qualification s'effectue généralement par téléphone car les taux de remontées des questionnaires adressés par courrier ou fax, sont faibles.

QUART D'HEURE MOYEN :
Indicateur d'audience moyenne de la radio et de la télévision utilisé dans les enquêtes où l'unité de mesure du temps est le quart d'heure. En radio, on parle par exemple de quart d'heure moyen d'une station ou d'un agrégat du lundi au vendredi et de 05H00 à 24H00

questions courantes:
Voir : foire aux questions.

QUEUE :
fonction ACD consistant à stocker les appels entrants par ordre d'arrivée pour respecter cet ordre lors de leur distribution aux premiers téléacteurs disponibles.

QuickTime:
Extension multimédia du système d'exploitation d'Apple destinée à gérer la vidéo sur Macintosh et PC.

QUOTAS (Méthode des ...) :
Consiste à définir un échantillon dont la structure est identique, selon certains caractères choisis (sexe, âge, région, ...) à celle de la population étudiée

raccordement numérique asymétrique (asymetric (bit rate) digital subscriber line, A.D.S.L):
Technique de transmission numérique offrant deux canaux de données à haut débit sur une ligne téléphonique ordinaire en paire symétrique, le débit dans le sens du réseau vers l'utilisateur étant très supérieur au débit dans l'autre sens. Abréviation : R.N.A. Synonyme : liaison numérique à débit asymétrique. Dans le sens du réseau vers l'utilisateur, le débit est suffisant pour permettre la distribution de programmes de télévision ou de documents multimédias, notamment en provenance de l'internet. Il est de l'ordre de 600 à 800 kbit/s dans l'autre sens. En outre, le canal téléphonique est conservé.

Raccourci clavier (hot key):
Touche ou combinaison de touches du clavier qui peut se substituer à une séquence de commandes plus complexes.

RACK JOBBER :
Commerçant indépendant et spécialisé dans un domaine d’activité particulier (les fromages, les vins…) qui gère de façon temporelle un rayon d’une grande surface en coopération avec le chef de rayon et en utilisant le personnel de la grande surface. ATTENTION : ne pas confondre avec Concessionnaire de Rayon.

RAD (Rapid Application development) :
Environnement de développement rapide d'applications, s'appuyant sur des outils évolués et des démarches de prototypages associant les utilisateurs tout au long du projet. (voir JRP-JAD)

Real audio/Real video :
Format très répandu de compression et de décompression de données son et vidéo. Pour lire le format realaudio/video et regarder ou écouter des séquences audiovisuelles en ligne, il est nécessaire de se procurer le plug-in adéquat.

Réalité virtuelle (virtual reality):
Technique de communication homme-machine consistant à immerger à l'aide de dispositifs d'entrée/sortie particuliers, une personne dans un univers sensoriel de synthèse recalculé en temps réel (images, son, sensations tactiles...). Voir aussi : univers virtuel.

Réamorcer (to reboot):
Provoquer à nouveau l'exécution de l'amorce.

Recadrage:
Les recadrages sont les changements intervenants en cours de campagne et ayant trait soit à la création (remplacement de créations publicitaires) ou à la pression publicitaire (nombre d'affichage sur une période de temps). Ces recadrages sont possibles facilement par la généralisation de lutilisation des adservers par les supports et régies.

Réception d'appels (télémarketing) :
Campagne de télémarketing où l'annonceur diffuse un message avec une offre et un numéro de téléphone via la télévision, la presse, l'emballage produit, un mailing...Les individus intéressés, pour profiter de l'offre, appellent alors le numéro de téléphone et rentrent en contact avec un(e) télé-acteur(trice).

recherche individuelle (pull technology):
Technique utilisée sur la toile mondiale lorsque l'internaute recherche des données par une démarche active au moyen de son logiciel de navigation, qui lui présentera ensuite le résultat de cette recherche.

RECONNAISSANCE :
Indicateur de la mesure d'impact publicitaire. Ce sont les personnes qui déclarent avoir vu/entendu un message publicitaire sur présentation de celui-ci, mais caviardé. (voir Attribution)

RE-ENGINEERING :
Processus qui consiste à améliorer et à restructurer les performances d'une entreprise

RÉFÉRÉ PAIEMENT :
Permet à un créancier, grâce à une ordonnance du juge des référés, d'obtenir un titre exécutoire de paiement de la part du débiteur.

RÉFÉRENCER :
Terme de distribution.Inscrire un produit ou une marque dans la liste d'assortiment d'un magasin ou d'une centrale d'achat. Par extention, désigne sur Internet le fait d'inscrire un site sur un moteur de recherche ou un annuaire.

Référentiel (repository):
Ensemble structuré d'informations, utilisé pour l'exécution d'un logiciel, et constituant un cadre commun à plusieurs applications.

REGIE PUBLICITAIRE :
Société de services commercialisant les espaces publicitaires d’un ou plusieurs supports pour le compte d’un ou plusieurs éditeurs de presse, stations de radio, chaînes de télévision, circuits de salles de cinéma, ou autres médias

Réinitialiser (to reset):
Remettre un système informatique ou une application à l'état initial.

Réinstallation de clients ("Win Back"):


Relancer (to restart):
Remettre en marche un système informatique ou une application après retour à un état de référence.

Remise agences:
C'est une remise spécifiquement accordée par les supports et régies pour les agences mandatées par des annonceurs. Ce taux de remise est fixe et fixé juridiquement à 15%

REMISE DE REFERENCE :
C'est une remise accordée à l'annonceur dans le cadre de son achat d'espace publicitaire, si celui ci est effectué par une agence média. Elle est généralement de 15% et le plus souvent imputée en cours d'ordre sur les factures.

Renater:
C'est le Réseau National de Télécommunication pour l'Enseignement et la Recherche en France

Rendement (taux de):
C'est le pourcentage du nombre de retours en demandes d'informations (taux primaire) ou des ventes (taux de conversion). Les professionnels du marketing direct et les annonceurs comparent et utilisent souvent les taux de rendement comme arguments de négociations. Pour répondre à celles et ceux qui souhaitent connaître les rendements de certains fichiers ou techniques (mailing, fax-mailing, mailing groupé...), j'affirme qu'il n'y a de bons ou de mauvais fichiers ou des techniques de M.D. plus efficaces que d'autres... Mais une chose est certaine, il y a trop de mauvaises offres et de mauvais produits. Un mailing qui propose un produit routé sur un bon fichier va générer 3% de retours alors qu'un autre mailing adressé sur le même fichier, à quelques jours d'intervalle, avec une offre pour le même type de produit, mais d'une marque concurrente n'obtiendra que 0,5% de retours. Dans le domaine du B to B un fichier qui génère de nombreux retours primaires peut s'avérer ensuite, très moyen en taux de conversion du fait de contacts n'ayant pas le pouvoir de décision. Seuls les "illuminés et les gourous" ont la prétention d'annoncer à l'avance à leurs clients le rendement moyen pour tel ou tel type de fichier, de support, telle ou telle technique de M.D. ou d'opération... Le véritable juge de paix est le test.

REPASSE :
(voir Compensation)

Répertoire (directory):
Liste d'identificateurs, classés selon des arguments appropriés, permettant l'accès aux informations qu'ils désignent.

REPETITION MOYENNE :
Indicateur de performances d'un plan média. C'est le nombre moyen de contacts pour une personne de la cible touchée au moins une fois par le message publicitaire.Répétition moyenne = GRP / Couverture exprimée en %. Répétition moyenne = Nombre de contacts sur la cible / Nombre de personnes touchées (couverture en effectif).

REPLICATION :
Audience commune à deux moments d'un même support (par exemple : deux écrans d'une chaîne de télévision, deux numéros d'un magazine). On emploie également les termes : cumulation ou duplication interne. Lorsque l'on étudie ce phénomène entre deux supports différents, on parlera de duplication.

Réponses aux objections:
document complémentaire au guide d'entretien il permet au téléconseiller de disposer d'un arsenal de questions/réponses lui permettant de conduire un entretien téléphonique professionnel sur un mode conversationnel.

REPORTING :
Remontée des résultats d’une opération menée. Exemple : audience réalisée par une campagne publicitaire télévisée.

REPRISE EN MAINS (Taux de...) :
Nombre de fois qu'un lecteur reprendra le même numéro d'un titre au cours d'une période liée à sa périodicité, pour le lire, le parcourir ou le consulter.

Requête:
Une requête correspond à la consultation d'un fichier (une page Web). Le total des requêtes vous permet ainsi de comptabiliser le nombre de fichiers chargés. Il est donc possible de comptabiliser le nombre de visites* sur le fichier (page Web) où est placé votre bandeau publicitaire ou le logo de votre entreprise. (*) Il convient de parler de "visites" et non de "visiteurs" car une personne peut très bien visiter plusieurs fois dans la journée ou dans la semaine un service. Certains systèmes de statistiques permettent de comptabiliser le nombre de machines différentes (ordinateur client) qui se son connectées sur le serveur. Cependant, une machine peut être utilisée par plusieurs personnes.

Requête de pages :
Nombre de pages consultées sur un site donné. Indice de volume de diffusion d’un site.

Requête (request):
Expression formalisée d'une demande.

Requêteurs :
Un requêteur génère un code SQL pour interroger des bases de données.Une fois les données récupérées et préparées pour l'aide à la décision, il reste à chaque utilisateur à les analyser : les requêteurs sont là pour répondre à cette attente. Il permet à l'utilisateur d'un Data warehouse d'accéder de manière autonome aux données de l'entreprise dans un langage proche de celui de son métier.

Reroutage:
Fait de faire prendre à un appel une orientation différente de celle prévue au préalable.

Réseau (informatique):
Système d'interconnexion d'ordinateurs.

RESEAU CABLE :
Ensemble des moyens et supports physiques mis en oeuvre afin d'assurer la télédistribution sur un site câblé.

Réseau informatique (computer network):
Ensemble des moyens matériels et logiciels mis en oeuvre pour assurer les communications entre ordinateurs, stations de travail et terminaux informatiques. Abréviation : réseau., n. m.

Réseau local (local area network):
Ensemble connexe, à caractère privatif, de moyens de communication établi sur un site restreint pourvu de règles de gestion du trafic et permettant des échanges internes d'informations de toute nature, notamment sous forme de données, sons, images, etc. Le réseau local, ainsi défini en informatique, ne doit pas être confondu avec la notion de réseau local de raccordement, utilisée dans les télécommunications.

Réseau neuronal (neural network):
Ensemble de neurones formels interconnectés permettant la résolution de problèmes complexes tels que la reconnaissance des formes ou le traitement du langage naturel, grâce à l'ajustement des coefficients de pondération dans une phase d'apprentissage.

Réseautique (networking):
Ensemble des techniques destinées à concevoir et mettre en oeuvre des réseaux informatiques. Voir aussi : mise en réseau.

Réservation :
Voir option

Résolution:
Mesure le nombre de pixels affichés en largeur et hauteur que l'écran ou une image est apte à afficher.

RESPONSABLE DES ACHATS (R.D.A.) :
Définit la personne qui, dans un ménage, se déclare comme le plus souvent responsable des achats domestiques courants. Le R.D.A. peut être une femme (obligatoirement une ménagère) ou un homme.

Ressource:
Tout document, fichier, service, programme... informatique.

Restaurer (to reset ; to restore):
Remettre dans un état de référence un système informatique ou une application.

Restructuration:
C'est un traitement informatique automatisé qui consiste à remettre en forme les données des différents champs des enregistrements : - Libellés des voie (avenue au lieu de Av, boulevard au lieu Bd...) - Modification ou rajout de la civilité (Madame au lieu Mme, Mademoiselle au lieu de Mlle, Monsieur au lieu de Mr)... - Modification du Noms des personnes et raisons sociales des entreprises (Michel Lombard ou Michel LOMBARD au lieu LOMBARD MICHEL, TAVERNIER S.A. au lieu de SA TAVERNIER...) afin de leur donner un aspect visuel correct pour améliorer la qualité des mailings et des fax-mailings.

Résumé (abstract):
Rédaction abrégée reprenant l'essentiel d'un texte.

RETAILTAINMENT :
Contraction de retail et entertainment. Ces nouveaux points de ventes essaient de réintroduire une dimension humaine dans l'acte d'achat. Plus conviviaux voire interactifs, ils se transforment en laboratoires d'essai ou en lieu de rencontre et de divertissement.. Ex. : Etam avec salon de coiffure, garderie, espace de restauration diététique.

RÉTENTION :
Désigne l'ensemble des processus mis en œuvre par l'entreprise pour empêcher ses clients de partir. Cf. attrition

Retour primaire:
C'est un acheteur potentiel (particulier ou responsable d'entreprise) qui sollicite un complément d'information en retournant un coupon-réponse ou en téléphonant. L'objectif principal d'une opération de M.D. n'est pas de générer le maximum de retours primaires, mais plutôt, de convertir le plus grand nombre de prospects en clients.

REVAMPING :
Opération qui consiste à donner une seconde vie à un produit en perte de vitesse via un nouveau packaging, un repositionnement, une campagne publicitaire, etc.

REVEAL :
Nomination réservée à la partie de la manifestation où les spectateurs découvrent de visu le nouveau produit de l’entreprise.

Révision (release):
Logiciel comportant des corrections par rapport à l'état précédent.

RFC (Request For Comments):
Document qui définit un standard de communication ou une application sur l'Internet.

RFM (Récence Fréquence Montant) :
Mode d'évaluation des adresses d'un fichier basé sur le principe suivant : la probabilité de réponse d'un client d'une société de VPC à un mailing futur dépend essentiellement de la récence de son dernier achat effectué, ainsi que la fréquence et du montant des achats réalisés auprès de cette société.

RICH MEDIA :
Désigne les formats publicitaires en ligne enrichis par des techniques multimédias interactives (son, vidéo, etc.). Peut également s'appliquer aux e-mails utilisant ces mêmes techniques.

RIPE:
Réseau IP Européen.

Robotique:
Ensemble des études et des techniques de conception et de mise en oeuvre des robots effectuant des tâches déterminées en s'adaptant à leur environnement

ROI :
Return on investment. Retour sur investissement. Indicateur financier de rentabilité, intégré dans tout business plan qui se respecte. Permet de déterminer le temps nécessaire pour qu'une affaire, un client ou une société deviennent rentable.

Rotation générale ou RG:
Se dit d'une campagne tournant sur l'ensemble d'un site. Le CPM de la rotation générale est par définition moins élevé que pour les espaces plus ciblés (catégories spécifiques d'un site, mot clé, etc.)

Rough:
Maquette crayonnée ou l'édition en couleur d'un document de communication qui est réalisée avant sa conception finale dans le but de se faire une idée de son allure générale.

ROUTAGE :
Envoi groupé, vers un public ciblé, de documents publicitaires.

ROUTAGE D'APPELS:
orientation d'un appel en fonction de paramètres variés (N° composé, calendrier, objet …).

Routage par compétence:
routage s'effectuant en fonction des compétences requises pour le traitement de l'appel (langue, technicité…).

Routeur:
Prestataire de services qui réalise l'ensemble des opérations de façonnage, de mise sous pli, de tri postal, d'affranchissement, le dépôt en Poste des messages, des colis... pour le compte de ses clients. Certains routeurs sont équipés pour l'édition personnalisée des messages, en continu ou en page à page, au laser ou par jet d'encre.

Routeur :
Équipements de communication qui retransmet les données reçues vers la bonne destination.

ROUTEURS (RÉSEAU) :
Outil logiciel ou materiel pour diriger les données à travers un réseau. On parle aussi de routeur pour désigner l'interface entre deux réseaux.

RTC (Réseau Téléphonique Commuté):
Ce sont les lignes téléphonique classique (à l'opposé des Lignes Spécialisées).

RTT :
(Réduction Du Temps de travail). Synonyme de ARTT.

RULE BREAKER :
Jeune marque fondée sur la différenciation.

RULE MAKER :
Marque dominante bien établie

Rurbain :
Ce terme désigne, à l’origine, les habitants de zones rurales ou à faible densité de peuplement situées au voisinage des grandes agglomérations et y travaillant (logement rural, travail urbain). Il désigne également les individus résidant dans une commune rurale ou une agglomération de < 20 000 habitants.

RVI :
Réponse Vocale Interactive, intégration d'un système de messagerie vocale et d'une base de données informatique. Les correspondants ont alors un accès en temps réel aux informations

Saisonnalité :
Variation de l’audience des médias ou des investissements publicitaires d’un mois à l’autre.

SAMPLING :
Echantillonage. Distribution d'offres promotionnelles sous forme papier ou échantillon produit lors d'une opération de marketing direct.

SATELLITE :
Corps artificiel en orbite géostationnaire autour de la Terre permettant une diffusion analogique ou numérique de programme de télévision.(ex : Astra, Hot Bird...)

Satisfait ou remboursé:
Argument commercial de poids qui est souvent intégré dans les offres de vente à distance. Cela signifie que l'acheteur a la possibilité de retourner le produit et de se faire rembourser si celui-ci ne correspond pas à ses attentes. Depuis la Loi du 7 janvier 1988 ce droit de retour de 7 jours, à compter de la date de commande, est applicable à toutes les offres de ventes à distance. Cependant, de nombreuses entreprises de V.P.C. consentent à leurs clients une durée d'essai de 15, 30... jours.

Sauvegarde ou Backup:
Enregistrement de vos fichiers sur un support autre que votre disque dur. Par exemple, sur une disquette, une bande, un CD... La sauvegarde vous permet de récupérer vos fichiers en cas de problème.

Scanner : :
Appareil qui permet de numériser des documents.

Scénario vocaux:
Document qui permet au téléconseiller de suivre une stratégie de conduite d'entretien téléphonique correspondant aux objectifs de la campagne à réaliser. Ce document est une pièce fondamentale dans la réussite d'une campagne. Il est écrit par ACTEL sur la base des informations du Client, puis discuté et validé avec le Client et si nécessaire il est testé avec entretiens réels.

Schéma:
Voir : cadre.

SCM (Supply Chain Management):
En français : Gestion de la Chaîne Logistique Globale. Il s’agit d’outils et de fonctions décisionnelles appliquées à l’ensemble des opérations d’approvisionnement, de distribution et de stockage d’une entreprise.

SCORE PROUVE :
Indicateur de la mesure d'impact publicitaire. Souvenir d’éléments visuels ou sonores exclusifs et non exclusifs i.e. entre autres, qui pourraient convenir à la publicité d’une marque concurrente

SCORE SPECIFIQUE :
Indicateur de la mesure d'impact publicitaire. C'est le souvenir d’éléments visuels ou sonores exclusifs à la création

SCORING :
Méthode statistique consistant, par la combinaison de plusieurs paramètres, à noter chaque client dans le but de déterminer son potentiel commercial ou les risques qu’il représente

Scrutation:
Vérification répétitive et automatique de l'état d'un ou plusieurs éléments d'un système pour y détecter un changement.

SCSI (Small Computer System Interface):
Interface permettant de connecter 7 périphériques à l'ordinateur.

SDA (Sélection Directe à l'Arrivée):
Ligne téléphonique directe.

SEARCH ENGINE :
voir Moteur de recherche

SECODIP :
Institut d'études réalisant entre autre les piges quantitatives et qualitatives des investissements publicitaires français sur les 5 grands médias, des enquêtes sur la consommation média/produit des français (S.I.M.M., Consokid, ...).

Secours informatique (back-up):
Ensemble des services permettant d'assurer la surveillance et la continuité des travaux des centres informatiques afin d'en prévenir ou d'en pallier les interruptions accidentelles.

SECTORIEL :
Se dit d'un réseau d'affichage qui ne couvre qu'une zone spécifique de l'agglomération.

SEED :
Capital d'amorçage destiné au lancement d'une start-up.

Segment de marché:
C'est la classification des clients acquis ou potentiels en un groupe homogène à qui l'on pourra adresser des offres adaptées. Mais ce n'est pas suffisant. Pour optimiser le rendement de certaines opérations de M.D., pour des produits ou services spécifiques..., il faut aussi classer les clients et prospects en sous-segments voire, en niches. Par exemple : Le secteur de l'informatique est le segment, les éditeurs de logiciels est le sous-segment et les éditeurs de logiciels de gestion de bases de données, la niche. Les cadres supérieurs est un segment, les femmes feront partie d'un sous-segment et les plus de 50 ans, la niche...

SEGMENTATION :
Traitement des données ayant pour objet de découper une population en fonction de différents caractères choisis selon leur pouvoir de discrimination.

SEL :
Service en ligne. Prestation fournie par une entreprise, généralement, via son centre d'appels. Les SEL se rattachent plus ou moins directement à l'activité principale de l'entreprise : service consommateurs, hot line, etc.

Sélection aléatoire:
Le programme effectue une sélection des enregistrements (fiches clients ou prospects) selon un critère quantitatif. Par exemple, pour réaliser un pré-test pour un mailing, il est possible de demander au logiciel d'extraire de la base de données un enregistrement sur 2, 3, 5 ou 10... afin d'obtenir un nombre suffisant d'adresses.

Sélection de cible(s):
Opération qui consiste à sélectionner les personnes les plus réceptives possibles à une offre, ou bien, en vue de la réalisation d'une opération de relance, invitation à un salon... Cette opération est appelée ciblage car les destinataires de l'offre ou des messages, sont sélectionnés en fonction de l'âge, de la date du dernier mailing, de la dernière visite, du type de produit acheté, du montant et de la fréquence de leurs achats... Les personnes sélectionnées peuvent faire partie de différents segments de marché.

SELLING UP :
Il s’agit de proposer un produit supérieur et plus cher que celui auquel le prospect s’intéresse.

SELL-SIDE :
Désigne, dans le monde de l'Internet, les logiciels destinés à la vente aux clients finaux, comme les catalogues en ligne. Cf. buy-side

Semaine ou mois actifs :
S’entend d’une période d’activité publicitaire. On a recours à des standards de pression par semaine ou par mois actifs (exprimés en GRP) pour définir l’intensité instantanée, temporaire ou globale d’une campagne publicitaire.

SEMIOLOGIE :
La sémiologie - ou également sémiotique - propose une grille d'analyse des messages émis et reçus, elle ne s'arrête pas seulement aux signes verbaux, mais est une méthode d'analyse des visuels (communications), voire des objets (packagings). La sémiologie appliquée au marketing a pour objectifs d'optimiser les conditions d'émission et de réception d'un message publicitaire, en décelant et en éliminant au maximum les "bruits" qui pourraient gêner l'efficacité d'une communication.

SEMIOMETRIE :
Etude réalisée par la Sofrès. La sémiométrie recueille la charge affective, positive ou négative, suscitée par 210 mots représentatifs, sensibles, non consensuels et sémantiquement stables pour de construire un modèle psycho-culturel. Ces mots sont notés sur une échelle d'agrément en 7 modalités, allant de très désagréable (-3) à très agréable (+3). Le résultat est obtenu en calculant les mots sur-notés et sous-notés par une sous-population définie et en les comparant au reste de la population

SENIORS :
C'est le nom donné aux individus âgés de 50 ans ou plus.

SERVEUR :
Solution matérielle et logicielle servant à l’exploitation informatique de services en ligne en assurant notamment l’accès aux données.

Serveur :
Solution matérielle et logicielle servant à l'exploitation informatique de services en ligne en assurant notamment l'accès aux données

Serveur de publicité ou serveur de bannières (adserver) :
Logiciel de gestion de campagne - de la programmation des objets publicitaires jusqu'au suivi statistique en ligne -. Cette gestion s'effectue indépendamment de celle des pages éditoriales. Le serveur de publicité permet l'insertion dynamique d'objets publicitaires (actuellement le plus souvent des bannières ou bandeaux publicitaires) dans les espaces prévussur les pages éditoriales. Il offre également des possibilités de ciblage.

serveur mandataire (proxy server, proxy):
Dispositif informatique associé à un serveur et réalisant, pour des applications autorisées, des fonctions de médiation, telles que le stockage des documents les plus fréquemment demandés ou l'établissement de passerelles. Abréviation : mandataire. Voir aussi : passerelle, serveur.

SERVEUR VOCAL INTERACTIF (SVI) :
: répondeur interactif apportant des réponses à plusieurs types de demandes, sélectionnées par l'appelant via certaines touches du clavier.

Serveur Web:
C'est un serveur qui stocke, gère et fournit les pages Web aux ordinateurs clients. Un serveur peut héberger plusieurs sites Web.

Serveur (on line data service):
Organisme exploitant un système informatique permettant à un demandeur la consultation et l'utilisation directe d'une ou de plusieurs banques de données. Par extension, le système informatique lui-même.

Service Clients:
C'est le département d'une entreprise qui est chargé d'assurer la logistique et le suivi de l'activité commerciale : Réception des retours coupons-réponses papier, Téléphone (N° Vert, Azur, Noir), Bornes Interactives, Minitel, Internet... générés par les opérations de M.D. Saisie des fiches prospects, Mise à jour des fiches clients, Recherche des N° de Fax., Téléphone... Envoi des documentations, catalogues, échantillons, colis... Gestion de la base de données Marketing (codification des fiches prospects, clients..., sélection des adresses pour les mailings, mise à jours des données, édition des tableaux de bord, des statistiques, prévisions...) Traitement des commandes Études de satisfaction Traitement des réclamations...

Service universel :
Financé par l'ensemble des opérateurs du marché, il comprend : - un service téléphonique de qualité pour tous à un prix abordable, - un service de renseignements et un annuaire d'abonnés, - la desserte du territoire national en cabines téléphoniques sur le domaine public ; - la prise en considération de la situation sociale et financière de l'abonné, - l'acheminement gratuit par tous les opérateurs des numéros d'urgence. Le législateur a confié à l'opérateur historique la fourniture du service universel. Cette disposition n'exclut pas qu'un autre opérateur capable de le fournir également sur l'ensemble du territoire puisse être retenu, dans l'hypothèse où il se porterait candidat.

Session:
Cela correspond à la connexion d'un ordinateur sur un site Web.

Session utilisateur :
Intervalle de temps ininterrompu entre l'instant où l'utilisateur commence et met fin à une consultation en ligne avec son navigateur. A une unique session peuvent correspondre plusieurs visites sur des sites différents.

SET :
Secure Electronic Transaction. Protocole de sécurisation des paiements électroniques (cf.SSL) qui dispose d'un service d'authentification des parties.

Seuil de rentabilité (Break Even Point):
C'est le montant du C.A. ou du nombre de ventes à réaliser pour amortir le coût d'une opération de marketing direct. Pour le calculer, il vous suffit d'additionner le montant de la marge brute sur les ventes réalisées, et ensuite, de soustraire le coût des différentes phases de l'opération (création et impression des messages, location de fichier, mise sous pli et routage, gestion des retours, envois des relances par courrier, taxes téléphoniques, visites sur le terrain...). Par exemple, si la marge moyenne par commande est de 500 francs, il faudra en réaliser 300 pour atteindre le seuil de rentabilité (point mort) d'un mailing qui a coûté 150 000 francs.

SFA (Sales Force Automation):
Terme anglais pour Automatisation de la force de vente. Il s’agit d’optimiser l’efficacité des forces de vente en automatisant les flux d’information au moyen de progiciels appropriés.

SGBD:
Système de Gestion de Base de Données. Logiciels gérant les bases de données. AARON AALBORG utilise des SGBD complètement ouverts ce qui facilite les échanges avec les bases de données des différents clients.

SGBD/R (Système de Gestion de Base de Données Relationnelle) : :
Logiciel qui, après programmation, permet de structurer, de classer, d'organiser, de trier... les données qui ont des similitudes (profil des clients, prospects, historiques, comportements, origines des contacts commerciaux, types de produits, d'articles achetés, codifications des opérations de marketing direct...). Les plus connus sont : 4ème Dimension, Access, Approach, Oracle, Paradox, Sybase, Visual Basic, Visual dBase...

SGC (Système de Gestion des Contacts):
Ce type de logiciel, appelé également P.I.S. (Personnal Information System) permet de mémoriser un fichier commercial et de gérer le planning des actions (envois des courriers, gestion des appels de relance, dates et heures de rendez-vous...). Il permet aussi de gérer les fiches clients et prospects de l'entreprise. Cependant, ces logiciels sont assez limités au niveau du nombre de zones de paramétrage pour permettre de stoker et exploiter les données .

Shareware:
C'est un logiciel qui est diffusé librement à l'essai. Mais pour l'utiliser définitivement, il faut s'acquitter auprès de l'auteur d'un droit d'utilisation.

Shockwave:
Ce logiciel, développé par la société Macromedia, permet de réaliser des animations multimédias consultables sur le Web. Cependant, pour voir ces animations il est nécessaire de télecharger gratuitement un utilitaire (Plub-in) sur le site Web de Macromedia http://www.macromedia.com

SHOPBOT :
Moteur de comparaison des prix.

SHOP-IN-SHOP :
Littéralement, magasin dans le magasin. Le shop-in-shop peut s'assimiler au système des corners dans le sens où il représente un espace d'un magasin réservé à une marque. Seules différences, dans le cadre du shop-in-shop, le personnel est salarié par la marque représentée et non par le magasin, propriétaire de la surface, et la marque dispose souvent d'un mobilier spécifique.

SIAD :
Un Système Interactif d'Aide à la Décision est un environnement permettant de stocker et de structurer l'information décisionnelle. C'est un outil d'analyse des données. Il permet, en plus des fonctionnalités d'un EIS, de poser des questions qui n'auraient pas été prévues initialement.

Sifter :
C'est une opération de M.D. qui propose aux destinataires des messages de recevoir, gratuitement, et sans obligation d'achat, un produit, un magazine... en rapport avec leur profil, leur profession, centre d'intérêt... Ce type de campagne a pour objectif d'attirer le plus grand possible d'acheteurs ou abonnés potentiels. La deuxième phase consiste à mettre en place une série d'actions avec une offre attractive afin de convertir le maximum de prospects en clients. C'est aussi une méthode particulièrement efficace pour constituer et enrichir une base de données marketing.

SIG (Système d'Information Géographique) : :
Ce type de logiciel, appelé également G.I.S. (Geographical Information System) par les Anglo-saxons, indique, à l'aide de cartes géographiques, de plans de villes, de quartiers, de rues..., avec une grande précision les taux de pénétration par région, ville, quartier, rue... pour un produit, une agence commerciale... Ces logiciels de Géomarketing peuvent être alimentés de donnés extérieurs afin de connaître également le nombre d'acheteurs potentiels pour un produit existant ou nouveau, pour l'étude d'implantation d'une agence...

signet (bookmark):
Moyen d'accéder rapidement à une adresse universelle préalablement stockée en mémoire par l'utilisateur. Voir aussi : adresse universelle.

SIM :
Système d'information marketing qui se compose de différentes bases de données (de marché, comportementales, etc.). L'objectif est de faire communiquer ces dernières entre elles et de fournir une information agrégée et homogène.

SIMC (Système d'Information Marketing et Commerciale):
Comme son nom l'indique, ce programme informatique permet d'assurer la gestion de l'ensemble des activités, des opérations marketing et commerciales d'une entreprise : mémorisation des informations des dossiers clients et prospects, des données marketing, gestion d'agenda (actions réalisées, actions à prévoir, actions en retard...), gestion des offres, historisation des affaires, production de tableaux de bord...

SIMM :
Système d'Information Média Marché. C'est une enquête par questionnaire auto-administré, réalisée par Sécodip, sur la consommation des produits, des services et la fréquentation des médias. Elle permet donc de connaître et de croiser l'ensemble ces éléments pour un seul et même individu. C'est actuellement l'une des enquêtes les plus utilisées lors de la réflexion stratégique média

SIMM (Single In-line Memory Module):
Type de barrettes de mémoire vive dotées de 32 bits.

Site centric:
étude de l'audience par les données récupérées sur le site. Il s'agit des logs enregistrés par le serveur du site ou des études qualitatives remplies par les visiteurs (Novatris, Médiangles)

site sur la toile (website, web site):


Site or user centric:
Techniques de mesure d'audience :

Site ou site web :
Sur le plan technique : Ensemble d’adresses servant à la localisation de fichiers (ou URL = Unique Uniform Resource Locator), rassemblées sous un même nom de domaine. Sur le plan marketing :Ensemble d’URL pour lequel l’éditeur exerce sa responsabilité sur le contenu.

Slot 1 et Slot 2:
Support sur lequel s'insèrent les processeurs Pentium II d'Intel.

Smiley:
Ce sont des caractères et signes réalisés avec le clavier d'un ordinateur pour exprimer des émotions, des sentiments et l'humeur de l'auteur d'un message. :-) => satisfait :-)) => très satisfait :-c => pas satisfait :-/ => sceptique ;-) => clin d'oeil %-) => fatigué :-( => mécontent :-( => triste :'-( => pleurer :'-) => pleurer de rire :-0 => crier etc...

SMS :
Short message services. Technologie qui permet d'envoyer ou de recevoir des messages courts sur son téléphone portable. On parle aussi de texto.

SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) :
Protocole qui gère les échanges de messages entre les bureaux de poste électroniques (SMTP servers).

SOCIO-STYLES :
(voir C.C.A.)

Socket 7:
Support sur lequel s'insèrent les processeurs Pentium d'Intel.

SOFT SELLING :
Technique de vente «douce» consistant, pour le vendeur, à ne pas donner l’impression au consommateur d’être forcé à acheter.

Sound Blaster:
Modèle de cartes son pour micro-ordinateur. Ces cartes se sont imposées comme un standard. Donc de nombreuses marques utilisent la compatibilité Sounblaster.

Souris (mouse):
Dispositif de commande tenu à la main, connecté à un ordinateur, et dont le déplacement sur une surface entraîne le déplacement d'un repère sur l'écran.

SOUVENIR PUBLICITAIRE :
Indicateur de la mesure d'impact publicitaire. Réponse à la question : "vous souvenez-vous avoir vu récemment une publicité pour telle ou telle catégorie de produits" ?. On distingue deux niveaux de souvenir publicitaire :- Souvenir publicitaire spontané : si oui, de quelle(s) marque(s) s’agissait-il ?- Souvenir publicitaire assisté : on injecte le nom de la marque ou du produit dans la question du souvenir.Cependant, attention de ne pas confondre cet indicateur avec la notoriété, la reconnaissance et l'attribution

SOV (share of voice) / SOM (share of market) :
Part de voix ou part de pression publicitaire réalisée par un annonceur

SPAM :
encore appelé bulk e-mail, junk e-mail, ou UBE (Unsolicited Bulk or Broadcast Email) : publipostage électronique massif sur des internautes n'ayant pas préalablement demandé d'informations.

SPAMMING :
voir Spam.

SPECTATEUR :
Est considéré comme spectateur, tout individu déclarant avoir fréquenté au moins une fois une salle de cinéma au cours d'une période donnée.

SPIN OFF :
Qualifie une filiale d'une entreprise qui par la suite est devenue complètement autonome, sans lien juridique ou fiscal avec l'entreprise-mère du début

Split-Run:
Technique qui permet de tester une offre, un prix de vente... par annonce-presse, mailing, mailing groupé, fax-mailing. Un test en split-run consiste à concevoir et à imprimer deux cartes, annonces ou messages différents qui seront insérés en alternance dans le support presse, les paquets de mailing groupé. Pour les mailings et les fax-mailings le fichier sera séparé en deux parties égales.

Sponsoring TV (parrainage) :
Toute opération télévisée avec présence d’un annonceur hors écran publicitaire classique. Le sponsoring est régi par des règles strictes qui diffèrent de celles de la publicité classique.

Spoule (spool):
Mode d'exploitation d'un ordinateur en multiprogrammation selon lequel les opérations d'entrée et de sortie sont automatiquement dissociées des traitements intermédiaires, les données correspondantes étant placées dans des mémoires tampons.

SRM :
Supplier relationship management. Gestion de la relation fournisseurs

SSII :
Société de services et d'ingénieries informatiques. Désigne en général toutes les sociétés informatiques qui travaillent dans le "hardware" (matériel, mise en place de réseau, intégration de progiciel, etc.) et non dans le "software" (éditeur de logiciel).

SSL (secure Sockets Layers):
« Secure sockets Layer »: Protocole de sécurité assurant l’authenticité et la confidentialité d’une transaction entre un internaute et un serveur. Par exemple : quand SSL est activé une clé non brisée apparaît en bas à gauche de la fenêtre de Netscape Navigator.

SSO :
Single Sign On. Signature unique utilisée pour simplifier la gestion de systèmes de sécurité sur Internet.

STAFFING:
évaluation du nombre d'agents nécessaires au traitement d'un flux d'appels prévu à un niveau de qualité de service donné.

Standards de l'IAB :
Avant que ne se standardise la norme IAB, l'annonceur devait faire développé autant de bandeaux qu'il n'y avait de sites. L'IAB a normalisé très tôt 8 standards de bandeaux et de boutons marchands qui a eu pour effet de réduire les frais de créations graphiques inutiles : 468*60, le format le plus utilisé, 392*72, 234*60, 120*240, 120*90, 120*60, 125*125, 88*31, 9 formats verticaux standards, définis par l'IAB, s'ajoutent depuis 2001 à cette liste

START DOWN :
Start up qui a échoué et qui ferme ses portes.

Statistiques:
Ensemble de données marketing extraites d'une base qui après avoir été rassemblées, croisées, structurées... indiquent les taux de rendement des différentes actions de M.D., le nombre de commandes, le volume des ventes de chaque offre, par région, vendeur, agence commerciale, produit... Une bonne analyse de ces données permet d'optimiser les performances des opérations marketing et commerciales.

Stop Publicité:
(voir Liste Robinson)

Stratégie média :
En fonction des objectifs marketing, définir les moyens à mettre en œuvre :cible, budget, média, tactique (période, articulation des vagues,…)

STRATÉGIE ONE TO ONE :
Stratégie consistant à considérer chaque prospect ou client comme unique afin de pouvoir mener des actions de promotion ou de communication personnalisées et donc adaptées à son profil.

STRATÉGIE PULL :
Stratégie basée sur la demande, selon laquelle la publicité suscite le désir chez le client qui réclame le produit au distributeur, lequel est alors amené à le référencer. ATTENTION : ne pas confondre avec Stratégie Push.

STRATÉGIE PUSH :
Stratégie consistant à agir par le biais de l’offre, en « poussant » un produit dans le réseau de distribution jusqu’au consommateur final, grâce à la force de vente. ATTENTION : ne pas confondre avec Stratégie Pull.

Stream :
Flux d'image et de son.

STREAMING :
Procédé technique de transmission de données qui permet la lecture de vidéos et/ou de sons en continu et en temps réel.

STREET MARKETING :
Marketing de rue ou de proximité. Il s'agit d'établir un contact direct avec le consommateur dans la rue. Lors de l'ouverture d'un nouveau magasin, une marque peut choisir de créer des animations dans la rue afin de susciter l'intérêt du consommateur.

STRUCTURE D'AUDIENCE :
C'est la composition de l'audience d'un média ou d'un support, le plus fréquemment selon des critères socio-démographiques ou socio-economiques (sexe, âge, C.S.P., habitat, ...).

SUPERVISEUR : :
encadrant direct des téléacteurs, manager opérationnel chargé de les écouter, les contrôler et les former.

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT :
Gestion de l'ensemble de la chaîne des fournisseurs. Employé surtout dans le secteur industriel. Implique une gestion optimale de la logistique, de l'approvisionnement en biens afin d'éviter les stocks excessifs et de permettre de gérer la distribution des produits en flux tendus.

SUPPORT :
Au sein d'un média, tout ce qui est susceptible de véhiculer un message publicitaire. En radio et en télévision : la chaîne/station et/ou l'écran, en presse : le magazine ou le quotidien, en affichage : le panneau ou le réseau de panneaux, en cinéma : la salle ou le réseau de salles.

Surbrillance (brightening):
Marquage par une luminosité plus grande.

Survol (browsing):
Exploration rapide sur visu, sans possibilité de modification, du contenu d'une mémoire.

SVI (Serveur Vocal Interactif):
Outil vocal utilisé par les centres d’appels afin de se désengorger. Il permet d’identifier les appelants et de les orienter vers des services automatiques ou des agents compétents.

Sweepstake :
Mécanisme promotionnel suivant : tirage/loterie, où les lots sont pré-attribués (via un code attribué à chaque envoi de mailing ou chaque produit). La personne destinataire peut ainsi immédiatement savoir si elle a gagné ou non

SWITCHING COST :
Coût de sortie. Cette notion traduit le processus économique par lequel un client peut changer de fournisseur. Le coût de sortie dépend du mécanisme de vérouillage par lequel l'entreprise assure son exclusivité vis à vis du client.

SYNDICATION :
Echange automatisé de contenus entre plusieurs sites. S'utilise essentiellement pour des échanges de contenus éditoriaux.

Synergiciel:
Voir : logiciel de groupe.

système d'adressage par domaines (domain name system, D.N.S):
Système de bases de données et de serveurs assurant la correspondance entre les noms de domaine ou de site utilisés par les internautes et les adresses numériques utilisables par les ordinateurs. Abréviation : adressage par domaines. Synonyme : annuaire des domaines. Ce système permet aux internautes d'utiliser, dans la rédaction des adresses, des noms faciles à retenir au lieu de la suite de chiffres du protocole I.P. Voir aussi : adresse universelle, domaine, internaute.

Système de gestion de base de données (Data Base Management System, D.B.M.S):
Pour une base de données, logiciel permettant d'introduire les données, de les mettre à jour et d'y accéder. Abréviation : S.G.B.D., n. m.

Système d'exploitation:
C'est l'ensemble des programmes qui pilotent l'ordinateur et les logiciels (Mac OS, MS-DOS, OS/2, Windows 95, UNIX...)

Système d'exploitation (operating system):
Logiciel gérant un ordinateur, indépendant des programmes d'application mais indispensable à leur mise en oeuvre.

Système exclusif constructeur:
Voir : système exclusif.

Système exclusif (proprietary system):
Système d'exploitation ou architecture conçu pour un matériel ou un ensemble de matériels d'un constructeur donné.

Système expert (expert system):
Ensemble de logiciels exploitant dans un domaine particulier des connaissances explicites et organisées, pouvant se substituer à un expert humain.

Tableur (spreadsheet):
Logiciel de création et de manipulation interactives de tableaux numériques.

Tags ou Balises HTML:
Codes spécifiques utilisés pour mettre en forme les pages HTML.

TAO (Télémarketing Assisté par Ordinateur):
fusion du téléphone et de l'informatique.

TARIF :
Coût unitaire de l'insertion publicitaire dans un support. Il est publié dans les conditions générales de vente et peut s'exprimer en brut (calculé avant tous abattements, dégressifs et remises) ou en net (déduction faites de tous abattements, dégressifs, remises accordés à l'annonceur sur le brut).

Tarif de support :
Plaquette imprimée regroupant l’ensemble des surfaces publicitaires offertes à la vente par un support avec leur tarif ainsi que les conditions générales de vente, notamment les dégressifs tarifaires.

TAUX CUMULE :
(voir Audience cumulée)

Taux de clic :
Nombre de clics / nombre d'expositions. Calculé pour chaque site support et pour l’ensemble d’une campagne, il reflète l’efficacité globale de celle-ci : création

TAUX DE CONVERSION :
Ratio donnant le pourcentage de visiteurs ayant réalisé un achat lors de leur visite sur un site Internet. Le Taux de Conversion se calcule de la façon suivante : (Nombre d’acheteurs / Nombre de visiteurs)*100.

Taux de conversion:
C'est le pourcentage des ventes réalisées à la suite des envois de documentations, des échantillons..., adressés aux couponneurs d'une opération de M.D. de vente en deux temps, ou à la suite de relances par phoning, de visites terrain... On obtient le taux de conversion en divisant le nombre des commandes par le nombre de retours primaires.

TAUX DE MARQUE :
Pourcentage réservé au revendeur sur la vente d'un produit. Concrètement, il s'agit de la différence entre le prix d'achat et le prix de vente.

TAUX DE NOURRITURE :
Part du budget consacré à la marque considérée, dans une catégorie de produit déterminée. Le taux de nourriture est donc un indicateur de fidélité à la marque.

TAUX DE PÉNÉTRATION :
Taux d’ Essai : Nombre d’acheteurs (NA) qui ont essayé le produit.

Taux de remontées/rendement :
Pour une opération de promotion ou de Marketing Direct donnée, c'est le ratio : nombre de remontées générées/nombre total d'offres émises.

Taux de renouvellement:
C'est le pourcentage d'abonnés à un journal, d'adhérents à un club, qui renouvellent leur abonnement ou leur cotisation. Cet indicateur est aussi très important pour certains produits de consommation courante.

TAUX DE TRANSFORMATION :
Expression qui s'est développée dans le cadre du commerce électronique. Qualifie le nombre de visites transformées en contacts utiles ou qui se traduisent par une vente.

Taux de transformation (taux de conversion)/Transformation :
Ces indicateurs enrichissent l'indicateur taux de remontées. Ils ont vocation à refléter la capacité d'opération de promotion/Marketing Direct à générer du chiffre d'affaires. Pour les actions de promotion / marketing direct en 2 temps. Exemple : 1er temps, demande de catalogue - 2e temps, achat d'articles. Le taux de transformation est le ratio : nombre de personnes ayant répondu sur le nombre de personnes contactées. La transformation est le montant du chiffre d'affaires (ou de marge) dégagé par une opération, éventuellement divisé par le nombre de personnes ayant répondu. Afin de calculer la rentabilité d'une opération, cet indicateur (ou la marge correspondante) est comparé au coût de l'opération

TAUX MOYEN :
(voir Audience moyenne

TAXATION:
Fonction en additif du PABX permettant d'éditer la liste des appels émis, leur durée et leur prix, ainsi que le numéro du poste émetteur de l'appel.

TCP/IP (Transmission Control Protocol / Internet Protocol :
Norme de communication entre systèmes hétérogènes, utilisée en particulier pour la communication sur le réseau Internet. TCP/IP fixe la façon dont le micro d'un utilisateur accède aux données sur le réseau.

TEASER :
Support revêtant différents atours (cartes postales, cassettes vidéo…) envoyé aux participants d’une opération de motivation ou d’une convention afin de susciter leur curiosité et de générer une véritable adhésion à l’opération.

TEASING :
Anglicisme désignant le fait de taquiner. Technique visant à attiser la curiosité de l'internaute par un message plus ou moins mystérieux. La plupart du temps, ni la marque ni le produit ne sont explicitement nommés.

Tel écran - tel écrit (wysiwyg):
(Se dit de la) Représentation sur un écran d'ordinateur d'un document dans la forme même où il est destiné à être imprimé. Abréviation : tel-tel, n. m. ou adj. L'explicitation de l'anglais wysiwyg est : what you see is what you get.

TELEACTEUR:
ou téléopérateur. Personne formée pour travailler dans un centre d'appels, en émission ou en réception d'appels. Selon sa fonction, peut aussi être appelé télévendeur, téléconseiller …

TELEAUDITEUR:
personne émettant des appels "mystères" dans le cadre d'un contrôle qualité.

Téléinformatique:
Exploitation automatisée de systèmes informatiques utilisant des réseaux de télécommunications.

Télémaintenance (remote maintenance):
Maintenance d'une unité fonctionnelle, assurée par télécommunication directe entre cette unité et un centre spécialisé.

Télémarketing :
Ensemble des techniques de Marketing Direct impliquant l'utilisation, au sens large, du téléphone dans la stratégie de communication avec les prospects ou clients : émission d'appels, réception d'appels, études de marché,…

Télématique:
Ensemble des services de nature ou d'origine informatiques pouvant être fournis à travers un réseau de télécommunications.

TÉLÉSCRIPTEUR :
voir Ticker.

TELESPECTATEUR :
Est considéré comme téléspectateur, tout individu déclarant être présent dans la pièce où le téléviseur est allumé.

Télétraitement par lots (remote batch teleprocessing):
Télétraitement qui comporte un groupement par lots des programmes à exécuter ou des données à traiter.

Télétraitement (teleprocessing):
Mode de traitement selon lequel les données sont émises ou reçues par des terminaux éloignés de l'ordinateur.

TELEVENTE:
vente par téléphone

TELEVISION A PEAGE :
Chaîne de télévision dont la réception est assujettie à l'acquittement d'un abonnement forfaitaire ou à un paiement en fonction d'une consommation réelle. Les chaînes à péage sont exclusivement présentent sur le câble ou le satellite.

Telnet:
Application utilisés sur l'Internet pour se connecter à distance sur un ordinateur.

Tel-tel:
Voir : tel écran - tel écrit.

TÉMOIN DE CONNEXION :
Appliquette envoyée par un serveur de la toile mondiale à un utilisateur, parfois à l'insu de celui-ci, au cours d'une connexion, afin de caractériser cet utilisateur. Par extension, information que l'appliquette peut enregistrer sur le disque de l'utilisateur et à laquelle le serveur peut accéder ultérieurement. Dans cette acception, on dit aussi « mouchard » (n.m.). Voir aussi : appliquette, toile d'araignée mondiale.

Temps réel (real time):
Mode de traitement qui permet l'admission des données à un instant quelconque et l'obtention immédiate des résultats.

Terminal:
Appareil permettant l'accès à distance à un système informatique.

TERRAIN :
Lors d'une enquête, d'un sondage, c'est l'ensemble des opérations organisant le travail des enquêteurs (hors l'analyse) : descriptif des personnes à interroger, instruction pour le choix des interviewés, quota, passation du questionnaire, etc.

Test :
Pratique largement répandue en Marketing Direct, qui consiste à tester, sur un nombre d'adresses statistiquement fiable, un fichier avant d'en généraliser l'utilisation. Cette pratique s'étend naturellement à d'autres supports que les mailings et les fichiers : imprimés sans adresse,...

Test de performance (benchmark):
Évaluation des performances d'un système par simulation des conditions réelles d'utilisation, à l'aide de programmes-échantillons.

Tête d’écran ou fin d’écran publicitaire :
Premier ou dernier spot diffusé dans un écran. Si ce positionnement est imposé, le tarif du spot supporte une majoration de tarif de l’ordre de 15% (M6 : 20%).

Texte intégral (full text):
Qualifie une banque de données dans laquelle sont enregistrés des documents complets et non des résumés ou des descripteurs.

THEMATIQUE (chaînes...) :
Chaîne de télévision émettant des programmes centrés sur un genre précis ou ayant pour cible une population spécifique (chaînes de sport, de fictions ou pour les enfants...).

TIC :
Technologies de l'Information et de la Communication. Cf.NTIC

TICKER :
Téléscripteur :Petit bandeau dans lequel défilent des messages d’information.

Tirage (hard copy):
Document graphique résultant du transfert sur un support permanent d'une image présentée sur une visu. Synonyme : facsim, n. m.

TMA:
Tierce Maintenance Applicative

toile mondiale, toile(World Wide Web):
Dans l'internet, système, réparti géographiquement et structurellement, de publication et de consultation de documents faisant appel aux techniques de l'hypertexte. Abréviation : T.A.M. Voir aussi : hypertexte, internet.

Token:
Élément autocollant ou prédécoupé d'un document de mailing que les destinataires doivent replacer sur le coupon réponse ou le bon de commande.

Tolérance aux pannes (fault tolerance):
Aptitude d'un système informatique à demeurer fonctionnel malgré certaines pannes de ses constituants.

TOP OF MIND :
Indicateur de présence à l'esprit pour une marque. Il comptabilise le nombre de premières citations pour une marque lors de la mesure de la notoriété spontanée, c'est donc la notoriété de premier rang.

Topage:
C'est une procédure informatique qui est utilisée pour réaliser des tests de fichiers ou pour permettre d'utiliser à nouveau quelques jours après les mêmes enregistrements pour effectuer une action de relance par mailing, fax-mailing ou télémarketing. Cela consiste à marquer les enregistrements qui ont été sélectionnés pour effectuer le test afin de les isoler lors de l'extraction de tous les enregistrements de la sélection si il a été concluant. Le Topage permet aussi d'extraire le même fichier pour lancer l'action de relance. Dans le cas d'une réutilisation de la même sélection d'enregistrements pour réaliser une opération de relance. Au préalable, il convient de toper les destinataires des messages qui ont couponné afin d'éviter de les relancer par courrier, fax ou téléphone.

TPE :
Très Petites Entreprises. En général, ce terme est utilisé pour les entreprises de moins de 10 salariés.

TRACKING :
Action consistant à suivre le parcours d’un internaute sur un site web ainsi que le temps passé sur chaque page visitée. Pour cela on utilise généralement le cookie.

Tracking : :
étude d'impact d'une opération de marketing direct.

TRADE LOADER :
Dans le cadre de promotion des ventes, désigne un cadeau fait à un distributeur.

TRADE MARKETING :
Partenariat marketing entre deux entreprises, souvent entre un fournisseur et un distributeur.

TRADE-OFF :
Traitement informatique qui permet de déterminer, entre les différents critères de décision ou d'achat, le compromis qu'effectue l'individu.

Traffic:
Désigne le nombre de visiteurs, de hits sur un site ou une page.

Train de coupons :
Support multi-coupons, dont les avantages sont de partager les coûts entre les marques participantes d'une part, et de proposer ainsi aux individus ciblés un montant total potentiel de réductions élevé et attractif. Pratiqué surtout par les marques de grande consommation

Traitement automatique des données (automatic data processing (A.D.P.)):
Ensemble des opérations réalisées par des moyens automatiques, relatif à la collecte, l'enregistrement, l'élaboration, la modification, la conservation, la destruction, l'édition de données et, d'une façon générale, leur exploitation.

Traitement de texte (word processing, text processing):
Ensemble des opérations de création, manipulation et impression de texte effectuées à l'aide de moyens électroniques.

Traitement par lots (batch processing):
Mode de traitement des données suivant lequel les programmes à exécuter ou les données à traiter sont groupés en lots.

Tranches horaires :
Partage du temps de la journée. En télévision, la journée est partagée en trois parties appelées day time, prime time, night time (voir ces mots). En radio, le temps est partagé en demi-heure et/ou en heure ; les messages sont situés dans la tranche. L’heure réelle de passage est identifiée à posteriori sur le document appelé « justificatif » (voir ce mot). (cf. day parts en lexique audiovisuel)

TRANSFERT D'AUDIENCE :
Analyse des comportements d'audience entre deux moments successifs. On peut étudier ainsi les débuts et les fins d'écoute, les effets d'anticipation ou d'entraînement. On parle également de flux d'audience.

Transformation:
Le nombre de transformations correspond au nombre d'internautes ayant rempli l'objectif de marketing direct assigné par l'annonceur. Cette transformation est à la base d'un mode de facturation se développant actuellement sur Internet : après le CPM (achat au volume d'affichages), après le CPC (achat au volume d'audience draguée sur le site de l'annonceur), la rémunération à la transformation (achat au volume de transaction)

TRANSPAC:
Réseau public français qui utilise le protocole de communication X25.

Transporteur:
Organisme gérant un réseau de télécommunications par lequel des utilisateurs accèdent aux centres serveurs.

TRIMESTRIEL :
Titre de presse paraissant tous les 3 mois.

TTM :
Time to market. Délai prévu entre la conception d'un produit et sa mise sur le marché effective.

TTS:
Text-To-Speech, lecture d'un texte en synthèse vocale

Tutoriel (tutorial):
Initiation guidée à l'utilisation d'un ensemble de notions ou d'une technique.

TVHD :
Télévision à Haute Définition. C'est une technique permettant d'améliorer la qualité de l'image, proche de celle du cinéma, grâce à des écrans contenant de 1.000 à 2.000 lignes. Actuellement, un téléviseur classique est équipé d'un écran à 625 lignes.

Twain:
Interface logicielle qui définit un ensemble de spécifications applicables aux scanners et aux logiciels de numérisation.

TYPOLOGIE :
Traitement des données ayant pour objet de regrouper des individus, des phénomènes en différents types définis par la plus grande proximité possible en fonction d'un ensemble de variables. (voir CARISMA 98)

UDA (Union Des Annonceurs):
Organisation représentative des annonceurs. Elle a suscité entre autres, une normalisation des caractéristiques socio-démographiques qui sont couramment utilisées dans les enquêtes, notamment les tranches d'âge, les modalités d'habitat, le découpage régional

UCE (Unsollicited Commercial e- mail):
voir Spam

UFMD (Union Française du Marketing Direct) : :
Fédération professionnelle qui regroupe l'ensemble des acteurs économique de ce secteur (annonceurs, agences conseils, prestataires de services, producteurs de fichiers, opérateurs, éditeurs...). Le rôle de l'UFMD est de représenter l'ensemble de la profession concernant les sujets important (image, déontologie, législation...) et favoriser la concertation et les échanges entre les différents acteurs du marché.

Ultra DMA : :
Protocole de transfert de données entre le disque dur et le processeur du PC.

UMTS (Universal Mobile Telecommunications Systems) : :
Norme destinée à remplacer le GPRS pour les réseaux de téléphonie mobile. On parle aussi de téléphonie de troisième génération.

UNITE URBAINE :
Zone géographique fondée sur le critère de continuité de l'habitat. Une unité urbaine peut être constituée de deux ou plusieurs communes, c'est-à-dire d'une ville-centre et de sa banlieue (agglomération), ou d'une seule commune dont la plus grosse agglomération compte plus de 2.000 habitants (dite ville isolée).

UNIVERS :
Ensemble des unités d'observation, individus ou produits, duquel est tiré l'échantillon d'une enquête.Lorsque ces unités sont des personnes, on parle plutôt de population.Dans Audicabsat, on distingue quatre univers: l'ensemble des abonnés au câble ou au satellite, les abonnés à TPS, les abonnés à CanalSatellite et la population des abonnés au câble.

Univers virtuel, n. m. (projet d'arrêté):
Univers construit par des moyens informatiques, interactifs, autodocumentés, et permettant à chaque participant de s'y trouver représenté par un symbole.

UNIX : :
Système d'exploitation multitâches et multi-utilisateurs développé par AT&T.

URL (Uniform Resource Locator) :
Il s‘agit de l’adresse universelle d’une page d’accueil d’un site web. Cette adresse comprend trois parties : un préfixe permettant l’accès au site http://www., le nom du site, un suffixe variable selon la catégorie du site recherché : fr pour le domaine français ; com pour le domaine commercial…

USB (Universal Serial Bus) : :
Bus série capable de connecter jusqu'à 127 périphériques. Destinée à simplifier et remplacer la diversité des connecteurs nécessaires pour les périphériques courants comme le clavier, la souris, le modem et l'imprimante

Usenet (Unix User Network) : :
Un autre terme pour Forums. Mais tous ne sont pas des forums de discussion; certains servent principalement à fournir de l'information, tandis que d'autres servent surtout à la diffusion de fichiers binaires.

User centric : étude tirée de l'analyse des pages visitées par les internautes. Par un système de panel, des "boîtes noires" sont placées sur des ordinateurs enregistrant la navigation des utilisateurs (Netvalue) :


VACANCIER :
Selon l'INSEE : est considéré comme vacancier, tout individu hors de son domicile habituel pour une durée d'au moins quatre jours consécutifs et pour des motifs autres que professionnels, voyages d'études ou séjours de santé..

VAD (Vente à distance):
S'apparente à la vente par correspondance.

VAR (Value-Added Reseller):
Littéralement, revendeur à valeur ajoutée. Essentiellement utilisé dans le secteur de l'informatique, désigne les sociétés qui assurent la commercialisation d'un produit en l'intégrant dans leur offre globale. Exemple : un éditeur de logiciels de sécurisation des modes de paiement sur Internet va utiliser un réseau de distribution VAR qui propose lui-même une offre globale en terme de commerce électronique. Par extention, VAR désigne tout revendeur ajoutant des services à la revente d'un produit, par opposition à un revendeur pur -familièrement appelé "pousse-cartons"- qui ne se charge que de la logistique

VC (Venture Capitalist - utilisé essentiellement dans le secteur de l'Internet). Capital-risqueur.:
Personne physique ou morale qui investit dans le capital d'une société

Vectoriel:
Dessin définie par des vecteurs (fonction mathématique).

VEILLE (Audience, lecture de la...) :
C'est l'audience portant l'écoute de la journée précédant l'interview pour la radio et la télévision, pour les quotidiens ont tient compte de celle de la veille ou de l'avant-veille en fonction du jour d'interview et de la parution ou non du titre.

VENTE CAF (Vente Coût Assurance Fret):
Vente dont le prix se compose du coût de la marchandise, de l’assurance de cette marchandise ainsi que du coût du transport de cette marchandise jusqu’au port de destination.

VENTE CIF (Vente Cost Insurance Freigh):
voir Vente CAF

VENTE CROISÉE :
Il s’agit de vendre un produit complémentaire en plus du produit déjà acheté. Exemple : le dentifrice avec la brosse à dent.

Vente directe:
C'est une campagne de mailing, mailing groupé, fax-mailing, annonce-presse... qui propose l'achat immédiat d'un produit, la souscription d'un abonnement... avec un paiement à la commande, en différé, par mensualités....

VENTE FAS (Vente Free Alongside Ship):
voir Vente FLB

VENTE FLB (Vente Franco le Long du Bord):
Vente selon laquelle le transfert de propriété est réalisé dès que la marchandise a été livrée le long du bateau.

VENTE FOB (Vente Free On Board) :
Vente dont le prix n’inclut que les frais de débarquement de la marchandise car le vendeur s’en décharge dès que celle ci a été livrée sur le navire.

Vente indirecte (en deux temps):
C'est à l'inverse une opération de M.D. qui a pour objectif de faire remonter des demandes d'informations. Les contacts sont ensuite traités en interne ou par un prestataire (qualification des contacts par télémarketing, saisie dans la BDDM, envoi des documentations avec les bons de commande, relance par mailing, par télémarketing...).

Vente jumelée:
C'est une méthode commerciale, souvent utilisée par la presse, les Vépécistes... qui consiste à proposer deux, trois... produits dans une offre globale. Cependant la législation exige que la valeur de ces produits soit indiquée et qu'ils puissent être commandés séparément.

Vépéciste:
C'est une entreprise de V.P.C. (Vente Par Correspondance). C'est en France, que les premières entreprises de V.P.C. ont vu le jour au milieu du 19ème siècle : Le Bon Marché en 1867, Manufrance en 1885, La Redoute en 1922, La Blanche Porte 1923, Les 3 Suisses 1932... En Europe : Charles Veillon (Suisse) en 1885, Quelle (Allemagne) en 1927. Aux États Unis : Aaron Montgomery en 1872, Sears Roebuck en 1893 qui est devenu le plus grand distributeur mondial. Aujourd'hui, le terme de vente à distance est plus approprié car les vépécistes utilisent de nombreuses techniques, médias et outils du marketing direct pour commercialiser leurs produits (mailing, marketing téléphonique, fax-mailing, annonces-presse, asile colis, télévision, mailing groupé, serveurs Minitel, vocaux, Web...).

Version (release, version):
Logiciel contenant de nouvelles fonctions modifiant un logiciel ancien.

VGA (Video Graphics Array):
Norme d'affichage utilisée sur les PCs.

Vidéotex (serveur télématique):
C'est un système informatique de stockage et de diffusion d'informations consultables à l'aide de terminaux Minitel.

VILLE CENTRE :
Commune qui représente à elle seule plus de 50% de la population de l'unité urbaine. Dans le cas contraire, la commune la plus importante ainsi que toutes celles dont la population est supérieure à la moitié de celle-ci.

VILLE-MERE :
Commune de référence qui donne son nom à une agglomération.

VIRTUAL COMMERCE :
Voir e-commerce

VISIOCONFÉRENCE :
Système permettant de dialoguer à plusieurs simultanément, chacun des intervenants apparaissant dans une fenêtre sur l’écran.

visionneur (viewer):
Logiciel permettant d'afficher un document sans disposer du logiciel qui a servi à le produire.

VISIOVENTE :
Vente à travers des postes équipés de systèmes de visioconférence.

Visite:
Le nombre de visites sur une site, pour une période donnée, est un indicateur de base pour mesurer : le nombre moyen de pages vues par visite, le temps moyen passé par visite, le nombre de visites par visiteur

Visite :
Ensemble de requêtes de pages successives identifiées par un même numéro IP, avec un intervalle d’au moins 30 minutes (valeur généralement retenue) entre chaque.

VISITEUR UNIQUE :
Internaute qui s'est rendu au moins une fois, sur une période d'un mois, sur un site.

Visiteurs:
Le nombre de visiteurs uniques sur un site correspond au nombre d'internaute ayant effectivement visité un site sur une période donnée. Ce nombre tient compte des duplications d'internautes étant venus plusieurs fois. Cet indicateur n'est possible que par l'utilisation de "cookies".

Visu (display device):
Appareil permettant la présentation visuelle et non permanente d'informations. Synonyme : visuel, n. m.

Visualiser:
Voir : afficher.

Visuel:
C'est l'élément déterminant d'un dépliant de mailing, d'une annonce-presse... car son originalité, sa beauté vont attirer l'attention des lecteurs. Les visuels de l'enveloppe porteuse, coupon réponse, bon de commande, sont tout aussi importants.

VOD (Video On Demand) :
Vidéo à la demande. Système interactif de choix et de transmission de séquences vidéo (ou films) sur réseau câblé de télédistribution. Ces systèmes nécessitent la mise en place de réseaux locaux à hauts débits de transmission.

VoIP (Voice over IP):
utilisation des réseaux informatiques basés sur le protocole IP pour transporter la voix et établir des liaisons téléphoniques. Permet notamment la téléphonie sur Internet.

VPC:
Vente par correspondance (et à distance)

VRML (Vitual Reality Modeling Langage):
Langage de développement qui permet de concevoir des environnements interactifs en trois dimension (3D), accessibles sur un serveur web.

VRP:
Vendeur représentant Placier. Le VRP est un représentant de commerce salarié. Il est dit exclusif ou monocarte lorsqu'il ne travaille que pour un seul employeur. Dans le cas contraire, on parle de VRP multicartes.

Wais (Wide-Area Information Servers) : :
Application qui permet d'accéder à des bases de données indexées.

WAN:
Réseaux grande distance

Wanadoo : :
Réseau privé de services en ligne et d'accès à l'Internet de France Telecom Interactive. Il est accessible par un abonnement.

WAP (Wireless Application Protocol) :
C'est un ensemble de règles définies par les principaux constructeurs de mobiles pour permettre à un téléphone portable de se connecter à l'Internet.

WAP MAILER :
Boite au lettre électronique entièrement nomade. Elle permet de recevoir sans délai tous les messages sur le téléphone cellulaire, sans changer d’adresse e- mail.

Wav : :
Format de fichier son utilisé sous Windows

WEB CALL BACK : :
Fonction permettant à un internaute, à partir d'un site internet, de demander à être rappelé sur son téléphone.

WEB CALL THROUGH :
Procédé permettant à un internaute d’entrer en relation avec un téléopérateur tout en restant connecté au site. Pour cela, il suffit que l’internaute active la touche « push and talk ».

WEB-AGENCY :
Agence de conseil spécialisée sur le net qui offre des services liés à la création, à la gestion, au développement et à la promotion de sites internet.

WEBCAST :
Emission vidéo produite et diffusée sur le net.

Webcasting : :
Moyen de communication de l'avenir. Avec ce système les visiteurs ont la possibilité de remplir un formulaire précisant leurs centres d'intérêt, et ensuite, l'émetteur va leur envoyer ces informations qui leurs sont spécifiques. Ce service est gratuit dans la majorité des cas il est payées par une publicité très ciblée puisque le serveur connaît précisément le profil des correspondants. La publicité placée en haut de l'écran sera particulièrement efficace car elle répond aux attentes du visiteur.

WEBMASTER :
Il s’agit du responsable d’un site web, de son origine, à son actualisation, en passant par le contrôle de son bon fonctionnement. La fonction du webmaster varie selon les sites : ce peut tout aussi bien être quelqu’un de technicien que de plus généraliste.

WebPhone :
C'est un terminal regroupant le téléphone, l'Internet et le Minitel

WEBRING :
Série de sites spécialisés sur le même sujet et reliés entre eux par des liens, bannières, icônes de navigation.

WebTV :
C'est une chaîne de télévision uniquement diffusée sur le net.

WEBVERTISING :
Publicité sur Internet.

WIN WIN :
Gagnant-gagnant.Désigne un partenariat où chacun des acteurs est gagnant. On parle aussi de win-win-win dans le cadre d'une opération de trade marketing où chaque intervenant est gagnant : le client, la marque et le distributeur.

WML :
Wireless Markup Language. Langage de programmation de pages qui est au Wap ce que le HTML est au Web.

Workflow :
Littéralement, flux de traitement ; ce concept permet le pilotage des processus administratifs par l'automatisation, le contrôle et le suivi des informations. Le workflow, c'est la gestion électronique des processus, l'automatisation des flux avec éventuellement la mise en place de systèmes de validation ou de signatures électroniques.

World Wide Web :
Application multimédia et grand public de l’Internet, constituée de centaines de milliers de « sites » présentant des contenus aux utilisateurs d’Internet.

WYSIWYG : :
Abréviation de What You See Is What You Get, c'est à dire ce que vous voyez est ce vous obtenez. Un éditeur HTML WYSIWYG permet de créer directement vos pages HTML tel qu'elles seront visualisées par votre Browser.

X25 : :
Protocole de communication en mode paquet.

X400 : :
Norme CCITT de messagerie électronique

Yahoo : :
Moteur de recherche sur le Word Wide Web développé par deux étudiants de Stanford. Yahoo se présente sous la forme d'un catalogue classé par thèmes (commerce, loisir...). C'est aussi un des moteurs de recherche les plus utilisés dans le monde (Accédez à Yahoo). Il existe aussi Yahoo France qui recense uniquement les sites Web Français.

ZAPPING :
Opération consistant à changer fréquemment de chaîne de télévision. Au sens étroit, ce changement s’effectue pour éviter les écrans publicitaires (les canadiens emploient le terme pitonnage). Seule l’audimétrie permet de saisir ce phénomène. Par ailleurs, on peut distinguer le flipping (changer de chaîne en cours d’émission), le switching (changer de chaîne en cours d’émission afin de regarder une émission préalablement choisie).

Zipping :
Opération consistant à accélérer le déroulement de l’image au moment des écrans publicitaires, lors d’un visionnage sur magnétoscope.

ZONAGE :
Création de zones de chalandise

ZONE CHAUDE :
Il s’agit de la partie d’un site très fréquentée par les internautes qui le visitent.

ZONE DE CHALANDISE :
Clientèle potentielle autour de la zone ou l’entreprise est ou compte s’implanter.

Zone de couverture, diffusion, réception :
Espace géographique dans lequel il est théoriquement possible de recevoir une station de radio ou une chaîne de télévision (ou plus généralement un support

ZONE DE PRIX DE RÉFÉRENCE :
Zone comprise entre le prix minimum et le prix maximum d’un produit estimé par le consommateur.

ZONE FROIDE :
Il s’agit d’une partie d’un site peu fréquentée par les internautes qui le visitent.

ZPIU (Zone de Peuplement Industriel et Urbain) :
Zones destinées à l’étude de l’urbanisation, plus étendues que les unités urbaines, car contenant des communes rurales dont le niveau des migrations quotidiennes domicile-travail, l’importance de la population non agricole résidente et le taux de croissance démographique sont relativement élevés.

 M'abonner à un flux d'annonces
Central America Caribbean North America Middle East Central & East Asia Australasia & Pacific Europe & Russia Africa South America

world


Offres d'assistance Petites Annonces

Copyright © Experts Assistant 2021 Tous droits réservés | Conditions d'utilisation | F.A.Q. | Contact